Non au Mas Lombard ! Un quartier déjà sous l'eau !

ZAC_LOMBARD.jpgMesdames, Messieurs,

 

 

Vu les inondations du 14 septembre 2021 ayant frappé la ville de Nîmes et plus particulièrement ses quartiers Est (Possac/Chalvidan et alentours) ;

Vu le rapport 2014/2015 de l'ONERC (www.ecologie.gouv.fr) ;

Vu le rapport du DRIAS 2020 concernant les bouleversements climatiques, l'accumulation de plusieurs évènements météorologiques extrêmes sur le territoire et notamment le Gard : état de sécheresse 2019, épisodes cévenols et méditerranéens 2020/2021 ;

Vu le dernier PPRI (plan de prévention du risque inondation) approuvé pour la ville de Nîmes, ensemble les dispositions combinées des articles L 111-6 à L 111-10 du code de l'urbanisme (reprenant les anciennes dispositions de l'article L 111-1-4 du même code dans sa version abrogée par l'ordonnance n°2015-1174 du 23 septembre 2015),et la zone « non constructible » de la ZAC Lombard ;

Vu le règlement du PLU (plan local d'urbanisme) de la ville de Nîmes, ensemble la fiche numéro 2.1.3.2 « Ecriture des règlements de zone : caractéristiques urbaine, architecturale, environnementale et paysagère (30/11/2018) » par Gilles Godfrin, Maître de conférence au CNAM et directeur de l'ICH (www.gridauh.fr) ;

 

 

Nous, comités de quartiers et habitants de Nîmes,

 

Tenons à vous signaler notre inquiétude, concernant le projet « ZAC Lombard » et son excès de bétonnage,projet situé entre les quartiers de Grézan, Mas de Chalvidan, Mas de Possac, l'Armoise, Malroubine, lotissement Chambord, Mas de ville, Route de Beaucaire D999 et l'autoroute A54.

 

Ce projet, présenté comme « éco quartier » et « opus incertum de pièces de nature », comporte, certes, quelques espaces verts, MAIS et SURTOUT de très nombreuses habitations : maisons, bâtiments, bureaux, commerces, école, parkings privés (en surface et sous-terrain), gare de bus et parking relais, rues, complexe sportif.

 

Il représente un risque réel supplémentaire et non négligeable en cas d'inondations et sécheresses extrêmes pour tous les habitants de la zone, outre une grande perte pour l'écosystème.

 

C'est pourquoi, par la présente pétition, nous proposons des solutions alternatives au projet « ZAC Lombard ».

 

***

 

Proposition numéro 1 : Réalisation d'une contre-expertise sur l'étude hydraulique

 

Nous notons d'une part, que les travaux d'aménagements hydrauliques (évacuation des eaux de pluie, des eaux usées, tout à l’égout etc...) n'ont pas encore été envisagés à l'Est et au Nord du projet de la ZAC LOMBARD, du Mas Moussier et au-delà du chemin bas de Grézan, ainsi qu'à la rue Max Chabaud où, bien qu'il s'agisse d'une zone considérée « agricole », la présence de nombreuses maisons et de mas n'est pas à ignorer.

 

D'autre part, nous déplorons le fait que l'étude hydraulique, des sols, des aménagements et des constructions en zone inondable du projet de la ZAC LOMBARD soit réalisée par la société Eiffage, laquelle a en charge la totalité du projet objet de la présente pétition. Nous craignons, en effet, que l'ensemble de cette étude soit entachée de partialité.

 

Ainsi, nous sollicitons la réalisation d'une contre-expertise impartiale par une entreprise indépendante de la société Eiffage et du groupe Eiffage, portant sur les conséquences qu'aura la construction de la ZAC LOMBARD sur l'ensemble de la zone concernée, de Grézan jusqu'à la Route de Beaucaire.

 

 

Proposition numéro 2 : Création d'une coulée verte

 

Création d'une coulée vertedu Mas Lombard jusqu'à la station essence du E.Leclerc, rue Sangar en lieu et place des quinze maisons alignées chemin du Mas Lombard, avec chemin piéton, piste cyclable, parcours de santé (à prolonger dans la nouvelle Zac Lombard), aires de jeux, et bancs.

 

Et ce, à l'image du Bois des Noyers, sis à Nîmes, qui s'étend sur près de 10 hectares en zone inondable, lequel, primé par la fédération française du paysage, participe aux enjeux écologiques, hydrauliques, ainsi qu'à la biodiversité, outre aux usages récréatifs et pédagogiques de la ville.

 

Cette nouvelle coulée verte « Lombard »servira de tamponentre les différents quartiers précités, et permettra d'accueillir des activités multiples, répondant aux envies des usagers et des habitants. Elle facilitera le décloisonnement, les échanges et les rencontres, et fera coexister des activités de nature et de pratiques urbaines, tout en améliorant la qualité de vie des Nîmois.

