Pétition pour le maintien de la structure 123 soleil à Montgeron

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pétition pour le maintien de la structure 123 soleil à Montgeron.


Visiteur

#1

2014-10-16 10:23

Ce lieu infiniment utile et precieux a été un véritable refuge pour de nombreuses personne. Pour moi, ça a été le premier endroit ou j'ai noué des contacts a mon arrivée a montgeron.
magbouryk

#2 témoignage 123soleil

2014-10-16 13:04

A la naissance de mon 2ème enfant et avec seulement 2ans d'écart avec ma première, j'ai choisi de prendre un congé parentale de 1an pour m'occuper d'eux...mais malgré l'amour que je leur porte,j'ai connu des moments très difficile...entre la jalousie,les pleurs, le 2ème qui ne dormait presque pas et qui voulait rester tout le temps collé à moi...et on est seule chez soi,toute la journée...et puis j'ai découvert ce lieu...

magbouryk

#3 suite témoignage 123 soleil

2014-10-16 13:11

On y croise des parents qui vous raconte leur expérience et des accueillantes formées et qui vous conseille et vous rassure, sans vous juger...et vous permettent de relacher un peu la pression,pendant que vos enfants s'amusent et se font des amis...ça peut paraître excessif,mais pour moi, ce lieu m'a "sauvé" en quelque sorte...je ne remercierais jamais assez l'équipe et les mamans que j'y ai croisé....fermer ce lieu serait abandonner des mamans et des enfants à leur difficultés....


Visiteur

#4

2014-10-16 14:02

Ma famille a été une des premiers à vivre a la prairie de l'oly et j'y ai vécu 40ans. Il serait vraiment dommage de supprimer ce lieux d'accueil pour tous.

Visiteur

#5

2014-10-16 21:24

Un lieu si important pour moi et mes enfants...
Vive 123 Soleil!
maria

#6 suite témoignage

2014-10-16 22:30

J'ai reçu à 123 soleil  des conseils et une attention dont je souviendrai toute ma vie comme une chance. Le personnel accueillant est compétent et à l'écoute. J'étais seule pour élever ma fille et parfois je ne savais plus comment m'y prendre. Je ressortais de ce lieu chaleureux rassurée et plus confiante et j'ai noué des liens avec d'autres mères qui elles aussi m'ont aidée. 

Je ne peux pas imaginer que l'on puisse fermer un endroit si précieux !  Pourquoi ? Pourquoi détruire ce qui fonctionne si bien ? Vraiment, je ne comprends pas et cela m'affecte beaucoup.


Visiteur

#7

2014-10-17 08:04

L'enfant est l'avenir de l'humanité, bien plus que le doublement des effectifs de la police municipale pour faire la chasse aux enfants de moins de 13 ans l'été dans les rues de Montgeron, le Maire ferait mieux de maintenir et renforcer les structures d'accueil des le plus jeune âge pour permettre l'épanouissement des enfants et leur intégration dans un environnement qui garantisse leur avenir.

christophe JOSEPH

Conseiller municipal de MONTGERON MRC


Visiteur

#8

2014-10-17 09:20

Nous admirons, soutenons, accompagnons Nicole et son équipe depuis toutes ces années, quel dommage pour un tel investissement matériel et moral. Pour notre part, nous continuons de soutenir cette idée de facilitation du passage de la maison à l'école pour les enfants des familles les plus démunies. Notre conviction reste entière, dans le sillage de Jacques Lévine. Tous nos remerciements à la municipalité qui avait cru à ce projet et l'avait constamment soutenu.
Bernard Delattre secrétaire général de l'Agsas

Visiteur

#9

2014-10-17 14:53

la vie et l’éducation des enfants est une affaire trop sérieuse pour la laisser à la main de politiques politiciens.

Dora

#10

2014-10-17 17:56

Un lieu essentiel pour les parents de jeunes enfants en difficultés et en recherche d'écoute attentive et professionnelle . Le projet , les compétences des professionnelles et le cadre garantissent un lieu de prévention , de socialisation , véritable atout pour montgeron. Aussi il est un lieu relais pour les professionnels de la ville en terme d'orientation et de soutien . Supprimer ce lieu ou modifier son fonctionnement actuel me semble vraiment dommageable pour tous les montgeronnais.


Visiteur

#11

2014-10-17 18:49

Où il est (encore) question de l'humain !!! A préserver coûte que coûte, pour résister encore et encore à la marchandisation et autres méfaits de nos sociétés actuelles.

Visiteur

#12

2014-10-17 19:42

On a la chance d'avoir sur Montgeron une structure de qualité avec des personnes de qualité alors ne gâchons rien.

Visiteur

#13

2014-10-18 03:32

Comment peut-on imaginer favoriser une société plus juste et humaniste sans maintenir les lieux de rencontres où sont accueillis ensemble des parents et leurs enfants ?
visiteur

#14 1-2-3-....Soleil !!

2014-10-18 09:26

toute une carrière de pédo-psychiatre m'a appris l'intérêt vital de telles structures de la petite enfance pour prévenir toutes sortes de troubles du développement vers la grande enfance, l'adolescence puis l'âge adulte et n'y avoir aucun besoin de psy, justement !!!

Fanny

#15

2014-10-18 11:53

Pour participer et etre tenu au courant de la mobilisation pour 123 soleil, vous pouvez nous rejoindre facilement sur le groupe facebook "NON à la fermeture d'123 soleil"


Visiteur

#16

2014-10-18 11:55

Il est dommage qu'un lieu aussi important pour les enfants et les parents ferme.

