CONTRE la loi ESR "Fioraso", parce que POUR la langue française !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition CONTRE la loi ESR "Fioraso", parce que POUR la langue française !.


Visiteur

#76

2013-03-07 01:13

Bonne initiative, halte au diktat de l'anglais !!

Visiteur

#77

2013-03-07 01:20

Pour que s'affirme le français.
Langue merveilleuse que je souhaite voir se positionner comme langue alternative à l'anglais hégémonique; devenue langue de l'appauvrissement et de la médiocrité.
Défendre le français c'est aussi le promouvoir.
Et n'oublions pas qu'elle n'appartient pas qu'aux gens de France.

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2013-03-07 02:12


Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2013-03-07 02:17



Visiteur

#80

2013-03-07 02:47

Le démantèlement de notre pays, la France, entre dans sa phase terminale. Il est de notre devoir de nous unir pour l'intérêt supérieur de la patrie comme en temps de guerre.

Visiteur

#81

2013-03-07 02:49

Français vivant a Londres, je m’oppose farouchement a cette loi! J'ai beau aimer les deux langues (et même plus..!) l'abandon un peu partout des langues nationales face a l'anglais m'horripile!
Et l'anglais a l’université en France, ce n'EST PAS anodin: Je me souviens du buzz provoqué par l'intervention, en français, de l'acteur américain Bradley Cooper sur le plateau de TF1.... Et il déclarait avoir appris le français, en Provence, a l’université... Promouvoir les langues pour tous (et plusieurs) et de manière plus efficace, plutôt que de chercher a enterrer le français, me parait plus pertinent!

Alexandre, 24 ans, Londres
Flamme de l'Étoile

#82 Réponse au visiteur, commentaire n° 81.

2013-03-07 03:22

#81: -

Mes compliments chaleureux pour votre détermination à 24 ans ; j'ai 63 ans.

Je suis le pétitionnaire (page 31) bien que la famille de ma grande-soeur son époux et ses enfants soient bilingues chinois-anglais habitant à Toronto et Californie (père PhD, enfant1 MBA de Toronte, enfant2 MBA de Stanford, enfant3 CPA).

Moi-même et mes enfants sommes trilingues chinois-français-anglais et habitons en France.

 

 


Visiteur

#83

2013-03-07 04:21

Vive la France Libre !

Visiteur

#84

2013-03-07 06:35

la langue en France est le français, apprendre et parler l'anglais comme 2ème langue pas de problèmes

Visiteur

#85

2013-03-07 10:03

Nous sommes spolliés de tous les côtés. Nous n'allons pas nous laisser faire et devons garder notre belle langue de Molière

Visiteur

#86

2013-03-07 11:20

D'accord notre langue est compliquée mais tellement plus belle et complète que d'autres ... Gardons notre identité bon sang !

Visiteur

#87

2013-03-07 11:54

Je soutiens d'autant plus cette pétition fort bienvenue quenotre Association Avenir de la langue française avait, dès janvier, été l'une des tout premières à dénoncer l'avant-projet Fioraso lorsu'il avait "fuité" sur la toile.
Flamme de l'Étoile

#88 Vendeurs européens des nations nommés Fioraso, Baroso, Rompuy, Ashton.

2013-03-07 12:37

Fioraso rime avec Baroso; l'une est ministre français de ce projet-loi-traître (Paris), l'autre est le président des États-Unis d'Europe (Bruxelles). Même origine même complot politique : vendre les nations européennes au président États-Unis d'Amérique en échange de hauts salaires et avantages matériels provenant des taxes nationales.

Rompuy est apatride, d'origine que le député anti-européiste anglais Nigel Farage tonnait au Parlement-UE, je cite,
"Who are you? Nobody knows you. You are from a non-country. Nobody voted for you."
(en français: "Qui es-tu ? Personne ne te connaît. Tu es d'origine d'un non-pays. Personne n'a voté pour toi.")

Tous sont arrivistes apatrides !
Flamme de l'Étoile

#89 Confirmation de l'alerte FLASH de M. Asselineau. GRAVISSIME !!

