Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE)

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE).


Visiteur

#201

2013-11-25 09:46

Une pétition parfaitement justifiée. Merci pour cette initiative.

Visiteur

#202

2013-11-25 09:48

A pétition d'autant plus raisonnable et raisonnée, soutien d'autant plus fervent

Visiteur

#203

2013-11-25 09:48

Nécessité de se faire entendre ...
Prises de position unilatérales !!!
Adieu Démocratie !

Visiteur

#204

2013-11-25 09:49

véritable scandale, entreprise de démolition effarante!

Visiteur

#205

2013-11-25 09:54

Sans commentaires

Visiteur

#206

2013-11-25 09:55

j'ai un ami ouvrier qui a vécu dans les années 70 ce que nous vivons aujourd'hui: la smicardisation du métier, avec le nivellement par le bas qui va avec. Il est loin le temps de l'imagination au pouvoir...

Visiteur

#207

2013-11-25 10:10

Nous devons avoir bien conscience que cette attaque n'est que le prélude à la destruction du statut de TOUS les enseignants et qu'il faudrait une mobilisation générale pour faire front.

Visiteur

#208

2013-11-25 10:13

Et pourquoi pas payer pour avoir le droit de travailler ?

Visiteur

#209

2013-11-25 10:15

si cette "réforme" passe, les dernières ressources électorales du PS auront disparu et ce sera justice.

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2013-11-25 10:25


Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2013-11-25 10:40



Visiteur

#212

2013-11-25 10:42

L'amélioration des conditions de travail de nos collègues de ZEP ne résultera pas d'une dégradation des conditions d'emplois des professeurs de CPGE, il faut s'attacher à définir un statut spécifique pour les professeurs de ZEP ce qui empêchera aussi les affectations de novices sur ces postes. La réflexion doit aller bien au delà d'une "petite" compensation financière.
Par ailleurs pour le statut de professeur de CPGE, personnellement j'y ai accédé au grade de agrégée Hc et ce sans augmentation du salaire, en prépa techno le nombre d'étudiants, la lourdeur des EDT ne permettent pas pour les enseignants de cumuler les HS et les heures de colles, on est donc loin des paies évoquées dans la presse.
De plus après un long parcours en classes de BTS je peux attester que la charge de travail en classes prépa est bien plus lourde, les rythmes d'évaluation, les préparations de cours (droit et économie à actualiser en permanence), l'investissement dans l'accompagnement de la classe et de l'équipe pédagogiques est très impliquant...
invité

#213

2013-11-25 10:42

Rappelez-vous, lors des prochaines élections, de tout ce que ce gouvernement nous fait subir, à nous enseignants qui l'avons majoritairement porté au pouvoir, Plus jamais je ne voterai pour un candidat PS, à quelque niveau que ce soit.
Calamity Jane

#214

2013-11-25 10:43

N'oublions pas que la réforme Allègre nous a déjà assez fortement pénalisés sans préavis, faisant baisser de manière significative le taux de rémunération des heures supplémentaires et des heures d'interrogation avec. Sans parler des plus récentes règles totalement injustifiées indexant le taux de rémunération de l'heure d'interrogation sur le nombre d'étudiants de la classe, ce qui n'a aucun sens: "à travail égal, salaire égal", non ?
Et je suis absolument d'accord avec le fait d'indiquer clairement qu'il ne faut pas nous opposer aux professeurs de Zep qui méritent d'être justement payées pour leur travail difficile.
Cela n'a rien à voir !
Les professeurs de classes préparatoires  aussi travaillent dur et méritent de la part de nos dirigeants une meilleure considération que celle qui transparaît dans leur discours, ainsi qu'une rémunération à la hauteur de l' engagement et des compétences requises.
Cette façon de nous traiter comme des pions ou des enfants que l'on réprimande [vous êtes trop payés...] est injuste et inacceptable.


Visiteur

#215

2013-11-25 10:45

Il est temps d'arrêter les absurdités pédagogiques et l'idéologie de l'égalitarisme.

Visiteur

#216

2013-11-25 10:48

Marre du nivellement par le bas des bobos du PS !!!

Visiteur

#217

2013-11-25 10:55

Etant universitaire, je soutiens les professeurs de classe préparatoire. Ils sont certes bien payés, mais le principal problème que je vois avec les prépas est qu'un nombre excessif en a été ouvert, pour un public qui n'est pas toujours à la hauteur. Ce serait une piste d'économie que d'en fermer les 10 à 20 % (?) dont l'existence est de ce fait contestable.

Visiteur

#218

2013-11-25 10:58

Encore une fois le gouvernement charge les compétents de valeurs au lieu de faire de réelles économies

Visiteur

#219

2013-11-25 11:05

retrait

Visiteur

#220

2013-11-25 11:06

En tant qu'élève de prépa, je prends faits et causes pour les professeurs agrégés qui, non seulement possèdent un savoir et un mérite qu'il serait nécessaire de valoriser mais subissent, contrairement aux professeurs de plus petit niveau, des pressions de résultat notables.

Visiteur

#221

2013-11-25 11:10

Bonjour,
Ne serait-il pas temps de plus de rappeler aux politiques qu'ils sont là pour gérer en priorité les problèmes graves et non pas pour faire des effets d'annonce en focalisant sur la non perfection de systèmes qui marchent bien. Il vaudrait mieux s'appuyer sur ce qui fonctionne plutôt bien plutôt que de le déstabiliser ou même le détruire.

Merci,
Danièle Perret Gentil

Visiteur

#222

2013-11-25 11:11

Quand on voit le travail que ces professeurs fournissent, bien au-delà des heures payées, c'est honteux ! Voir les statistiques sur la santé de ce personnel, beaucoup ont des alertes cardiaques avant même la retraite !

Visiteur

#223

2013-11-25 11:11

Cette réforme est un non-sens économique à l'heure où la croissance et la compétitivité passent par le capital humain et l'innovation. Cette réforme est d'une profonde injustice sociale : ayant abandonné une réforme fiscale qui aurait mis fin à la dégressivité des prélèvements obligatoires et à l'envolée des revenus et des patrimoines pour les 1% des Français les plus aisés, le gouvernement se rabat sur les 1% des enseignants les moins défavorisés... Démagogie et cynisme ne suffisent pas à masquer une réalité trop flagrante : nos dirigeants prennent les Français pour des c...

Visiteur

#224

2013-11-25 11:11

je suis moi-même enseignante dans le secondaire, et envisage éventuellement de quitter l'enseignement, pour effectuer un métier pour le quel je serais payée à ma juste valeur. je tiens à rappeler que nous sommes les professeurs les moins bien payés d'Europe! Merci pour cette pétition.

Visiteur

#225 Re:

2013-11-25 11:14

#217: -

Au contraire! c'est avec des élèves "faibles" que le prof est utile et que l'encadrement des prepas (un(e) prof=une matière, on la (le) voit presque tous les jours) est le plus efficace. La caracteristique essentielle des prepas n'est pas l'élitisme (noter recrutement le prouve), c'est l'exigence et la possibilite de l'apporter à nos eleves (grace au système d'encadrement et les colles/interrogations/DM tres frequents qui imposent un travail régulier).

Je ne crois pas à un modele où les meillleurs iraient en prepas et les autres en fac. La prepas est plus affaire de motivation que de niveau de depart.