Sauvons la Lozère !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Sauvons la Lozère !.


Visiteur

#51

2012-02-02 00:58

Les éoliennes ne servent ni à la diminution du CO2, ni à sortir du nucléaire, ni à fournir de l'électricité en continu, quand on veut là ou on veut, à quoi servent-elles sinon à détruire les paysages pour cause de non insertion, à détruire la vie es riverains pour toutes sortes de nuisances.
Sans aide incitative de l'état les plateformes éoliennes ne sont pas viables, quand allons-nous mettre fin au lavge de cerveau et aux propos fallacieux des promoteurs qui font comme si leurs machine tournaient 24 heures sur 24, 7 jours sur7 à leur puissance nominale ?????

Visiteur

#52

2012-02-02 01:04

Comme pour la dette des états, beaucoup de commentateurs aujourd'hui pro éoliens, écriront savament, dans 15 ans, que l'invasion éolienne a été la plus grande absurdité économico-écologique du début du siècle.
lefoque

#53

2012-02-02 01:45

faudrait faire une reserve a katoy en lozere, un endroit ou ils seraient bien

Visiteur

#54

2012-02-02 04:26

Non à l'éolien, trop dangereux pour tout le monde et les volatiles en tout genre.

Visiteur

#55

2012-02-02 14:37

L'intéret privé n'a cure de la beauté de nos paysages D'Aubrac, de Margeride, des Causses et des Cevennes. Réagissons contre ces puissances d'argent et la duplicité des pouvoirs publics. Dans le coeur de chaque Lozérien... il y a un Corse ou un Basque qui sommeille !

Visiteur

#56

2012-02-02 20:28

je confirme ma signature

Visiteur

#57 Re:

2012-02-02 20:42

#6: -  

 

Période électorale oblige, les sénateurs ont adopté, jeudi 2 février, une proposition de loi UMP sur la chasse, qui reconnaît le rôle des chasseurs comme "instrument efficace de gestion de la biodiversité" et "en matière d'information et d'éducation au développement durable".

La proposition du député UMP de la Somme Jérôme Bignon a déjà été votée par l'Assemblée nationale le 17 mai 2011. Le Sénat a toiletté et précisé le texte, mais sans en changer l'objectif de modernisation du droit de la chasse.

Cette proposition, "dont il faut relativiser la portée" et qui "n'est pas de nature à réveiller les vieilles passions", vise à "simplifier la pratique quotidienne de la chasse", a expliqué le rapporteur Jean-Jacques Mirassou (PS, Haute-Garonne).

Le Sénat, sur proposition du rapporteur, a élargi le domaine du chasseur en l'autorisant "dès la première validation annuelle du permis" à chasser sur l'ensemble du territoire national et non plus seulement dans son département.

Il a également simplifié et assoupli les conditions de refus de délivrance des permis, qui sera désormais confiée au directeur de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.

Seul le groupe écologiste a voté contre le texte. "Encore un texte sur la chasse ! En période de campagne électorale, les promesses vont bon train… Le président de la République sacrifie les oies cendrées sur l'autel électoral. D'ici à fin avril, à ce rythme, une cinquantaine d'espèces protégées seront visées", a ironisé le sénateur écologiste des Hauts-de-Seine André Gattolin.

"UN BRACONNAGE ÉLECTORALISTE"

Lors de ses vœux au monde rural, le 17 janvier, Nicolas Sarkozy avait critiqué des règles environnementales trop "tatillonnes" et certaines limitations imposées par la justice à la chasse, visant notamment la chasse à l'oie cendrée.

Plus tôt dans la journée, Dominique Voynet, porte-parole de la candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly, a dénoncé dans un communiqué "ce braconnage électoraliste" qui "ne trompe personne, et ne rehausse pas l'image du Parlement".

"Il est temps que les députés et les sénateurs se consacrent à des questions plus sérieuses que les obstinations d'un lobby certes vigoureux, mais largement minoritaire dans ses aspirations, y compris dans le monde rural", écrit Mme Voynet.

"Sous couvert de reconnaître les associations de chasse (elles le sont déjà !), il s'agit de leur permettre d'intervenir dans l'éducation au développement durable", s'indigne l'ancienne candidate des Verts à l'élection présidentielle (1995 et 2007).

Christiane

#58

2012-02-02 20:47

je suis ravie de voir que cette pétition obtient déjà un grand succès , espérons qu'elle fera réfléchir nos élus, un projet de construction d'un parc éolien est prévu sur St Sauveur de Peyre j'ai monté une pétition sur cette même adresse "non aux éoliennes du Roc de Peyre et en Lozère" vous pouvez aller la signer également. Merci pour notre belle Lozère.

Visiteur

#59

2012-02-02 22:16

cela se passe de tout commentaire
mini

#60

2012-02-02 23:16

c'est sur faut signez

Visiteur

#61

2012-02-03 12:50

Tout cela n'est qu'une affaire d'intéret partisan, sans aucun impact sur le "cycle du carbonne", et qui de surcroit rendra l'electricité plus chère au consommateur. A bon entendeur.