2013-03-07 13:08

Déjà trois grandes écoles privées ESSEC (Cergy-Pointoise), INSEAD (Fontainebleau), EM-Lyon (Ecully) dispensent l'enseignement en usaméricain depuis belle lurette.

INSEAD et EM-Lyon (École de Management de Lyon) ne délivrent pas de diplôme reconnu par l'Éducation nationale française, mais leur diplômes MBA (Master in Business Administration) de type usaméricain.

Mon expérience personnelle :

J'ai assisté à un cours à l'EM-Lyon en avril 1994 du programme MBA en qualité d'auditeur libre. Un cours où j'étais le seul Français, les autres sont venus d'Europe anglophone, certains portaient des bermudas et souliers. Le cours était dispensé en anglais par un retraité de la Société ALCATEL-Worldwide ayant le siège social à Paris (ALCATEL devient LUCENT Technology).

Je forme mes vœux pour que d'autres grandes écoles françaises privées présevent leurs âmes françaises.

Je confirme ainsi l'alerte FLASH que je cite ci-après.

https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
François Asselineau - Union Populaire Républicaine a partagé un lien.
=== FLASH ! === NOTRE PÉTITION CONTRE LE PROJET DE LOI "FIORASO" DÉMARRE EN TROMBE : ELLE VIENT DE FRANCHIR LE SEUIL DES 800 SIGNATURES == 
(802 signatures à 22h25 le 6 mars)
--------------------------------------------------------
Rappelons que ce projet de loi, ainsi qu'une proposition de loi de 36 sénateurs aggravant encore le dispositif, auraient pour effet d'autoriser en France la substitution pure et simple de l'anglais au français dans tous les cours d'enseignements supérieurs pour les établissements qui en décideraient ainsi.

ATTENTION ! Notre analyse n'est ni une exagération ni un fantasme : déjà de nombreuses écoles et universités réclament "d'aménager la loi Toubon" et Pierre Tapie par exemple, le directeur de l'ESSEC (2e grande École de commerce française) milite ardemment pour que TOUS les cours dispensés, ainsi que les examens, soient EXCLUSIVEMENT ET OBLIGATOIREMENT EN ANGLAIS 
cf. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/10/06/01016-20101006ARTFIG00739-ecoles-et-universites-veulent-enseigner-en-anglais.php


Visiteur

#90

2013-03-07 13:20

PÉTITION D'UNE EXTREME IMPORTANCE!!
Francespace

#91 Re: Question au visiteur N° 70.

2013-03-07 14:13

#71: - Question au visiteur N° 70. 

 

Il n'y a rien d'obscur,je suis passionné de sciences et patriote. Je soutien DLR mais me retrouve dans la majorité des analyses de l'UPR et suis fier de signer cette pétition sans considérations partisanes. En outre,je suis pour que le français devienne une des là,gués internationales de la conquête de l'espace et la la,gué officielle de l'agence spatiale européenne (on est quand même la troisième puissance spatiale historique et on a financé Ariane 1 à 73%) Amitiés gaullistes
Fredo

#92 Rester objectif...

2013-03-07 14:16

A la manière ou je vois la chose, l'Anglais reste le "latin du 20ème siècle". Il est une langue incontournable et quasi obligatoire dans bien des domaines sur le plan international. Force est de constater que pour le commerce, la science, sur le plan militaire... bref pour toute ces choses une langue commune est obligatoire, ne serais-ce que pour une rapidité et une harmonisation des actions. Donc d'une certaine façon je défend le fait qu'une langue internationale commune reste quasi obligatoire. Imaginez un monde ou, pour parler avec les Allemands, les Polonais, les Chinois, les Brésiliens... il faudrait traduire et apprendre la langue (ou avoir un interprète) à chaque fois. Lourd, ingérable, lent, problématique.

