Alerte! Les restaurateurs francais du patrimoine sont en danger!

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Alerte! Les restaurateurs francais du patrimoine sont en danger!.


Visiteur

#101 Re:

2016-04-01 13:45

#62: En voie de disparition -  

 Je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne les métiers d'art, pour qui se prend-t'on à nous juger supérieur à eux! L'insertion dans ce système ne peut qu'aider la professsion en nous appuyant sur cette entité forte. Nous exerçons un travail manuel, ne nous leurrons pas. Nous ne sommes pas encore à l'ère de la robotique dans la profession! L'histoire de la restauration est intiment lié aux savoirs-faires des artisans qui nous ont précédé (pour le meilleur ou le pire). Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas concilier une tradition manuelle séculaire avec la déonthologie et la pratique moderne. Mais ce mépris est finalement assez révélateur de la pensée actuelle de notre métier envers le travail manuel,au risque de perdre des gestes précieux pour l'avenir du métier et qui avaient survécu jusqu'ici.


Visiteur

#102 Re: Re:

2016-04-01 14:03

#101: - Re:  

 C'est sûre que lorsque vous rencontrez un jeune diplômé qui vous dis que telle personne est has been en parlant d'un professionnel qui a plus de 40 de métier, qui fait parti de cette dernière génération qui a commencée en apprentissage et qui partira bientôt à la retraite, cela fait un peu peur. Il y a sans doute un certain hermétisme dans les formations publiques ou privées que les stages ne peuvent compenser.


Visiteur

#103

2016-04-03 11:36

Le 2 avril

Visiteur

#104

2016-04-03 12:41

Bonjour,

Ne faudrait-il pas ajouter à la charte ECCO, que beaucoup de professionnels suivent, une mention sur la nécessité à vivre digniment de notre travail, inscrit lui même dans la déclaration universelle des droits de l'homme, en l'espèce souvent de la femme.

Ne sommes nous pas, comme d'autres bien sûr, un métier d'intérêt public ?


Visiteur

#105 Re:

2016-04-04 10:41

#104: -  

 Malheureusement, les Guidelines de l'ECCO (consultables ici : http://ffcr.fr/files/pdf%20permanent/textes%20reference%20ecco.pdf)

envisagent les devoirs du conservateur-restaurateur envers la société, et non pas les devoirs de la société envers le conservateur-restaurateur… C'est d'ailleurs le principe de tout texte qui s'apparente à un code d'éthique ou de déontologie.

Les conservateurs-restaurateurs exercent en effet une profession d'intérêt général, cela est reconnu comme tel par la Commission européenne elle-même (article 4, alinéa 8 de la directive n° 2006-123 CE dite directive "services") : la conservation du patrimoine historique et artistique y est citée parmi les "raisons impérieuses d'intérêt général" qui peuvent justifier une réglementation de la profession.

Cette affirmation montre qu'il s'agit bien moins de protéger un groupe professionnel que de protéger le patrimoine culturel des affronts que lui causent parfois des intervenants insuffisamment qualifiés.


Visiteur

#106 Re:

2016-04-04 11:15

#1: -  

 Bonjour,

J'ai signé cette pétition et mon nom n'apparait pas dans la liste. Dois-je resigner ?

Guillemette Andreu-Lanoë

directrice honaire du département des Antiquités égyptiennes du Louvre


Visiteur

#107 Re: Re:

2016-04-04 13:56

#106: - Re:  

 Bonjour Guillemette,

Votre nom apparaît bien, vous êtes la 5847ième à avoir signé (page 585). Et quand j'ai vu votre nom, cela m'a fait chaud au cœur, merci,

Geneviève qui a travaillé avec vous. 


Visiteur

#108

2016-04-05 21:04

5/04/2016
Cette pétition pourrait peut être s'élargir à un très large public appréciant les oeuvres du patrimoine et fréquentant les musées et qui pourrait être sensibilisé par ces difficultés réelles car je vois qu'elle est signée très majoritairement par les professionnels du patrimoine. Via les réseaux sociaux , les amis, les familles de vous professionnels ...


Visiteur

#109

2016-04-05 23:21

pour que les restaurateurs soient considérés comme des passeurs de patrimoine aux générations futures...

 


Visiteur

#110

2016-04-07 11:48

Je ne suis pas restauratrice juste membre de la famille d'une étudiante restauratrice à l'INP très inquiète de son avenir. J'ai lu plusieurs commentaires concernant le manque de reconnaissance et juste de connaissance du métier de restaurateur par les journalistes qui écrivent sur la restauration d'une oeuvre et tout simplement par tout un chacun, je ne suis pas surprise de cet état de fait. Mais ne pourriez vous pas vous réunir au sein de votre association ou autre collectif pour une meilleure communication et information de votre métier à travers la presse, les médias etc et pour faire circuler cette pétition au delà du milieu des personnels concernés directement? . Les oeuvres du patrimoine sont une grande source d'inspiration pour un très grand nombre d'artistes que je ne vois pas représentés  dans les signataires de votre pétition: écrivains, journalistes artistiques et littéraires, plasticiens, designer, illustrateurs, BDéistes, peintres  graphistes, cinéastes, comédiens, décorateurs bref  tout ce monde de l'art et de la culture (bibliothécaires, archivistes ...) qui vous soutiendraient à coup sûr, encore faudrait il qu'ils aient connaissance de votre pétition! je vois le nom de François Morel (comédien-chriniqueur) comme personne connu, c'est peu ... Vous auriez très certainement un large soutien  "extérieur" à la profession ce qui me paraitrait important  . Etant donné les moyens de communication actuels cela me semble possible.

