Vérité et justice pour Pascal Verrier

Commentaires

#3

Je signe parce que quand on s'attaque aux professeurs de philosophie, c'est mauvais signe pour une société et que lorsqu'un homme ou une femme subit l'injustice, personne n'est libre.

Philippe Despicht (Saint Rémy au Bois, 2018-10-09)

#5

Je crois en l’innocence de Pascal Verrier

Arthur Goldberg (Paris, 2018-10-09)

#14

Cette situation ne devrait pas exister !

Huguette Cordelier (Chevry-cossigny, 2018-10-09)

#15

Pascal est un homme honnête !!!

Emanuela Bonaccini (Paris, 2018-10-09)

#20

Je suis convaincu que cette sanction est injuste et incorrecte.

Fabian Breuer (Luxembourg , 2018-10-10)

#25

Accusations infondées et scandaleuses.
Sanction surréaliste et inique.
Remise en cause de l'Etat de droit.

Pascal LE MAO (Clamart , 2018-10-10)

#27

Car je soutiens Pascal Verrier et contre cette décision injuste et inique prise au plus haut niveau dans la hiérarchie de l’Éducation Nationale.

Gaylord Van Wymeersch (Paris, 2018-10-10)

#36

je soutiens pour que Pascal soit rétabli dans ses droits et dans son honneur

serge genin (paris, 2018-10-10)

#41

Je connais Pascal Verrier depuis 20 et je suis stupéfait et scandalisé par les attaques lancées contre lui.

Denis Cittanova (Saint Denis , 2018-10-10)

#48

Je signe parce que Pascal Verrier est injustement sanctionné et précarisé après toutes ces années de services . Nous tous professeurs de philo sommes inquiétés par une telle sanction qui nous met tous sous surveillance!

Par ailleurs , je revendique moi aussi d'avoir le droit d'être engagée dans la cité et m'indigne qu'on puisse ainsi inquiéter et un collègue et un camarade.
Rétablissement dans son poste ; son honneur et des droits de Pascal Verrier !

Florence DURSAPT (St Etienne, 2018-10-10)

#50

Professeur de philosophie pendant 40 ans, dont 25 à Douarnenez (29100), désormais en retraite, je n'accepte aucune pression politique, économique ou idéologique de quelque pouvoir que ce soit. Je suis donc solidaire de Pascal Verrier contre cette injustice.

Gabriel PROVOST (DOUARNENEZ (29100), 2018-10-10)

#59

J'ai connu ce type de conflit pour une de mes collègues au lycée Louise Michel de Champigny sur Marne et je l'ai défendue, avec le SNES contre des accusations infondées. La proviseure demandait aussi une mise à la retraite d'office.

Sybille Fasso (Paris, 2018-10-10)

#60

Je suis révoltée par cette situation parfaitement inique!

Anne-Laure Saulnier (Videlles, 2018-10-10)

#62

Je signe car je trouve la sanction plus qu’injuste et portant atteinte à la liberté pédagogique du professeur de philosophie.

Emmanuelle Marey (Paris, 2018-10-10)

#66

soutien face à une injustice criante.

anne virieux (durfort et st martin de sossenac, 2018-10-10)

#70

Je signe parce que je trouve démesurément injuste le sort réservé à Pascal Verrier. Les motifs avancés par l'administration paraissent nourris d'intolérance, d'une volonté de frapper pour l'exemple et du non respect de la parole des témoins qui se sont exprimés. Cette inflexibilité est fort inquiétante pour tous ceux qui donnent encore un sens au mot "justice" !

Monique DURIEUX (ANGERS, 2018-10-10)

#74

Comme beaucoup, je suis scandalisé par cette mesure, symbole des dérives "illibérales" de l'Etat français...

Jordi GRAU (Saarbrücken, 2018-10-10)

#75

Contre l'arbitraire.

Henri Dilberman (Poitiers, 2018-10-10)

#77

Pascal Verrier est un extraordinaire professeur de philosophie, attaqué pour ses engagements de résistance !

Daniel Lartichaux (Paris, 2018-10-10)

#79

Association des professeurs de philosophie de l'enseignement public.

APPEP (Paris, 2018-10-10)

#81

FERC Sup CGT - Espé Paris

ANTOINE Boulangé (VITRY SUR SEINE, 2018-10-10)

#83

Les temps sont à la répression anti-syndicale.

Déborah COHEN (Rouen, 2018-10-10)

#92

C'est une injustice

Jacob Navia (Villetaneuse, 2018-10-10)

#100

Je veux encore croire que la France est toujours le pays des droits de l'homme. Sa patrie en fait, celle qui a fait la déclaration des droits de l'homme et du citoyen en1789 !

art 11:

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Georges liotard (châteaurenard, 2018-10-10)

#103

Professeur retraité, j'ai vu des collègues poussés à la démission ou harcelés et c'est inacceptable.

