Non à l'exploitation des hydrocarbures sur Zec Bas-Saint-Laurent

 

Attendu qu'une compagnie d'exploration pétrolière désire faire des forages dans le secteur du lac des Chasseurs pour valider la présence d'un réservoir conventionnel de pétrole et ou de gaz dans le but d'en faire l'exploitation;

Attendu que le site identifié pour le forage fait partie de l'immense bassin versant de la rivière Patapédia;

Attendu que la rivière Patapédia communique avec la rivière Ristigouche pour se déverser dans la Baie des Chaleurs;

Attendu que ces 2 rivières importantes abritent une population de saumon Atlantique reconnue mondialement;

Attendu que la bassin versant de la rivière Patapédia est une zone d'intérêt pour l'établissement d'une aire protégée;

Attendu qu'il y a des risques de contamination de l'environnement lors de ces différentes opérations et que l'on retrouve également un concentration de chalets dans ce secteur;

Attendu que la protection et la conservation du patrimoine faunique sont incompatibles avec les activités d'exploration et d'exploitation des Hydrocarbures;

Attendu que plusieurs partenaires fauniques appuient notre démarche;

Je demande au Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN) et au Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) de refuser l'émission des permis et autorisations nécessaires pour effectuer les forages exploratoires et l'exploitation des hydrocarbures sur le territoire de la zec Bas-Saint-Laurent.

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Zec BSL à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...