NI AGRESSIONS NI NIQAB AU SEIN DE L'ESPACE PUBLIC

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition NI AGRESSIONS NI NIQAB AU SEIN DE L'ESPACE PUBLIC.


Visiteur

#226

2012-01-06 15:08

LE NIQAB N'A RIEN à VOIR AVEC L'ISLAM.Il faudrait rappeler que le printemps arabe revendiquait des réformes sociales et économiques et s'opposait à TOUTES LES DICTATURES, il ne revendiquait pas de réformes religieuses, le nombre de Mosquées construites sous Ben Ali étaient nombreuses. L'Islam n'était en aucun cas remis en cause , si les partis islamiques étaient persécutés, c'étaient seulement parcequ'elles voulaient prendre le pouvoir en instrumentalisant la religion (ce qu'ils continuent à faire ), il faut aussi rappeler que l'exhibitonnisme  religieux ,n'est en aucun cas  une preuve de ferveur religieuse (Ben Ali et Leila ont fait le pélérinage ce qui ne les a pas empêchés de continuer de voler et de tuer des tunisiens: El Haj Ben Ali et El Hajja Leila, RIGOLO, NON!!!! ) Alors les salafistes ,si vous voulez qu'on vous respecte, commencez par respecter les autres (à part  DIEU personne ne détient la vérité absolue)

Raouf BEN AMMAR


Visiteur

#227

2012-01-06 17:17

La religion (quelle que soit la religion!) c'est biende si elle permet de faire du bien et répandre l'amour autour de nous, sinon qu'elle dégage de nos vie. L'islam, le vrai, ce n'est absolument pas ça!!!!!

Visiteur

#228

2012-01-07 00:38

Non à toutes les formes d’agression oui à la tolérance et au respect des institutions .

Visiteur

#229

2012-01-07 19:50

L'Islam est la religion de la Clémence,de la Miséricorde, du Pardon et du Progrés; la transformer en religion de l'Interdit est contraire à l'esprit, au texte et à la raison. Quand des régimes musulmans ont transformé la religion en Dogme statique, ils ont réussi à faire reculer l'Islam et les musulmans qui étaient alors, en avance dans tous les domaines de la vie. Aujourd'hui On ne veut plus se laisser faire par les fanatiques et par les fanatiseurs. On veut le progrés, on veut le développement, on veut l'égalité, on veut la justice, on veut la démocratie...on veut la vie, tout simplement.

Visiteur

#230

2012-01-08 17:30

je me joind a toutes c est personne qui veulent vivre libre et je les respecte car nous sommes concerne nous aussi en france
libertee

#231 pour la paix

2012-01-08 17:35

nous devons respecter toutes les religions celle qui ne parle que d amour et de paix comme l on parler jesus et mahomet quand on crois en dieu on ne fait pas de mal au contraire j espere qu un jour nous pourrons tous marcher main dans la main c est mon plus grand desir visve le respect l amour la tolerance

Visiteur

#232

2012-01-10 00:01

VIVONS SIMPLEMENT!!! Ne nous compliquons pas l'existence!!! Nos grands-mères ne portaient pas le niqab elles portaient un habit traditionnel qui a son charme!!! Au sein des facultés, ne pensons qu'au savoir, oublions les apparences trompeuses.Notre religion musulmane est belle, ne la compliquons pas!!!Soyons solidaires et pensons uniquement à reconstruire notre pays!!!main dans la main!vive notre patrie!!!

Visiteur

#233

2012-01-10 00:07

La femme est un être humain à part entière toute forme de ségrégation à son égard ne peut être que condamnable

Visiteur

#234

2012-01-10 00:13

Je suis disposé à envoyer un petit chèque. Donnez moi une adresse où envoyer ce petit chèque. Cordialement à, vous. Habib S. Kaaniche


Visiteur

#235

2012-01-10 00:33

Pas de commentaire. Il n'y a rien à dire. Il faut arrêter avant de sombrer dans le totalitarisme et ce qui s'en suit..

Visiteur

#236

2012-01-10 09:31

Mon corps m'appartient, nul n'y touchera ; mon visage est mon identité, nul ne le déniera.
EVE
Visiteur

#237

2012-01-10 11:47

100 / 100 avec : " NI AGRESSIONS NI NIQAB AU SEIN DE L'ESPACE PUBLIC " !
Arrêtons ! on a marre de   :
- ces caffards ....ces  fantômes ... ces barbus ...ces salafistes ...de leur philosophie ...et de leurs mascarades !

SEUL le bon " DIEU " détient la vérité absolue ! Alors :

BASTA


Anonyme

#238

2012-01-11 03:35

Je pense que le port du niqab ne va pas dans la sens d'un islam ouvert vers le monde et la modernité, mais c'est peut-être le but recherché par ses adeptes?

Visiteur

#239

2012-01-11 11:24

on ne s'en prend pas aux femmes sous prétexte d'infériorité sacralisée par un texte ancien.
La Liberté est synonyme d'égalité sexuelle: et le Code du statut personnel le reconnaît depuis l'Indépendance. Les Diktats religieux tomberont tout comme l'Inquisition s'est écroulée.

Visiteur

#240

2012-01-11 13:17

faites tourner soyez nombreux , cet accoutrement n' a rien de tunisien ni d'islamique , ne vous laisser pas embobiner par les marchands de tapis d'orient .....

Visiteur

#241

2012-01-13 08:52

La tolérance est le nerf d'une nation libre et démocratique !!!