Bruno Fasso (Paris, 2018-10-11)

#106

Professeur de philosophie
Lycée Jules-Ferry (PARIS)

PIERRE HAYAT (Paris, 2018-10-11)

#107

enseignant solidaire

hadrien NOUVELOT (villefranche sur Saone, 2018-10-11)

#108

dans un Etat de Droit où les sanctions deviennent arbitraires, on est en droit de s'interroger.

joelle desmas (brest, 2018-10-11)

#115

#ApologiedeSocrate

Julien Fonollosa (Trévoux, 2018-10-11)

#117

Une décision partiale, sans preuve, injuste envoie un message répressif à l'institution scolaire.
Une classe de philosophie est un lieu de dialogue et d'échange où les idées doivent être discutées.L'autoritarisme de cette décision va à l'encontre des finalités de cet enseignement

André GUITTET (ANGERS, 2018-10-11)

#120

Pascal Verrier est un enseignant passionné par son métier avec de fortes convictions et le sens du service public.

olivier Boitard (Paris, 2018-10-11)

#123

Je suis convaincu de l'innocence de M. Verrier et trouve cette sanction injuste et scandaleuse. C'est la liberté et la dignité du corps professoral qui sont en jeu.

Nicolas Plagne (Rouen, 2018-10-11)

#130

Professeur de philosophie, Lycée La Folie-saint-James, Neuilly-sur-Seine

Nicolas FRANCK (Paris, 2018-10-11)

#131

soutien face à une injustice criante.

Martine Iblanco (bois colombes, 2018-10-11)

#146

Les dirigeants de notre société stigmatisent désormais et punissent par vagues toute une série de citoyens en raison de leur militantisme, de leurs opinions, de leurs convictions et de leurs croyances dès lors que cela les amène à contester ne serait-ce qu’en partie l’ordre dominant. En plus elle essaie de diviser entre eux les stigmatisés, alors il faut s'unir

Bruno Drweski (Malakoff, 2018-10-11)

#148

Ce n'est pas en fermant la bouche aux gens critiques qu'on aidera la jeunesse à devenir adulte.

Michel Collon (Bruxelles, 2018-10-11)

#154

Je soutien mon ancien professeur et ami

Claire Rogowski (Paris , 2018-10-11)

#163

Je signe parce que ces mesures de répression et de harcèlement et de mise à la retraite d office sont devenues systématiques concernant en particuliet les professeurs de philosophie . Il d agit d 'éliminer toute forme de contestation critique sur les maltraitances managériales qui sont mises en oeuvre dans tous les établissement scolaires aujourdhui. N importe quel eleve , parent d eleve . CPE, proviseur incompetent peut mettre en cause un enseignant chevronné et qui a fait une carriere irreprochable reconnue . Il suffit su il ne plaise plus à son chef de service pour se voir harcèle et mis en cause sur la base d opinion et de fausses rumeurs . Même nos inspecteurs de philosophie sont impuissants pour défendre leurs collègues dont ils connaissent la réelle valeur professionnelle. Selon moi il s agit dun retour en force du fascisme et de la répression des intellectuels contestataires . On demande aujourd hui à un professeur de philosophie de séduire les eleves . C est le signe de la plus grande décadence et défaite de l enseignement de la philosophie en France.

Catherine Cazenave (Marseille, 2018-10-12)

#171

Je signe en confiance parce que je sais que Mr Verrier n’est pas coupable de ce qui lui ait reproché

Nicolas Guerin (Bazouges sur le loir , 2018-10-12)

#175

Je suis une ancienne collègue de Pascal Verrier et je peux attester de son humanité. Ce dont on l'accuse est incompatible avec tout ce que je sais de lui.

Claude Palacios (Sevran , 2018-10-12)

#183

Non à l’arbitraire.

Luc Révillon (Paris, 2018-10-12)

#184

Je suis extrêmement inquiète pour nos enfants
La personne la plus engagée dans la transmission des valeurs de justice, de liberté, de conscience et de responsabilité est mis à l'écart de manière totalement fallacieuse
Si aujourd'hui ces valeurs deviennent gênantes , si maintenant le sytème en place manipule les élèves pour monter des dossiers orientés à des fins politiques, alors que dire à nos enfants du monde dans lequel ils vivent.
j'ai honte de ce monde que nous sommes en train de leur livrer
je signe par ce que je crois qu'il n'est pas trop tard pour réagir et dire haut et fort l'enjeu de la conscience, de la liberté, de la justice et de la responsabilité de chacun. C'est précisément ce qu'a toujours défendu et enseigné avec passion Pascal Verrier et dont tous ses élèves peuvent témoigner
signons pour faire triompher ce qui est juste

Fanny Huret (Paris, 2018-10-12)

#187

je signe pour défendre la liberté d'expression, de pensée, et le droit de vivre pour ce prof.

Bernard Jampard (Meudon, 2018-10-12)

#196

Je soutiens Pascal Verrier sans réserve car je le connais très bien. Je considère qu'il ne peut avoir en aucun cas tenus des propos d'une quelconque nature qui puisse avoir suscité une sanction administrative non fondée d'une violence incompréhensible au regard des faits
Alain Zolty
Journaliste

alain Zolty (Assas, 2018-10-13)

#198

Pour que justice soit faite et rendre ses droit à PASCAL. Il a tout mon soutien .

Sylvie Bultez (Paris, 2018-10-13)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...