Pour le maintien de l’avortement dans les prestations de la LAMal

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pour le maintien de l’avortement dans les prestations de la LAMal.


Visiteur

#1

2013-12-16 17:48

Il y a plus de trente ans, nous nous sommes battus pour une solution dite des délais, ce n'est pas pour revenir en arrière aujourd'hui!

Visiteur

#2

2013-12-16 19:06

No comment...

Visiteur

#3

2013-12-16 19:08

Ce serait vraiment un retour en arrière qu'il faut absolument éviter pour ne pas favoriser la clandestinité dangereuse pour les femmes qui ne pourrons pas payer.Solidarité...solidarité!

Visiteur

#4

2013-12-16 20:48

Il ne faut pas se laisser faire car ensuite se sera la grossesse qui fera débat pour ces mêmes personnes !

Visiteur

#5

2013-12-16 21:50

Déjà qu'on ne va pas très vite, si au moins on pouvait ne pas régresser..

Visiteur

#6

2013-12-17 11:46

Surtout, allez voter! et incitez un maximum de personnes à aller voter!
Bleurk

#7

2013-12-17 17:58

Marre ce ces bigots

Visiteur

#8

2013-12-17 19:51

Il s'agit de ne pas laisser les femmes seules et désemparées. Quelles que soient leurs convictions et leur choix. J'ai la crainte que des personnes croient que le combat est dépassé: mais non, il s'agit vraiment de voter et faire voter contre cette initiative !

Visiteur

#9

2013-12-17 20:16

Sortir l'IVG de la couverture de base, c'est prétendre que des gens qui sont contre l'avortement n'ont pas à payer, donc soutenir, les choix que d'autres font.
J'aimerais que ces personnes m'expliquent pourquoi les personnes sans permis de conduire paient des taxes pour des routes qu'ils n'utilisent pas.
Ou pourquoi, moi qui ne regarde pas le sport, mes impôts partent dans les stades de foot.
Ou pourquoi certains cantons ont encore un impôt ecclésiastique pour tous.
Ou pourquoi moi, qui aimerais qu'on abolisse l'armée, je dois payer pour acheter des avions de combat.
La réponse est simple: nous sommes une société. Si nous décidons de n'appliquer que ce qui nous arrange, nous ne serons rien de plus que des agrégats d'humains.

Visiteur

#10

2013-12-17 22:28

Non
Au retour aux temps féodaux et à hypocrisie !

Visiteur

#11

2013-12-17 23:07

Et que vont faire celles qui n'y iront pas accès si l'IVG n'est plus inclus dans les prestation santé ? retourner voir les "faiseuses d'anges" ? elle est belle la médecine à deux vitesses....

Visiteur

#12

2013-12-18 01:23

Non au Moyen-Age après tant d années !

Visiteur

#13

2013-12-18 11:52

Pas de retour au moyen-âge !

Visiteur

#14

2013-12-18 13:52

Le initiants disent que "la grossesse n'est pas une maladie". Pour aller au bout de leur raisonnement il faudrait donc sortit de la Lamal tous les soins liés à la grossessel La société ne peut pas et ne doit pas se déresponsabiliser ni se désolidariser!
Pour que les femmes puissent disposer de leur corps librement et dans des conditions sûres, votez non à l'initiative du 9 février!

Visiteur

#15

2013-12-18 19:27

Bien sûr qu'il faut rembourser l'interruption de grossesse !!

Visiteur

#16

2013-12-19 08:59

Respecter les femmes

Visiteur

#17

2013-12-19 13:23

parce que.

Visiteur

#18

2013-12-19 13:32

Financer l'armée, serait-elle aussi une affaire privée ??????
Anonyme

#19

2013-12-20 01:18

pas question de signer...

Visiteur

#20

2013-12-20 15:44

Il faut absolument signer! Contre le retour en arrière et la mise en danger des acquis féministes!!!!!!

Visiteur

#21

2013-12-21 16:08

La conception se fait à deux! Lors d'un "accident" soit par rupture de préservatif, soit parce que il y a interaction médicamenteuse entre la contraception et un médicament ou lors d'une maladie, il peut résulter une grossesse imprévue. Lorsque la future mère se rend chez un médecin, il y a toujours une hésitation et c'est dans presque tous les cas le futur père qui refuse catégoriquement d'assumer un futur enfant. En conclusion: ce n'est pas qu'une affaire de femmes, cela implique également des hommes qui n'assument ni leurs actes et ni leur responsabilité.

Visiteur

#22

2013-12-21 17:12

On nous avait déjà fait le coup du "la maternité est une affaire privée" quand il avait fallu batailler pour le congé maternité. Il serait temps de changer d'argument et surtout, pour certains/es, de mentalité.

Visiteur

#23

2013-12-21 21:23

au secour en espagne il faut réagir avant que les conservateurs de tout bords ne l'emportent !!!!

Visiteur

#24

2013-12-23 00:39

Swiss women, stand up for your rights!
Good on you. Here in Australia we now have a catholic ex seminarian Prime Minister and he'd love to do something like this, unfortunately he's got no chance of passing any restrictive law in the parliament which is progressive. These things are always promoted by conservative men. Here we have no such thing as popular referendums which in such case is a good thing as only the parliament can alter laws on abortion which they will never think of doing. They will try backdoor tricks like this Swiss one but with no chance of success and that's why restrictive abortion laws are not on the radar screen.
JPF
JPF

Visiteur

#25

2013-12-23 20:42

je suis pour le choix de femmes et contre tous les prétextes qui peuvent les empêcher a exercer ce droit.