SAUVONS LE CENTRE DE SOINS POUR ETUDIANTS ST SERNIN

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition SAUVONS LE CENTRE DE SOINS POUR ETUDIANTS ST SERNIN.

Professionnelle

#26 Re: #2

2015-09-09 11:27

psychologue libérale à Toulouse

#27 Maintenir un dispositif intelligent

2015-09-09 11:49

Grâce à ce centre, un étudiant en difficulté psychique peut maintenir ses soins avec lien social et activité "professionnelle": nous sommes dans la prévention secondaire. L'aggravation du problème par l'isolement et la désinsertion sociale de la personne souffrante est ainsi évitée. C'est un bénéfice pour elle, pour la société et la sécurité sociale.

Cependant, les souffrances évitées sont difficiles à  évaluer. Il revient aux différents gestionnaires d'inventer les indicateurs capables d'en rendre compte. En effet, dans le cas précis de ce centre, les informations relatives aux bénéfices générés par la non-aggravation des situtations ne sont pas rapportés car non comptabilisés (ni comptabilisables en l'état actuel semble-t-il). C'est regrettable lorsque l'on veut rendre compte d'une situation de manière objective.

D'autre part, si la non-occupation de ces lits pose problème, celui-ci semble a priori très simple à résoudre: il suffira probablement de faire connaître plus largement l'existence et l'activité de ce centre dans la 3e ville étudiante de France.

MB

Alex31
Visiteur

#28

2015-09-09 13:51

Ce centre est un refuge pour les étudiants ayant besoin d'une aide psychologiques ou psychiatrique. Il est parfaitement adaptée à des jeunes contrairement à un Hp ou un cm. Il fait le lien avec l'extérieur et permet à l'étudiant de ne pas se couper des autres, de la vie active, de la vie estudiantine. L'équipe  soignante est formidable, compétente et humaine. Démanteler ce centre serait une grosse erreur et un préjudice pour les jeunes. cela fait déjà plusieurs années que le centre subit la pression de coupes budgétaires et d'un rendement à améliorer. Faire des bénéfices sur la santé est un non sens. les jeunes ont besoin de cet endroit qui ressemble plus à un foyer, une maison qu'à un hôpital psychiatrique. Sa structure, son fonctionnement permet plus facilement de faire la démarche difficile et courageuse de demander de l'aide. Quel est l'avenir pour les jeunes en difficultés souvent à cause d'une société de plus en plus libéraliste, consumériste et sans repères si l'on démantelé et ferme des centres de soins pour étudiants comme celui de Saint Sernin?

M

#29

2015-09-09 19:00

Bon je me lance!Je suis arrivé au centre de soin au début de ma maladie.J'étais complétement perdu.Mais entretien aprés entretien j ai repris pied.Aujourd'hui je peut vivre une vie quasi normale.Ce centre m'a aidé a me réinsérer dans la société.Je peut même dire qu'il m'a sauvé la vie!Voila je tiens à remercier toute l'équipe.Et leur dire de ne pas lacher le combat.Car ce centre sert vraiment!


Visiteur

#30

2015-09-09 21:47

Le moratoire paraît indispensable pour donner le temps à un nouveau projet de voir le jour et d'être opérationnel pour remplir les fonctions de soins nécessaires à la population étudiante concernée.

Visiteur

#31

2015-09-10 11:43

pour la psychologue en libéral que je suis, ce centre est un relais précieux, très complémentaire des accompagnements que je propose. il a le mérite de proposer des soins adaptés à une population qui, quand elle traverse des crises, sait rarement vers qui se tourner. ce serait dommage de grignoter sur la permanence téléphonique ou les lits d'hospitalisation, car c'est vraiment la valeur ajoutée de ce centre.

Visiteur

#32

2015-09-10 13:27

Pétition signée le 10 septembre de tout coeur avec vous et avec les étudiants !! Il faudrait que l état comprenne l importance de maintenir les lits en psychiatrie !!! Infirmière au chsp d Auxerre

Visiteur

#33

2015-09-11 09:03

C'est la politique d'aujourd'hui
C'est après avoir démoli que l'on se rend compte de l'utilité de ce genre d'établissement

Visiteur

#34

2015-09-11 09:45

mobilisable pour toute intervention qui serait utile à la défense du centre de soins pour Etudiants de Saint Sernin

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2015-09-11 12:30


Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2015-09-11 13:47


Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2015-09-11 14:16


L'équipe de Saint Sernin

#38 Rencontre avec la direction

2015-09-11 14:20

Compte rendu de la rencontre entre l'équipe soignante de Saint Sernin, l'intersyndicale (CGT, FO, SUD) et la direction de l'hôpital Gérard Marchant le 11/09/15 à 10h30.

L'équipe de Saint Sernin a expliqué la necessité de mettre en place un moratoire concernant le projet Saint Sernin incluant une suspension de toute décision de fermeture des lits d'hospitalisation de nuit jusqu'à la création en concertation avec l'équipe soignante et les partenaires sociaux d'un nouveau projet de développement de la structure Saint Sernin.

L'équipe a présenté à la direction le tract intersyndicale et le texte inaugural du collectif de défense du centre de soins pour étudiant de Saint Sernin.