La langue Française était sans doute au centre de beaucoup de chose sur le plan international au 17 et 18ème siècle, elle reste parlée par environ 200 millions de personne à travers le monde et reste langue officielle dans certain cas de figure, mais le fait est qu'une harmonisation, avec un monde bien plus ouvert aujourd'hui qu'il ne l'était il y a 100ans, reste nécessaire, c'est un fait. Ainsi donc d'une certaine façon je défend le fait que l'anglais soit un peu ce qu'était le latin de la Rome antique. Cependant, là ou je suis totalement contre, c'est sur le fait de faire passer un loi à ce sujet. A ce que je sache, nous sommes encore un pays à part entière avec une langue officielle et maternelle. A ce titre je m'oppose farouchement à une loi qui, non seulement oblige d'utiliser l'Anglais, mais si on lis entre les lignes, elle Interdit le Français... une loi Française interdit (d'une certaine façon) le Français... on marche sur la tête.

Preuve en est, encore une fois, que la France piétine avec tous ces incapables qui se suivent les uns après les autres... en 1994, la loi Toubon imposais le Français comme "langue de la république" et obligeais donc d'utiliser le Français... 19ans plus tard, on fait l'inverse et on impose l'anglais dans certain domaine... on tourne en rond depuis 30ans... il serais temps que cela change.

Visiteur

#93 Re:

2013-03-07 14:29

#2: -

"Il faut savoir vivre avec son temps" ... C'est à dire être de bons colonisés et dire merci. On dirait du Elkabach.

Energiestro

#94 Espéranto

2013-03-07 14:46

J'ai fait une recherche dans les messages précédents : un seul mentionne l'espéranto, qui est à mon avis la seule solution réaliste au problème des langues. Déplorer l'hégémonie de l'anglais sans proposer de solution réaliste ne mène à rien. Le monde a besoin d'une langue véhiculaire, qui dans le passé a été le latin, puis le français, et qui est maintenant l'anglais. Il y a de multiples raisons à cela, et l'une d'elles est l'investissement nécessaire pour avoir un niveau professionnel : 4000 heures d'apprentissage pour le français, 2000 seulement pour l'anglais. Sauf que l'espéranto ne demande que 200 heures (je l'ai appris en quelques mois).
Si vous ne voulez pas de l'espéranto... vous aurez l'anglais !
Flamme de l'Étoile
Visiteur

#95 Suite à M. Fredo, commentaire n° 92, son dernier paragraphe loi dite Toubon.

2013-03-07 14:50

#92: Fredo - Rester objectif...

Affirmatif.

Les déferlantes usaméricaines innondaient les secteurs d'informatique cinéma et mercatique. Exemples : « panel » se prononce en anglais exactement comme le mot français panneau. AudiT est du vieux français audit (entendre). Challenge est un mot français prononcé à l'anglaise. « express » vient du français exprès car l'anglais n'a pas d'alphabet accentué – ess remplace ès.

Cette liste n'est pas complète.

Le ministre français de la culture de l'époque, Jacques Toubon (parti dit gaulliste) et maire du 13ème arrondissement de Paris, luttait alors contre l'emploi excessif de ce qu'on appelait le « franglais ». La loi dite Toubon était votée. Le ministre perdait son poste ensuite. La loi dite Toubon n'est pas respectée, celle-ci ne sert à rien.

Nous luttons contre l'anglais, le radical « fran » ayant disparu 30 ans après. La situation française s'empire !!

Tsunami linguistique à l'horizon.

 


Visiteur

#96

2013-03-07 14:53

François Ier relève-toi, ils sont devenus fous !
My-tailor-is-rich

#97 Les priorités oubliées

2013-03-07 15:16

J'ai toujours été nul en langues étrangères et complexé par cela. Aujourd'hui je deviens fier de l'être.
Déjà il serait bon que l'on apprenne à nos étudiants à causer en bon français, et à écrire sans fote d'hortografe.

Visiteur

#99

2013-03-07 16:09

La mascarade dure depuis trop longtemps

Visiteur

#100

2013-03-07 16:51

je suis contre parce que contre le globish à tous les étages de l'éducation, des loisirs, de l' "information" (sic), contre l'uniformisation et le nivellement par le bas de la pensée et de la réflexion, et pour la richesse de cette dernière bien naturellement liée à la diversité des langues.