Visiteur

#242

2012-01-25 11:49

Après le niqab c'est quoi l'étape suivante.......brûler la Joconde, couvrir les statues de déesses antiques, censurer les magazines féminins, interdire le sport (impossible de courir, de nager, de pédaler, de grimper avec un tel accoutrement), proscrire les restaurants (difficile de manger sans dévoiler son menton).Lorsque nous ne pourrons pas reconnaître notre mère, notre soeur ou nos amies sur le trottoir d'en face nous aurons tout gagné !

Visiteur

#243

2012-01-30 01:41

Il faut agir contre ce genre d'attitude rétrograde avec civilité et avec un esprit d'authentique démocrate. Bien cordialement

Visiteur

#244

2012-02-05 17:40

NON A LA FERMETURE DE CLASSE DE STG !!! même si je ne veux pas aller dans cette section, je soutient mon lycée !

Visiteur

#245

2012-02-21 15:15

Ne nous attachons pas aux détails superflus.

Visiteur

#246

2012-02-21 17:02

Elle se passe de commentaires car la violence est indéfendable et le niqab dans l'espace public une agression caractérisée à l'encontre de l'autre humain.

Visiteur

#247

2012-02-22 02:35

Vaincre le sous-développement se fait dans la transparence. Les femmes qui veulent se couvrir peuvent rester chez-elles, si telle est leur désir.L'espace public est à toutes et à tous dans la transparence et la convivialité et non dans la contrainte. Le Niqab est un symbole contraire à la transparenc ete à l

Visiteur

#248

2012-02-22 02:39

L'espace public est un espace pour toutes et pour tous dans la transparence et dans la convivialité et aussi dans la sécurité; Le niqab est un symbole contraire à ces concepts. Les femmes qui veulent porter le niqab peuvent rester chez-elles puis qu'elles refusent les concepts de la vie conviviale de l'espace public.

Visiteur

#249 Re:

2012-02-25 02:50

#1: FAÏZA ZOUAOUI SKANDRANI -

Mercredi, 22 Février 2012 21:48

120 militaires français, arrêtés, en Syrie?

IRIB- Citant le site syrien Dampress.(http://www.dampress.net/index.php?page=show_det&select_page=6&id=18220), l'IRIB a rapporté l'arrestation de 120 militaires français, en Syrie, par les forces nationales syriennes(http://french.irib.ir/administrator/index.php?option=com_k2&view=item&cid=171517).

Le journaliste français, Thierry Meyssan, qui se trouve, sur place, qualifie cette information d'inexacte et donne sa version des faits  :

 

"La guerre secrète de la France contre le peuple syrien

Lors de la prise du bastion insurgé, dans le quartier de Bab Amr, à Homs, l’armée syrienne a fait plus de 1.500 prisonniers, dont une majorité d’étrangers. Parmi ceux-ci, une douzaine de Français ont requis le statut de prisonnier de guerre, en déclinant leur identité, leur grade et leur unité d’affectation. L’un d’entre eux est colonel du service de transmission de la "DGSE".

En armant la Légion wahhabite et en lui fournissant des renseignements satellitaires, la France a conduit une guerre secrète contre l’armée syrienne, qui a fait plus de 3.000 morts, dans les rangs, et plus de 1.500 morts, parmi les civils, en dix mois de combats.

Ces informations ont été partiellement dévoilées, par Thierry Meyssan, lors d’une intervention sur la première chaîne de télévision russe, le lundi 13 février 2012 ; puis, dans un article, publié, le mardi 14, par "Komsomolskaïa Pravda" ; enfin, dans une vidéo de Voltaire Network TV.

La France a sollicité l’aide de la Fédération de Russie, pour négocier avec la Syrie, la libération des prisonniers de guerre.

Le Réseau Voltaire n’a pas trouvé d’éléments permettant de confirmer les imputations, selon lesquelles, 120 Français auraient été faits prisonniers, à Zabadani. Cette rumeur semble être une exagération de nos informations et paraît sans fondement.

Par ailleurs, le Réseau Voltaire s’interroge sur les articles d’envoyés spéciaux, à Homs, parus, ces derniers jours, dans des quotidiens français : une semaine après la reprise en main du quartier insurgé, et alors que ne subsistent que des combats urbains de faible intensité, ces reporters persistent à décrire une fiction de révolution, masquant la vérité à leurs lecteurs, laissant, ainsi, à Alain Juppé, la possibilité de négocier, en secret, la restitution des prisonniers de guerre.

Le 17 février, Nicolas Sarkozy et David Cameron signaient une déclaration commune. On peut y lire : «La France et le Royaume-Uni soulignent que les personnes responsables des violences, dans toute la Syrie, ne doivent pas douter que le jour viendra où elles devront répondre de leurs actes. La France et le Royaume-Uni réaffirment leur détermination à faire en sorte que des éléments de preuve concernant les crimes soient, dûment, recueillis, afin que les personnes qui ont ordonné ou commis des atrocités puissent rendre des comptes».

En l’absence d’obligation par des traités pertinents, la guerre secrète conduite par le Président Sarkozy et son gouvernement est un acte sans précédent, sous la Ve République. Elle viole l’article 35 de la Constitution et constitue un crime passible de la Haute Cour (article 68)".


Visiteur

#250

2012-03-22 18:55

L'espace public doit être pour tous, en toute sécurité, en toute transparence, pour la sécurité de tous et de chacun. Le Niqab ne permet pas la transparence, et peut provoquer un sentiment d'insécurité. Les agressions sont des phénomènes à ne pas accepter dans une société qui aspire au développement, c'est l'état de droit et non la vengeance qui doit présider dans la société.