La direction donnera sa décision le 21/09/15 à 11h.

 

Nous vous appelons à continuer à vous mobiliser :

- Continuez à faire circuler cette pétition.

- Et surtout : nous vous invitons à un rassemblement de soutien à l'hôpital Gérard Marchant, 134 route d'espagne, Toulouse, à l'entrée principale de l'établissement le 21/09/15 à 10h !! Un comité d'accueil vous attendra.

 

Merci à tou-tes-s.

L'équipe de Saint Sernin.


Visiteur

#39

2015-09-11 23:20

Sauvons ce centre indispensable pour ces jeunes!

Visiteur

#40

2015-09-12 17:38

D'abord Toulouse n'est pas une ville universitaire, donc pas besoin de soigner des étudiants qui n’existent pas. Ensuite, si même ils existent, soit c'est la future élite, issue d'élites saines, soit s'ils ont besoin de soins faut alors être suspicieux: qu'est-ce qu'ils fument ? D'où ils viennent ? N'auraient-ils pas déjà participé à quelque ZAD ou autres activités louches ? Alors l'espace pour eux, soin vraiment ? alain fédou


Visiteur

#41 Re:

2015-09-13 17:17

#40: -  

 Vivons nous dans la même ville pour dire que Toulouse est un ville non étudiante? Il y a 480 étudiants soignés dans ce centre.

Ce centre est important pour tous les jeunes, quoi que vous disiez. Tout le monde y est accueilli par un personnel très compétent.

Bref, votre commentaire n'a aucun sens.

mieux vaut prévenir que guérir

#42 Re: Re:

2015-09-13 19:43

#41: - Re:  

             Je pense que Monsieur Alain Fédou fait de l'humour avec son commentaire  - il a signé cette pétition - mais apparemment il n'a pas été lisible par tous. Il faut prendre son message au second degré, n'est-ce- pas?


Visiteur

#43

2015-09-13 21:21

2 amis ont egalement ete sauves grace a ce centre entre 1998 et 2003 pendant leurs etudes d'ingenieurs. Ils sont aujourd hui en poste et ont pu poursuivre leurs etudes grace a ce centre. Il est fondamental que le centre soit maintenu.

Visiteur

#44

2015-09-13 22:04

Toulouse est une ville pleine d'étudiants, certains d'ailleurs le supportent mal. Ce projet de M. Bouchard n'a pas été compris immédiatement. Il appliquait à une population disparate et fluente les principales idées de la sectorisation : unité de la prise en charge par une même équipe au long de la fluctuation de l'état de santé, avec un souci de continuité en jouant sur les différentes possibilités de mode de séjour et dans le maintien de la qualité d'étudiant. Unité de l'équipe, du lieu, continuité, ces dimensions respectaient le temps nécessaire à reprendre cohérence et à trouver sa voie. Mais le temps de ce temps n'est plus celui de la vie, c'est celui des affaires, celui du "marché". Unité, cohérence, continuité ne sont pas quotées en bourse. Nos vies pourtant supportent mal le découpage marchant(d). Et même si "le chemin se trace en cheminant", encore faut-il qu'un horizon me permette de rassembler mes bouts, de leur donner une certaine cohérence et de suivre une direction pour que ma vie ait sens. Faute de quoi le chemin se bouclera. C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne faut pas la boucler.

alain fédou


Visiteur

#45

2015-09-15 17:53

Il est impensable que cette structure soit fermée alors que les centres de ce type (accueil centre-ville, adapté aux besoins des étudiants) ne sont pas assez nombreux! Toulouse est la deuxième ville étudiante de France. Les étudiants doivent pouvoir y être soignés décemment.

Visiteur

#46

2015-09-16 11:21

C est en effet très utile pour des étudiants loins de leur familles ou en difficultés


Visiteur

#47

2015-09-16 20:20

Je viens de la signer soit le 16/09

Visiteur

#48

2015-09-17 11:19

déja qu'il n'y a pas grand chose en soins psy que tout est à vaux l'eau, encore le problème de la dette se réglera après une reprise économique et non après un démantelement de tous les services publics, et de soins qui feront qu'il n'y aura peut etre plus de dette , mais une , situation explosive de notre pays, nos jeunes source vive de notre pays payent déjà la dette puisqu'ils n 'ont pas d'avenir, pas de boulot ou des conditions telles qu'elles sont intenables, ne peuvent se projeter dans l'avenir.MESSIEURS LES RESPONSABLES CELA SUFFIT ON NE GERE PAS LA SANTE A COUP DE POGNON

Visiteur

#49

2015-09-17 12:24

les jeunes doivent bénéficier des soins, gratuitement, la vie des étudiants est assez difficile sans fortune.

Visiteur

#50

2015-09-19 11:53

Je travaille dans un centre de santé universitaire pluridisciplinaire depuis 17 ans.j ai le recul nécessaire pour en connaître les bienfaits auprès des étudiants ,qui ont une grande capacité à rebondir .On gère très peu de situations chroniques et nous constatons au quotidien les bénéfices de ce type de prise en charge. Ce centre ne doit pas fermer!