Visiteur

#62

2012-02-03 16:06

contre les éoliennes inutiles et destructives de nos paysages

Visiteur

#63

2012-02-03 19:08

Au Québec,nous avons déjà d'immenses barrages qui ont détourné nos magnifiques rivières; pourtant, on nous impose également les éoliennes qui, à mon avis ne sont absolument pas nécessaires à notre consommation. Le but est l'exportation de l'électricité à un prix dérisoire pour les clients hors Québec. Je vous appuie fortement et ne les laissez pas, si vous le pouvez, détruire votre nature.
Majus

#64 Re:

2012-02-04 03:36

#58: Christiane -

J'avais été sur votre site. Il serait interessant pour les lozériens et les gens de St Sauveur de mettre sur votre site l'article de Midi Libre en date du 26 janvier qui nous apprend que Jean Michel Germa PDG de la Compagnie du vent (Constructeurs des grandes éoliennes) est détenteur de la 2ème fortune en Languedoc Roussillon avec 320M€. Ceci prouve bien que ces éoliennes qui vont défigurer la lozère engraissent les compagnies d'abord.

Equipons nous de panneaux solaires, voire d'eoliennes individuelles, mais n'acceptons pas que la lozère sooit exploitée et ruinée par ces grands moulins blancs.

MAJUS
Visiteur

#65

2012-02-04 03:47

Ces grandes éoliennes sontl'exploitation financière de la lozère enrichissant quelques grands financiers. Midi Libre le 26/1/2012 nous apprend que le PDG de la Compagnie du vent,Jean Michel GERMA, constructeur d'éoliennes est la deuxième fortune du Languedoc Roussillon avec 320M€! Une fois prises les subventions de l'état, ils feront faillite et abandonneront ces engins à la rouille et ce seront les habitants qui devront payer la très couteuse démolition. De plus la chasse et la recherche des champignons sont très souvent interdits sur tout le massif à éoliennes en  prévention de dégradations ou d'accidents. Finies les cueillettes dans les bois de Villeneuve et les battues aux sangliers! La compagnie fait seulement un dimanche de portes ouvertes aux randonneurs. Certes ils en font des promesses, mais comme disait PASQUA: "Les promesses n'engagent que ceux qui les croient"............

J-Michel

#66 machine à fric pour homme politique

2012-02-04 12:20


Visiteur

#67

2012-02-04 17:23

Comment peut-on massacrer un département aussi beau que la LOZERE,simplement dans l'intéret de quelques personnes de s'en mettre plein les poches au détriment de toute une population?Un paysage magnifique,que beaucoup nous envie.Tout simplement scandaleux.Messieurs les ELUS,pour une fois réveillez-vous et révoltez-vous,contre ces profiteurs,qui ne pensent qu'à l'argent.

Visiteur

#68

2012-02-04 20:02

stop a la démagogie

Visiteur

#69 Re:

2012-02-04 22:48

#67: -  

 Il faut savoir qu'en FRANCE les promoteurs font la loi, ils font ce qu'il veulent où ils veulent, le gouvernement s'en fout sauf le ministre de la culture qui a fait remarquer aux préfets que les éoliennes étaient plantées de manière anarchique (pas prévu comme ça) ; beaucoup de détresse  dans le pays y compris chez les non riverains, les démarcheurs sont partout, (voilà les emplois dans l'éolien en France...), il y a 2 jours la participation éolienne dans la conso. d'électricité était de 0,8% pourtant il y avait du vent...exceptionel par grand froid ! Cherchons l'erreur !


Visiteur

#70 Re: machine à fric pour homme politique

2012-02-04 23:01

#66: J-Michel - machine à fric pour homme politique 

 Chauds les commentaires sur l'article "MACHINE A FRIC POUR HOMME POLITIQUE" , un bon débat pour C DANS L'AIR !!!....

 


Visiteur

#71

2012-02-05 22:54

pas éolien dans un tel site, ce serait dommage.

Visiteur

#72

2012-02-05 22:55

bien sur

Visiteur

#73

2012-02-06 01:10

Insister sur le fait que le PNR de l'AUBRAC couvrira en partie l'Aveyron, le Cantal et la LOZère. Vous pouvez faire état de mes anciennes activités (jusqu'en 2006) d'expert de commission conseil des ministère de l'environnement pendant au moins 15 ans sur l'écotoxicologie

Visiteur

#74 Re: Re:

2012-02-06 16:10

#5: - Re:  

 

11h16

Un détenu, évadé d'un hôpital psychiatrique du Val-d'Oise, recherché

Un détenu de 27 ans est activement recherché depuis son évasion vendredi de l'hôpital psychiatrique de Moisselles, dans le Val-d'Oise, où il avait été hospitalisé d'office, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie et de source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Le fugitif, en détention provisoire depuis juillet 2011 dans le cadre d'une information judiciaire pour "enlèvement", "séquestration" et "extorsion en bande organisée" ouverte par le parquet de Senlis (Oise), avait été interné fin janvier à l'hôpital Roger-Prévot, à Moisselles. Il s'est échappé de l'hôpital vendredi midi, après avoir revêtu la tenue d'un autre patient afin de passer inaperçu, a précisé la gendarmerie, selon qui "l'évasion s'est faite sans violence".

Contacté par l'AFP, le parquet de Senlis a confirmé l'évasion, en précisant qu'un mandat d'arrêt avait été émis par le juge d'instruction en charge de l'affaire afin de retrouver le fuyard, "déjà connu de la justice". D'importants moyens de recherches ont été déployés pour tenter de retrouver le détenu.


Visiteur

#75

2012-02-06 21:05

inadmissible



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...