 

Avec l'aide du CRPF(comité régional de la protection forestière), du Ministère de l'Ecologie, de la Mairie de Nîmes et de Nîmes Métropole, l'implantation d'arbres et de végétations diverses répondra au projet plan climat PCAET 2021souhaité par la communauté d'agglomération Nîmes Métropole, pour la transition énergétique et écologique de notre territoire (Réf : CANM – éco – citoyenneté – appel à projets plan climat air énergie territoriale du 5 avril – 16 juillet 2021) lequel nousrappelle« le besoin d'adapter le territoire aux effets du dérèglement climatique pour participer à la réduction de la vulnérabilité du territoire, puisqu'il est désormais établi que les impacts du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités ».

 

Cette« promenade plantée »aura une vraie vocation de corridor biologique dans un réseau écologique et de déplacements doux (normes « éco-quartier »).

 

 

Proposition numéro 3 : Déplacer certaines habitations, bâtiments et espaces verts

 

1/ reculer de 35 mètres minimum les quinze villas alignées chemin du Mas Lombard – rue Aimé Orand ;

 

2/ positionner les espaces verts entre la station essence E.LECLERC et le valadas :une coulée verte, afin de créer« un poumon vert »et de protégertous les habitants de Mas de Possac/Chalvidan, lotissement Chambord, Mas Chambaud, Mas Lombard et Armoise.

 

3/ Replacer les bâtiments (R+2, R+3 et R+4) :« les gradins » et « bureaux » à la place de la gare de bus et du parking relais, de manière à ce qu'ils ne soient pas face aux habitations existantes.

 

Raison n°1 : rappelée dans la proposition numéro 1 (CF Proposition numéro 1 : Création d'une coulée verte).

 

Raison n°2 :les maisons de l'Armoise sont asphyxiées et encerclées par des bureaux et bâtiments en tout genre.

L'oliveraie et les vergers dessinés sur le projet actuel, à l'entrée du giratoire D999, pourraient entourer l'Armoise. Ils formeraient une séparation, un espace de verdure qui préserverait « l'intimité », et réduirait la « vulnérabilité » des habitants de l'Armoise et de l'ensemble des maisons concernées par ailleurs.

 

Raison n°3 :trop de ponts et passages potentiels qui traversent le valadas (environ 14), d'où de possibles problèmes d'accidents de voitures, d'enfants, vélos, piétons et de circulation.

 

Raison n°4 : véritable danger d'inondations du groupe scolaire entre deux valadas.

 

Raison n°5 :la ZAC Lombard est coincée entre nos quartiers, la route D999 et l'autoroute A 54.

 

Raison n°6 : mise en danger et perte de la valeur immobilière de nos biens.

 

 

Proposition numéro 4 : Suppression du parking relais et de la gare des bus

 

Suppression du parking/gare relais à proximité des maisons actuelles et de la station essence E.Leclerc.

 

Pour satisfaire le PCAET 2021, « il porte a minima sur les émissions de GES et polluants atmosphériques, les réseaux de transport d'électricité, de gaz et de chaleur... la vulnérabilité du territoire aux effets du changement climatique ».

 

Et pour obtenir la labellisation CIT'ERGIE, nous proposons de déplacer ce parking/gare relais vers la zone industrielle de Grézan.

 

Cela permettra aux visiteurs venant de la route d'Avignon et d'Uzès, d'accéder directement au parking/gare relais de Grézan, par le chemin de Mas de Sorbier ou la route D135, et ceux venant de Bouillargues, Redessan, Manduel et de la Gare TGV Nîmes Pont-du-Gard, d'y accéder directement par la route D999.

 

 

Proposition numéro 5 : Conservation de la rue Aimé Orand

 

Maintien de la rue Aimé Orand au croisement de la rue de l'encierro et du chemin du mas Lombard, jusqu'à la route de Beaucaire D999, et en double sens.

 

Cette portion de rue sert à désengorgerle rond-point du centre commercial E.Leclerc, trop étroit, et qui génère déjà de nombreuses difficultés de circulation, à savoir notamment :

 

  • l'entrée du centre commercial E.Leclerc, située au milieu du rond-point, gène l'accès des véhicules venant des rues de l'encierro, carmen et de l'abrivado ;

  • circulation des bus de ville et leurs arrêts ;

  • circulation des poids lourds ;

  • accès à la station essence E.Leclerc ;

  • accès aux commerces (pharmacie, opticien, centre de beauté, agence de voyage, boulangerie, bar restaurant).

 

La rue Aimé Orand est aussi un accès traversant pour les secours, et est donc un atout à conserver.

