la non-gérance par la municipalité de Bondoufle des gens du voyage/roms

Bonjour Mr Le Maire,

 

Depuis plusieurs mois, voire des années, la municipalité de Bondoufle laisse la ville se dégradée en laissant les gens du voyage et Roms s'intaller en toute impunité sur les parkings municipaux et les entreprises en inactivité sur la commune de Bondoufle et plus précisément sur la zone d'activité de la marinière.

 

Cette occupation illégale pose un problème d'insalubrité, de sécurité vis à vis des riverains.

 

Votre municipalité renvoie la balle à l'agglomération Grand Paris Sud propriétaire de certains parkings sur la commune de Bondoufle. L'agglomération ne dépose pas plainte pour cette occupation illégale, se moquant ouvertement des bondouflois et bondoufloises qui subissent cela au quotidien. Votre municipalité se dégage de toute responsabilité sur ce sujet. Paroles de Monsieur Le Maire lors d'un entretien.

Chers élus, écoutez vos administrés. Pas seulement en période électorale! Interressez vous à eux, à leurs soucis, leurs craintes !

Qui veut prendre le bus à l'arret de l'avenue Edouard Aubert, juste à coté du camp de roms? Qui veut laisser sa voiture sur le parking rue Gutenberg pour aller travailler? Qui veut se rendre à pieds à son travail dans la zone et subir des insultes? Personne ! Surement pas les élus qui n'écoutent pas leurs administré(e)s !

 

Monsieur le Maire, Ecoutez et agissez!

 

En tant que Maire de la commune, vous avez un devoir de maintenir la sécurité de comme cela est indiqué dans l'article L2212-1 du Code général des collectivités territoriales :

"Le maire a de nombreuses prérogatives en matière de police, générale ou spéciale, et s’appuie sur les forces de police municipale ou d’Etat."

 En vertu de l’articleL2212-1 du Code général des collectivités territoriales, le maire doit veiller, à travers ses pouvoirs de police, à assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique dans sa commune. Le champ d’intervention dans ces domaines est très large et très divers.

Le bon ordre rassemble les trois notions de sécurité publique, de salubrité et de tranquillité publique.

 

Conformément au 1° de l’article 16 du code de procédure pénale, le maire et les adjoints sont officiers de police judiciaire. A ce titre ils peuvent recevoir des plaintes et dénonciations et procéder à des enquêtes préliminaires, requérir directement le concours de la force publique. Ils doivent transmettre et informer sans délai le procureur de la république des crimes, délits et contraventions dont ils ont connaissance et des procès-verbaux établis en cas de constatation d’infraction.

 

Conformément à l’article L2122-27 du code général des collectivités territoriales, sous l’autorité du représentant de l’Etat dans le département, le maire est chargé de la publication et de l’exécution des lois et règlements, de l’exécution des mesures de sureté générale, des fonctions spéciales qui lui sont attribuées par les Lois.

 

Le maire a des obligations en matière de sécurité, de sureté et de prévention de la délinquance. Conformément à l’article L2122-24 du code général des collectivités territoriales, il est chargé sous le contrôle administratif du représentant de l’Etat dans le département, de l’exercice des pouvoirs de police dans les conditions prévues aux articles L2212-1 et suivants, relatifs à la police municipale. Il intervient dans le champ de la prévention et préside le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance et prend des mesures relatives à la sureté environnementale ou bâtimentaire.

 

En tant que vice-président de l'agglomération Grand Paris Sud, vous avez la possibilité d'intervenir afin de trouver uns solution à ce problème !

 

Monsieur Le Maire, agissez, au lieu de tourner le dos aux commerçants et aux habitants de Bondoufle !

Signer cette pétition

En signant, j'autorise hélène Lacotte à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...