LA "VOIX D'AVENIR" T3 N'A PAS DE SENS

 

Au nord du Lot, dans la longue liste des projets inutiles et coûteux le Conseil Général  a décidé le tracé d'une nouvelle route "T3" contre l'avis de la population et de nombreux élus.

 

LA «VOIE D’AVENIR »  T3 N’A PAS DE SENS

FAISONS ENTENDRE RAISON A NOS ELUS DU CONSEIL GENERAL DE NOTRE DEPARTEMENT

Améliorer nos routes existantes et le réseau ferroviaire, cela a du sens

 

 

Le tracé : Condat, Strenquels (Le Carla), Martel

 

Un tracé qui impacterait irrémédiablement le patrimoine bâti, la suppression de terres agricoles, 12 moulins le long du Vignon ainsi que le paysage très touristique du nord du Lot.

Un impact économique, écologique et humain,

Une vision rétrograde du développement du territoire,

Une dépense inadaptée et largement sous-estimée

Le Conseil Général a éliminé d’office des solutions plus raisonnables au profit des voies nouvelles

Nous exigeons une évaluation sérieuse et indépendante des enjeux économiques des transports routiers pour les entreprises du bassin et leur évolution prévisible

 

Nous interpellons le Président de Région, Monsieur Martin MALVY pour qu’il n’oublie pas le nord du Lot dont il est originaire et ce :

Pour un véritable développement du transport du fret

Pour une politique de navette ferroviaire avec des tarifs adaptés à l’ensemble de la population

Nous ferons ainsi revivre nos gares (Turenne, Les Quatre Routes, St denis-Les-Martel, Vayrac, Bétaille, Puybrun et Biars Bretenoux) avec le maintien des personnels de service public et leur savoir-faire

On soulagera ainsi nos routes, on évitera la pollution en CO² et de nombreux accidents. Ces mesures seront conformes au Grenelle de l’environnement

Vous n’ignorez point, messieurs les Conseillers généraux, face à la diminution de la dotation de l’Etat, ce projet démesuré et contre-productif, va conduire inexorablement dans une impasse financière : il est à craindre une augmentation de 60 % des impôts fonciers

Les signataires ci-dessous vous demandent expressément d’abandonner ce projet

Nous sommes disposés à réfléchir ensemble avant d’envisager une solution irréversible qui n’emprunterait pas les voies existantes, qu’il faut bien sûr modernisées, selon un échéancier programmé, soucieux du respect des fonds publics et de l’environnement.

 

Premiers signataires:

Association de sauvegarde et de mise en valeur de la vallée de la Doue, du Vignon, de leurs causses et coteaux. Confédération Paysanne.

Ensemble pour une campagne d'avenir.

Collectif Transition Causse et Vallée. Confédération Paysanne du Lot.

Contact :

siT3T0@orange.fr

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Collectif à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...