Visiteur

#17

2014-10-19 08:30

Nombre des propositions sont rédigées de façon ambiguë et laisse croire autre chose que la réalité.
Réveil matin...

#18

2014-10-19 14:39

Dans le bas de montgeron il n'y a déjà pratiquement rien pour les tous petits: aucun parc adapte, pas un toboggan, il est question également de nous enlever le ram... Ou les ass mat et les parents pourront-ils aller si on supprime 123 soleil? A quoi sert-il de planter des arbres ou des caméras de vidéo-surveillance censées éloigner la violence si on ne rend pas d'abord les quartiers attractifs pour les familles pacifiques en recherche d'entraide et d'intégration?


Visiteur

#19

2014-10-20 10:12

sauvegardons les actions en faveur de la prévention. Dans ce domaine la France recule à grands pas.

Visiteur

#20

2014-10-20 20:43

Cette structure permet une réelle prévention des difficultés que peuvent rencontrer les parents dans l'éducation de leurs enfants. Les professionnels et les familles peuvent en témoigner.
123

#21

2014-10-21 11:47

Est-il juste de reprendre des locaux presque neufs- datant d'il y a 5 ans et construits dans un but précis - à 200 enfants pour en faire profiter 16? Est-ce que c'est cela les économies?

maman

#22

2014-10-21 12:02

Pas de grands pères, une grand-mère qui travaille encore et est loin, une autre à l'étranger, pas de cousins, pas de voisins, pas de chien, un papa souvent en déplacement et qui rentre tard... La vie moderne, quoi, la banlieue pour les gens moyens comme moi qui n'ont pas le choix avec leurs maigres salaires et doivent bien s'installer quelquepart... Alors, bien-sur, mon bébé m'avait, moi. Mais tout était ou presque à inventer, et parfois le face à face était si lourd! 123 soleil est le lieu qui m'a permis de déposer le fardeau, et de lui faire découvrir en douceur et en toute simplicité que le monde ne se résumait pas à sa maman, tout en me faisant des amies... Magique! Je ne remercierai jamais assez ceux qui ont pensé ce lieu.


Visiteur

#23 un lieu indispensable

2014-10-21 13:12

abcdef abcdef

Je suis maman de 2 enfants et assistante maternelle agréée pour 4 enfants. J’ai d’abord fréquenté le lieu d’accueil 123 Soleil en tant que Maman.

Cela m’a permis de me sortir de mon isolement du fait de mon congé parental, de rencontrer d’autres mamans et de permettre à mon fils de côtoyer d’autres enfants et de l’aider à appréhender la collectivité. Aujourd’hui encore à l’âge de 6 ans il me parle encore de nos sorties du vendredi sur le lieu d’accueil. Sans cette possibilité de socialisation son entrée à l’école de ne serait peut-être pas faite aussi facilement.

Puis de par mon métier, j’ai continué à fréquenter le lieu d’accueil pour les enfants que j’accueille . Le lieu d’accueil permet aux enfants que j’accueille de profiter d’un lieu sécurité et adapté à leurs besoins de jeu, de découverte et de motricité.

Depuis que je fréquente le lieu tous les enfants ont été ravis de s’y rendre presque chaque semaine ; Cela rythme leur semaine et leur permet de retrouver des camarades de jeux qu’ils n’auraient peut-être pas rencontrés ailleurs. Certains d’entre eux ont tissés des liens très forts.

A titre personnel, me rendre à 123 soleil toutes les semaines m’a permis de rencontrer des mamans et des assistantes maternelles et surtout de pouvoir échanger des expériences, des conseils mais surtout du soutien les accueillantes ont un regard extérieur et bienveillants sur chacun d’entre nous. De part leurs expériences elles nous guident, nous conseillent et nous soutiennent. Cela m’a permis notamment de gérer différemment des moments compliqués et de garder confiance en moi et en mon métier.

Enfin, les parents, des enfants que j’accueille, apprécient beaucoup que leurs enfants puissent fréquenter ce lieu d’échange, de jeu. Nombre d ‘entre eux sont venus découvrir le lieu et regrettent de ne pouvoir y accompagner leur enfants plus souvent.

La fréquentation d’ 123 soleil m’apporte beaucoup ainsi qu’à tous les enfants qui ont pu y aller ou qui y vont actuellement. Nous attendons tous avec impatience chaque jour d’ouverture et nous nous y rendons dès que cela est possible.


Visiteur

#24

2014-10-23 15:45

je suis médecin en PMI et moi même accueillante dans une structure DOLTO.C'est donc à ce double titre que je tiens à témoigner de l'importance de l'existence de ces lieux de PREVENTION.


Visiteur

#25

2014-10-25 02:49

J'ai pu continuer une vie normale et garder le cap grâce à 123 Soleil, et les accompagnantes savent à quel point elles m'ont aidé par leur écoute à des moments cruciaux. Par ailleurs, voir d'autres mamans m'a permis de nouer des liens, de rester en phase avec la réalité, de ne pas perdre pied, alors qu'on est facilement isolée en tant que maman accaparée. Et dans une vie dite normale de femme pas pauvre, pas chômeuse, pas célibataire, de bon niveau socio-culturel, il y a des passages vraiment difficiles et qu'on n'imagine pas nous arriver, à nous, et pourtant. C'est l'hôpital qui nous avait signalé l'existence de cette structure locale - car je n'aurais jamais pu me rendre à Paris régulièrement. Je connais maintenant le sens du mot "prévention"... Moi et mes enfants, ainsi que mon mari, nous disons infiniment merci à Nicole et son équipe.