Non à la réforme du BTS IRIS

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Non à la réforme du BTS IRIS.


Visiteur

#1

2013-11-23 10:01

En 2013, proposer une réforme informatique qui se concentre sur les compétences d'il y a 20 ans ne me semble pas salutaire pour l'avenir de l'industrie française.

Visiteur

#2

2013-11-23 10:46

Cette formation est vraiment proche de ce que l'on trouve en entreprise en tant que développeur. Il serait vraiment bête de la fusionner avec un autre BTS et de se retrouver avec quelque chose de déphasé par rapport au monde de l'entreprise!

Visiteur

#3

2013-11-23 11:44

Cette réforme rentre dans une logique comptable initiée par le précédent gouvernement et poursuivit par celui-ci. C'est le dernier échelon de la réforme du secondaire (Lycée en particulier qui a commencé avec les Bac pro 3 ans et le BAC STi2D). Ce qui, à termes, conduira au désengagement progressif de l'éducation nationale dans le cadre de l'enseignement de la technologie en lycée.
Je ne suis pas un adepte de la théorie du complot mais il y a une certaine cohérence dans cette série de réformes que nous subissons.
Comme dit à plusieurs reprises, ils ont oublié l'essentiel, les jeunes lycéens et futurs étudiants...

Visiteur

#4

2013-11-23 11:45

Je suis actuellement en licence professionnelle informatique et je viens d'un BTS IRIS et je n'ai aucune utilité d'apprendre la physique. Cette réforme va faire perdre le cap des étudiants encore une filière qui va ralentir l'orientation des étudiants, ils vont si perdre. Et après on se plaint que les élèves ne trouve pas leur voie professionnelle toute suite. Si on commence a créer une filière avec plusieurs matières, le choix d'un élève qui sort d'un baccalauréat ne saura pas cette filière, sa demande trop de travail, il faut se mettre à la place des élèves et non à la place des autres, parce que les victimes de cette réforme c'est encore les élèves. J'ai choisi l'informatique parce que j'aime l'informatique et non la physique. Heureusement que j'ai passé mon BTS IRIS avant, je n'aimerai pas être à la place des élèves qui devront chercher une filière plus adéquate pour pouvoir rentrer dans la vie professionnelle avec une formation adapté.

Visiteur

#5

2013-11-23 11:49

Depuis 2 ans, je travail sur des systèmes embarqués (du montage à la programmation de celui-ci)... Le niveau de physique nécessaire n'a jamais dépassé celui de la 1ere année de BTS...

Personnellement, je suis contre ce genre de réforme qui pousse de plus en plus de jeunes fort en informatique mais ayant un niveau très moyen dans les disciplines tel que la physique ou les mathématiques à ne pas pouvoir continuer dans l'informatique...


Visiteur

#6

2013-11-23 12:29

Réforme qui fera disparaitre même ce nouveau bts SN par perte de candidatures (contenu sans intérêt pour les futurs candidats, non professionnalisant, aucune poursuite d'études possible )

Visiteur

#7

2013-11-23 13:00

J'aime le décalage "réforme/réalité"

Visiteur

#8

2013-11-23 13:01

Citation de Gilles Babinet, entrepreneur & « Digital champion » pour la France auprès de la Commission européenne:
"Si la France, 5e puissance économique mondiale, tenait sa place dans le numérique, au lieu d’être 20e, elle aurait réglé le problème de l’emploi."
Cette fusion ne va pas dans ce sens: elle fait disparaitre une formations Bac+2 en informatique qui fonctionne bien (que ce soit en poursuite d'étude ou d'emploi) et un nombre conséquent de places offertes aux lycéens de terminale.

Visiteur

#9

2013-11-23 14:09

Encore une preuve que les personnes aux manettes n'ont toujours pas compris que l'informatique est une discipline à part entière au même titre que les mathématique ou le français.
Ils confondent les outils et la discipline.
Supprime-t-on la physique au pretexte que finalement, elle ne fait qu'utiliser les mathématiques ?

Visiteur

#10

2013-11-23 14:38

Je suis contre la disparition de ce bts !

Visiteur

#11

2013-11-23 14:52

C'est peut être un baroud d'honneur mais il faut le faire !!
visiteur

#12

2013-11-23 15:58

J'ai eu mon BTS SE ça fait 2 ans et je code maintenant en PHP des appli web en ssii sur Paris. Comme quoi ca mene à tout ! La réforme n'est pas bonne car les professionels de l'info attendent des compétence en info, pas en electronique.
Electronicien partagé

#13 Electronicien partagé

2013-11-23 17:03

Collègues informaticiens, bon courage a vous ! Le glissement de l'électronique vers l'informatique est dans le viseur de l'IG de notre discipline depuis un moment (voir son livre "Electronique et Communication en BTS industriels" qui doit dater de 2 ou 3 ans). Ca répond quand même à des réalités, même si je pense au global que l'électronique est dénaturée par la réforme.

