Ensemble pour le Droit au logement

En situation d'insalubrité, ayant été constatée amiablement, dans un premier temps avec mon assureur, pour dégât des eaux conséquent à des colonnes centrales inchangées dans mon immeuble, sans réponse ni de l'agence, ni du syndic, je ne pense pas être le seul concerné.

Ce constat, réalisé il y a plus de 2 ans en été 2019, s'est trouvé incomplet, et n'a donc donné la suite attendue, par manquement de remplissage du volet prévu par le bailleur.

Depuis, en octobre dernier, le service hygiène de la mairie de Toulouse est intervenu, avant de transmettre son rapport à la mi-novembre. Pour le coup, s'ajoute la non présence de bouches d'aération. 

Tout cela, après signature d'un élu, vaut pour injonction de travaux, s'agissant de non mise aux normes de salubrité actuelles. À défaut, ce logement n'est plus louable.

Peut-on alors l'utiliser en lieu de squat ?

Sachant que j'ai honoré mes paiements de loyer sur plus de 4 ans, je me considère en tout cas légitime d'opérer à un gel de celui-ci, dès la prochaine facture de janvier 2022, concernant la location pour décembre de cette année.

En tout état de cause, j'en ai appelé également au DAL, association militante d'accompagnement autour du Droit Au Logement en complément de mon Assistante Sociale. Entre temps a été également lancé un dossier de Droit Au Logement Opposable (DALO), pour l'instant sans réponse mais le délai de 6 mois n'est pas encore atteint. S'ensuit un autre dossier (CSE) en préparation, prévu d'être envoyé semaine prochaine.

À tou.te.s celles.ux qui se sentent concernés, mobilisons-nous pour cette cause essentielle à une vie en communauté, sociale et citoyenne, pérenne, au sein d'un peuple prônant l'unité.

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Benjamin Lefranc à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...