Tribune de soutien à l'enquête de la CeA

L’Alsace doit-elle sortir du Grand Est et redevenir une région à part entière ?  

L’ICA vous propose de la rejoindre sur une tribune qu’elle entendra faire connaître. En rejoignant la tribune vous indiquez apporter un soutien positif à l’enquête de la CeA et inviter d’autres Alsaciennes et Alsaciens à le faire. C’est là son premier objectif.

                                                  -------------------

L’Alsace doit-elle sortir du Grand Est et redevenir une région à part entière ?

Telle est la question que la Collectivité européenne d’Alsace propose dans le cadre d’une enquête à grande échelle aux Alsaciennes et aux Alsaciens, qu’elles ou qu’ils vivent ici en Alsace ou aient des attaches avec elle.  

L’initiative citoyenne alsacienne (ICA), un think tank qui existe depuis 14 ans, inscrit sa démarche dans le principe d’union dans la diversité et du postnationalisme,  compte plusieurs centaine d’adhérents et de très nombreux sympathisants et n’est inféodée à aucun parti ou mouvement politique. Elle apporte son soutien à l’enquête et invite à répondre positivement à la question posée.  

Pourquoi ?

En premier lieu parce que les Alsaciennes et les Alsaciens n’ont cessé, au travers de quatre sondages, d’exprimer majoritairement leur souhait de voir se reconstituer une Région Alsace. En démocratie, sauf à la dévoyer, il n’y a pas lieu de gouverner contre la volonté populaire. Ce que les Alsaciennes et les Alsaciens regrettent, c’est de ne plus exister collectivement dans une institution régionale, comme c’est par exemple le cas des Bretons.

C’est la charge symbolique que confère une telle institution, c’est ce manque de reconnaissance institutionnelle qu’ils déplorent le plus, alors qu’ils ont été et sont de bons enfants de la République.

En second lieu, nous nous posons toujours la question de savoir qu’a donc fait le Grand Est que l’ancienne région Alsace n’aurait pu faire. Quelle est sa réelle plus-value, étant donné que la réforme n’a guère donné plus de pouvoirs et de moyens aux régions par rapport au statut antérieur. Un coup pour rien ?

Conservant les anciennes régions, on aurait aussi pu envisager des coopérations ou des mutualisations sur certains projets communs, selon le principe chacun gère en propre ce qui lui est particulier et tous gèrent en commun ce qui leur est commun. Mais d’une part, cette option n’a pas été prise par le législateur et d’autre part, un tel mode gouvernance aurait pu être mis en place par le Grand Est. Il n’en est rien.

En troisième lieu, les économies annoncées ne sont pas au rendez-vous.

Enfin, parce que l’ICA s’est toujours inscrite en faux contre l’idée que la région française ne devait être qu’un outil institutionnel et non pas un outil de reconnaissance culturelle ou historique. Le dynamisme des hommes et des sociétés est directement conditionné par leur sentiment d’identité.

La reconnaissance de la diversité constitue un puissant moteur de développement pour les individus et les sociétés, en ce qu’elle donne le goût de se distinguer et les forces pour y parvenir. Ce dynamisme est aussi renforcé par la gestion en proximité et en connaissance de la réalité des dossiers. Prenons le bilinguisme pour exemple. C’est par excellence un dossier alsacien ! Qui mieux que les Alsaciens pour le traiter ? Qu’en connaissent les Aubois. Sans doute pas grand-chose. Ce n’est là, qu’un exemple parmi de nombreux autres.  

Bien cordialement !  

Pierre Klein, président de l’ICA


Initiative citoyenne alsacienne (ICA)    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Initiative citoyenne alsacienne (ICA) à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...