Non à la ZAC de Bel Air, Salon ! Gardons nos terres agricoles !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Non à la ZAC de Bel Air, Salon ! Gardons nos terres agricoles !.


Visiteur

#1

2016-04-13 06:55

Le 13 avril 2016

Visiteur

#2

2016-04-13 18:48

L ancienne équipe  municipale a fait n importe quoi à Bel air  ,ne continuez pas vous aussi ou alors quel interêt de vous élire


Visiteur

#3

2016-04-13 23:28

Pour la protection des terres agricoles de Crau, verte ou sèche. Foin AOC, pastoralisme, irrigation, nappe phréatique....

Visiteur

#4

2016-04-19 08:09

Stop au développement des Zones d'Activités inhumaines destructrices de la Nature et diminuant considérablement les Terres Agricoles...!!!!!

Visiteur

#5

2016-04-19 22:06

Il y a assez de béton en CRAU.
Il est nécessaire de protéger la nappe phréatique de la CRAU et les surfaces agricoles disponibles.

Visiteur

#6

2016-04-22 09:40

Fixer des limites car Dame nature risque de nous le faire payer très fort.
ailemoi

#7 Protégeons notre agriculture

2016-04-22 17:21

Quand arrêtera-t-on au nom de je ne sais quel rentabilité, croissance ou je ne sais quoi encore de bétonner, de mettre en difficulté des producteurs locaux. Devrons-nous envisager de les voir disparaître... je m'y refuse.


Visiteur

#8

2016-04-24 21:53

Quand l'écoumène se ratatine ici et ailleurs (béton, goudron, pollution, réchauffement, surconsommation, catastrophes naturelles ou industrielles) accéler le processus, quelle drole d'intelligence !

Visiteur

#9

2016-04-25 18:00

signature le 25 04 16

Visiteur

#10

2016-04-26 14:50

Sauver la Crau c'est sauvegarder la nappe phréatique. C'est sauvegarder un mode de vie et des paysages mis en place avec l'irrigation. Stop à la bétonnisation des terres agricoles!

Visiteur

#11

2016-04-26 15:26

ironie ou cynisme ? La fête 2016 de l'agriculture du conseil départemental 13 vient s'installer à Salon au domaine du Merle !Juste à coté de ces terres agricoles menacées par le béton,le goudron et les camions.

Visiteur

#12

2016-04-26 19:14

Mardi 26 avril 2016. Pour l'arrêt de destruction des zones agricoles fertiles. Dernier mauvais exemple : 80 HA à Miramas pour le VDM, et de nouvelles zones d'habitation !

Visiteur

#13

2016-04-26 21:20

le 26 avril 2016 , stop à la rurbanisation , assez de terres stérilisées ! le toujours plus ça suffit ! préservons le local , l 'humain , la biodiversité

Visiteur

#14

2016-04-27 08:03

Tout est fait pour détruire l'agriculture dans notre pays !!
Cela suffit !!!

Visiteur

#15

2016-04-27 19:35

faut arrêter de supprimer des Terres agricoles !! on fait comment après tout ce béton ? on va importer l'agriculture ? y aura plus rien en France que des zac hyper supermarchés important des pays voisins !! Comment va t on nourrir nos bêtes si des ha de la crau disparaissent sous le béton ? qu'allons nous offrir à nos enfants comme paysage ? le béton rien que le béton !! mais ARRETEZ !!

Visiteur

#16

2016-04-28 08:54

cessons de dégrader cette région déjà bien abîmée

Visiteur

#17

2016-04-28 13:04

On n'en peut plus du bétonnage de la Crau et environs...
Pour une poignée d'intérêts particuliers, c'est la mise en péril de notre bien commun : la terre..

Visiteur

#18

2016-04-28 22:26


Chaque maire veut sa ZA logistique sur sa commune !
Il est grand temps de rendre un peu de cohérence à tout ça et de retirer aux Maires la compétence des PLU

Visiteur

#19

2016-04-29 09:57

les terres agricoles précieuses et produisent plus de richesse que les entrepôts logistiques
istréen combatif

#20

2016-04-29 21:10

Les terres agricoles doivent être protégées du bétonnage. Les PLU des communes  doivent être révisés rapidement pour sortir de cette mégalomanie de création de ZAC dans chaque commune.


Visiteur

#21

2016-04-30 07:34

Consciente de la dégradation de notre terroir, je demande instamment de laisser vivre dignement nos agriculteurs. Il y a déjà bien trop de dégâts avec l'agriculture industrielle intensive, pour que l'on immole maintenant nos dernières richesses; au nom du dieu Argent, NON!

Visiteur

#22

2016-04-30 16:01

La fréquentation des supermarchés décroît, avec le réchauffement nous devons garder des terres agricoles dans les pays tempérés, car la production alimentaire diminue déjà en Inde, en Afrique, dans le delta du Mékong qui produit le riz de la planète et dans les régions des Etats -Unis qui fournissaient le blé de la planète. Cela va s'aggraver, et il faut des terres fertiles en Europe

Visiteur

#23

2016-05-01 20:34

Le 1.05.2016. Des zones d'activités, des zones commerciales il y en a pléthore ! arrêtons de saccager ce qu'il nous reste de "nature" ! il faut raison garder ! STOP à la disparition des terres agricoles, des zones humides... On va finir par tous crever ! IL FAUT PENSER qu'il faudra toujours se nourrir et RETROUVER LE BON SENS CAMPAGNARD..

jeune agricultrice

#24

2016-05-01 21:34

Certains insinuent que notre action va empêcher la création de nombreux emplois.

Au risque de plagier un slogan de l'armée,(l'armée de terre recrute) je tiens à rapeller que : le travail de la terre recrute!

Et non, un près de foin de crau n'est ni une friche, ni un espace vide. C'est un outil de travail. Un outil qui est rare et très dur de se procurer dans la région. De nombreux porteur de projet agricole sont aujourd'hui dans l'incapacité de lancer ou péreniser leur exploitation agricole faute de terre. Ce qui impact dore et déjà le prix desdites terres agricoles.

Raréfaction des terres = augmentation du prix des terres = augmentation du prix des produits agricoles = qui va payer?.


Visiteur

#25

2016-05-03 18:30

les entreprises qui ont la capacité de créer beaucoup d'emplois d'un seul coup ont aussi un grand potentiel pour créer beaucoup de licenciés d'un coup.