C.K Lyon

 


Visiteur

#111 Re:

2016-04-07 12:28


Visiteur

#112

2016-04-07 18:33

Ce jour le 07/04/2016
Il est souhaitable de partager cette pétition sur LinkedIn


Visiteur

#113

2016-04-08 09:46

Le 08.04.2016

Visiteur

#114

2016-04-10 23:13

Je suis assez attristée du manque de communication de la FFCR sur les demandes qui vont être présentées lors de la rencontre avec la ministre de la culture qui a lieu cette semaine (sauf si il y eu du changement de date dans ce cas je fais mon mea-culpa). N'ayant pas eu le temps ni les moyens financiers de faire l'aller-retour pour Paris pour assister à l'assemblée générale, je ne sais absolument pas quelles sont les propositions qui ont été avancées et si je suis ou non daccord avec elles. La FFCR va représenter la profession, il serait donc légitime d'avoir un document récapitulatif des propositions. Je trouverais ça bien triste de nous avoir donner un espace de parole ici ou sur le forum et de ne pas aller plus loin dans cette communication et cette solidarité que nombreux d'entre nous ont réclamé.

 

Gwenola Furic

#115 Re:

2016-04-11 08:48

#114: -  

Ne dites pas ça sans connaître la situation, c'est genre de critique est tres blessant pour ceux qui agissent. Je pense qu'on va être informés en temps et en heure. Le nouveau bureau vient tout juste d'être élu, et si vous aviez été présente à l'AG, vous auriez pu constater L'EXTRÊME FATIGUE des membres du CA qui ont été très pris par toutes ces actualités brûlantes ces derniers mois, BÉNÉVOLEMENT, AU SERVICE DE TOUS LES CONSERVATEURS-RESTAURATEURS, au détriment de leur propre activité professionnelle. Et donc de leurs revenus. Ils ne sont pas mieux lotis que vous.

Moi non plus je n'ai pas franchement les moyens de payer un billet de train pour Paris, mais je l'ai fait quand même, parce que c'était une priorité pour moi d'être là bas en ce moment. 

Si vous ne faites pas confiance à ceux qui se bougent, au moins ne vous permettez pas de les critiquer. Au bout d'un moment,  ça va bien les critiques de ceux qui ne font rien.Comme disait ma mère quand on n'aimait pas ce qu'elle avait cuisiné, c'est celui qui fait qui a raison.

Et plutôt que de râler anonymement sans savoir, on peut aussi écrire directement au CA, ou à la secrétaire de la FFCR, pour prendre des renseignements. 

(je précise que je ne suis pas membre du CA, "juste" déléguée régionale,  et que chacun, même sans mandat, peut participer au boulot)

 

Gwenola Furic

#116

2016-04-11 08:51

J'allais oublier, les délégués régionaux de la FFCR sont là aussi pour servir de relais d'information en région. 

Et si vous n'avez pas de délégué régional,  eh bien présentez votre candidature. Et ne dites pas que vous avez autre chose à faire. Moi aussi j'ai plein d'autres choses à faire, j'ai une famille, d'autres engagements et combats associatifs. Et une activité professionnelle. 


Visiteur

#117

2016-04-11 18:05

Je n'attends pas de la fédé qu'elle me représente en tous points, je ne suis pas d'accord avec tout, mais je lui fais aussi confiance, dans le sens où elle fait, je le crois, au mieux à un moment donné, dans un contexte donné.

Il y aura toujours des critiques possibles, des erreurs, des maladresses mais je suis contente qu'elle existe et merci !

J'imagine que des témoignages sont arrivés jusqu'à hier soir et personnelement, je n'imagine pas comment j'aurais pu  soumettre une synthèse aux réactions de tous, la redéfinir le cas échéant. Je ne m'imagine à la place d'aucun de ceux qui "fait au mieux" en ce moment, alors ne serait-ce que pour cette raison, ils ont mon respect.

Ce rendez-vous est peut-être une première étape  ? Avec des occasions dans le futur proche d'exprimer plus encore.

Courage à tous


Visiteur

#118

2016-04-12 08:56

Saison des comptes exercice 2015 :

chiffre d'affaire stable, par rapport à 2014, honorable pour une petite structure.

dépenses diminuées de 20% (paiements toujours décalés par rapport aux besoins au cours de l'année)

revenu mensuel dégagé, diminué de moitié par rapport à 2014 :

790 euros/ mois.