 

Par déduction,

 

Proposition numéro 6 : Pas de nouvelle rue

 

Pas de nouvelle ruede la rue Sangar au croisement de la rue Aimé Orand/chemin du mas Lombard, devant le lotissement Chambord et le Mas Chambaud.

 

La nouvelle rue prévue par l'actuel projet « Zac Lombard » passerait au-dessus d'un ruisseau en zone inondable, ce qui estinacceptable.

 

 

Proposition numéro 7 : Trajet ligne de bus

 

Abandondu passage des bus de ville rue Sangar, devant le lotissement Chambord et le Mas Chambaud.

 

Afin de satisfaire l'ensemble des habitants et de desservir tous les quartiers environnants, il serait intéressant de :

 

  • prolonger la ligne des bus de ville (N°4/31/32) des corrals (de taureaux) sises Route de Beaucaire, jusqu'au nouveau giratoire D999 de la Zac Lombard, avec un arrêt au chemin de la chaine (Maleroubine), ainsi qu'un autre arrêt à l'impasse de l'Armoise ;

  • déplacer les deux arrêts à l'entrée du Mas de Chalvidan/E.Leclerc, sur la route de Beaucaire dans la contre-allée, pour ne pas bloquer l'accès au rond-point du E.Leclerc ;

  • Par la suite, une autre ligne pourra être créée pour desservir la ZAC Lombard, son école, son complexe sportif, à partir du giratoire D999 ;

  • La liaison possible vers le pont de justice au Nord-Est du projet « ZAC Lombard » nous paraît une excellente idée à intégrer au programme.

 

 

Proposition numéro 8 : Création d'une contre-allée de chaque côté de la route de Beaucaire

 

Création d'une contre-allée de chaque côté de la route de Beaucaire D999, du périphérique jusqu'au nouveau giratoire D999 ZAC Lombard, afin que les habitants prennent et soient déposés par les bus, en toute sécurité, et qu'ils puissent sortir et rentrer de chez eux facilement, tout en évitant le trafic intense et rapide (vitesse 90 km/h) de la route D999.

 

Points sensibles : AFPA – Malroubine – chemin de la chaine – chemin du bon accueil – impasse de l'armoise – accès aux maisons entre le centre E.LECLERC, Nim'Cars, et Burger King.

 

 

Proposition numéro 9 : Craintes liées aux logements sociaux et à la création de commerces

 

Compte tenu aussi du nombre important de logements sociaux et à louer, ainsi que de la création d'une place encadrée de bâtiments et commerces, nous nous inquiétons et nous nous interrogeons sur la possibilité de recréer les conditions propices à une « zone à risque ».

 

Nous sommes, en effet, déjà à proximité immédiate de la maison d'arrêt et d'un quartier difficile/sensible (le Chemin Bas d'Avignon), où le trafic de drogue et d'armes explose, ainsi que les actes malveillants (rodéos, vols, feux d'artifice, tirs de mortiers etc...). En outre, le quartier voisin du Clos d'Orville est également touché par ces phénomènes, plus particulièrement dans son secteur où les logements sociaux sont massivement implantés.

 

Nous craignons qu'une « certaine population » n'attire des complications et nuise à la tranquillité et à la sécurité de tous les riverains.

 

Il a été prouvé et constaté, hélas, par le préfet ainsi que par la Police Nationale, la Mairie de Nîmes ou encore la police municipale, que les places entourées de bâtiments et certains commerces ouverts tardivement dans la nuit (24h/24, 7j/7) faciliteraient les trafics en tout genre (points de deals, regroupements la nuit de personnes et de véhicules), créant ainsi une insécurité.

 

 

Proposition numéro 10 : Les autres craintes et interrogations

 

1/ Compte tenu du nombre de prairies, arbres de chaque côté des parkings privés, jardins familiaux ou partagés, terres agricoles etc... nous désirons savoir qui prendra en charge l'entretien de ces espaces verts (la ville de Nîmes Métropole ou les nouveaux résidents?), dans la crainte que ces zones soient laissées à l'abandon (herbes sur les trottoirs, arbres non taillés et dangereux, espaces verts peu entretenus), avec notamment les risques d'incendie que cela générerait en cas de défaut d'entretien.

 

2/ Et enfin, nous nous inquiétons du nombre important de parkings privés en surface et en sous-terrain, non dessinés sur le plan de la société EIFFAGE, mais représentés par deux allées d'arbres, pour tous les bâtiments.

 

***

 

En définitive, nous vous proposons un projet « ZAC LOMBARD » plus équitable, serein et écologique, qui profitera à tous les partenaires.

 

Nous en sommes convaincus.

 

Mesdames, Messieurs, nous vous prions d'agréer nos respectueuses salutations.

 

Fait à Nîmes,

Le 23 novembre 2021.


Comité de quartier les trois Mas    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Comité de quartier les trois Mas à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...