Visiteur

#14

2013-11-23 20:37

Ayant fait le bts Iris, une reforme avec plus de physique est contradictoire avec les besoins du marché qui sont dans le domaine informatique.
La physique déjà présente dans le bts actuel est déjà, je pense, pas utile. En rajouter ne sert a rien

Visiteur

#15

2013-11-23 23:06

Le métier d'informaticien doit maintenant exister. Il est temps de lui donner une vraie filière ! Sinon, apprenez l'anglais, le chinois et l'hindi, car eux, ils ont compris la nécessité de ces filières toujours déficitaires en personnel.

Visiteur

#16

2013-11-23 23:08

Tuer un bts pour en sauver un autre... Vive l'éducation -_-

Visiteur

#17

2013-11-23 23:32

Un aberration de plus.

Visiteur

#18 Logique

2013-11-24 10:24

Tout cela est assez logique finalement. Le "professeur d'informatique" n'existe pas dans l'éducation nationale. Il n'y a aucun CAPET Informatique. Au mieux, c'est une option dans les CAPET d'économie ou ou sciences de l'ingénieur. Et encore, pour le dernier cela ressemble plus à une vaste blague, regardez les sujets pour rire. Au lycée l'option ISN (Informatique et Science du numérique) est enseignée par des profs de maths. Pour ce futur BTS SN, il était donc logique de proposer l'enseignement informatique aux profs de physique, du moins en partie. Du grand n'importe quoi.

Visiteur

#19

2013-11-24 13:04

Si j'ai pu trouver un travail en moins d'une semaine après mon diplôme, c'est bien grâce à ce BTS et à rien d'autre. Ceci veux dire que cette formation est indispensable et ne doit en aucun cas être modifié de la sorte.
Y CHARROIN

#20 Gardons les formations porteuses d'emplois

2013-11-24 13:14

Actuellement ma troisième année de travail en CDI, suite à l'obtention de mon BTS IRIS. Cinq jours pour trouver un emploi, grâce à une formation très solide, que mon employeur avait également suivit. Il savait donc quelles qualités et compétences il pouvait attendre d'un jeune travailleur comme moi. Qu'en sera t'il après cette réforme ?
Personnellement, dans tous les emplois que j'ai fait, je n'ai toujours pas utilisé de physique, et dans de rares cas les mathématiques. Si le BTS SE est en grande difficulté, c'est probablement qu'il y a des raisons. Plutôt que de réunir deux formations dans une seule, ne serait il pas plus judicieux d'analyser et de repenser la filière SE, pour qu'elle réponde mieux aux besoins du marché ?
Je trouve dommage que tous ces hauts fonctionnaires qui nous gouvernent, qui régissent la société dans son ensemble aient oublié les bases, les cours dispensés dès le collège. "Démocratie", signifiant "souveraineté du peuple". Mais le peuple, c'est nous ! C'est les travailleurs, c'est les professeurs, les industriels, les étudiants, les parents etc. Je trouve dommage que notre système se limite à quelques décideurs, souvent sortie d'écoles d'administrations, qui n'ont probablement pas eu une grande expérience dans les milieux dont ils sont responsable. Venez, discutez avec nous, enrichissez vous du monde qui vous entoure.

Yoann CHARROIN.
charroin.yoann[at]gmail[dot]com


Visiteur

#21

2013-11-24 13:26

Je n ais jamais eu besoins de physique dans ma carrière. Plus de physique c'est une bêtise, de plus il est indispensable de consulter les RH pour connaître les besoins de formations quand on forme des professionnels.
Adrien Bardet
Visiteur

#22

2013-11-24 15:27

J'ai moi-même suivi cette formation. Le niveau exigé en programmation est déjà assez élevé pour être "compétitif" sur le marché du travail, une réduction des heures d'informatique paraît totalement aberrant pour former des bac + 2 informatique qui seront répondre aux attentes des entreprises qui se risquent encore à recruter des salariés avec peu voir pas d'expérience.


Visiteur

#23

2013-11-24 16:55

Fusionner deux bts qui n'ont pas grand-chose en commun, c'est la pire des conneries. Le bts est censé spécialiser ses étudiants dans un domaine. Faire fusionner ces deux bts revient à retarder le moment où les étudiants seront opérationnels dans le monde du travail

Visiteur

#24

2013-11-24 18:46

le programme IRIS est cohérent : les étudiants viennent d'horizon complémentaires ( electronique et electrotechnique en particulier )
le travail en binome permet un échange d'idées
pratiques

il faut que les physiciens ne soient pas sans postes !!! au tableau cela marche TOUJOURS
nicolas G

#25 La poursuite d'étude n'est pas génante

2013-11-24 19:33

Avec mon BTS IRIS en poche, j'ai pu accéder à la licence informatique en IUP car la formation permet aussi bien de trouver du travail immédiatement que d'accéder à cette licence. Pour tout vous dire, grâce à cela, j'ai pu faire ensuite un master et avec mon bac +5, je suis devenu ingénieur technologie de l'information et puis chef de projet informatique. Alors modifier une formation qui permet d'accéder à l'emploi et la poursuite d'études de cette façon est une erreur.