Et c'est une moyenne, compter 3 mois successifs (travaillés) sur les 12 sans paiement.


Anonyme

#119 Merci de travailler stratégiquement

2016-04-14 13:40

Bonjour, nous sommes plusieurs conservateurs-restaurateurs, professions libérale, signataires de cette pétition dans ses premières heures et professionnels depuis de nombreuses années.

Nous remercions tous les soutiens et leur mobilisation. Nous implorons aussi la FFCR qui a repris et amplifié ce mouvement de ne RIEN communiquer sur l'avancée des négociations et des rendez-vous en cours car toute annonce ou prise de position anticipée serait une erreur fatale aux bute et fins de cette pétition dont nous somme NOUS TOUS les signataires les propriétaires.

Il importe donc que les personnes qui veulent des comptes rendus prennent leur mal en patience et comprennent que un travail de fond est en cours. Aucune commnication ne doit dans ces conditions être faite.

Vous comprendrez cela en lisant le billet bien documenté de M Maire "IMPACT DE L'INTEGRATION DES CONSERVATEURS-RESTAURATEURS A LA LISTE DES METIERS D'ART" dont la conclusion que nous rejetons intégralement, semble vouloir déjà nous faire avaler une pilule toute prête.

La plus extrême prudence doit prévaloir dans ce dossier et l'intégration à la liste des métiers d'art comme préalable à une négociation sur une "reconnaissance" (sans aucune valeur juridique) du titre signifirait la fin définitive de 40 annees de travaux des professionnels de la conservaion-restauration pour atteindre une niveau de qualification de réflexion et de recherche élevé et incontestable, mais maintenant contesté attaqué et grignotté de toute part.

Cette pétition doit servir a renforcer, maintenir et défendre

1- le statut de profession libérale de notre activité et notre présence au sein de L'UNAPL

2 - cloturer le débat puérile sur l'appelation définitive de notre profession qui est conservateur-restaurateur comme cela est acté dans toute l'europe.

3 - Obtenir des instances politiques une cohérence entre le code du patrimoine, la loi, les qualifications et les métiers, qui fasse que la France garde une avance et une veille en Europe sur les questions relatives à la sauvegarde et à la conservation-restauration du patrimoine. Que l'on maintienne renforce et étende les qualifications minimales de master 2 requises pour l'acces aux collections des musées.

Nous comptons beaucoup sur la FFCR pour ne pas céder au chant des Sirènes, rester discrète tant que les rendez-vous et les négociations ne sont pas terminées et conduise intelligemment le flambeau qu'elle à repris.

De la sorte elle se grandirait et démontrerait son pasage à l'état de FEDERATION de la profession.

 

Marc Maire
Visiteur

#120 Re: Merci de travailler stratégiquement

2016-04-17 12:05

#119: - Merci de travailler stratégiquement 

Quand on écrit  " ... dont la conclusion que nous rejetons intégralement, semble vouloir déjà nous faire avaler une pilule toute prête", c'est dévoyer cette conclusion qui n'est absolument pas ... posologique.

Merci pour la leçon, qui vaudrait mieux si elle ne restait pas anonyme. Qui sont ces "Nous" qui appellent à la "FEDERATION" de la profession, mais qui se cachent par absence du courage de leurs opinions et parce qu'il est plus facile ainsi d'argumenter à l'emporte pièce ?

Marc Maire

#121 Re: la profession de conservateur/restaurateur

2016-04-17 18:11

#45: le 21/03/2011 - la profession de conservateur/restaurateur 

Oui  l'appellation de "conservateur-restaurateur"n'est vraiment pas terrible, mais elle a le mérite d'être consensuelle et normative à l'échelle internationale pour qu'enfin on sache de quoi on parle. Il faudrait commencer par être un peu responsable vis à vis d'un enjeu collectif pour notre discipline et pour nos collègues étrangers, même si cela dérange le modèle historique français et les préférences personnelles.

Du reste, ce serait bien d'expliquer en quoi restaurateur du patrimoine serait plus humble que conservateur-restaurateur  ...

Afficionada des toiles

#122 Re: Re:

2016-04-18 11:47

#115: Gwenola Furic - Re:  

Je ne pense pas que la remarque avait pour but d'être blessante, l'écriture sur un forum ne rend pas compte de toute la subtilité d'un language. Mais je suis plûtot d'accord, j'aurais bien voulu avoir un compte-rendu de l'assemblée n'ayant pas plus y assiter, faute de moyens financiers. Chacun à une situation personnelle différente mais même avec toute la bonne volonté du monde quand vous vivez seule à plusieurs centaines de kilomètres de Paris et quand votre compte en banque affiche quelques dizaines d'euros vous ne pouvez absolument pas acheter un billet de train aller/retour à 200€.


Visiteur

#123

2016-04-26 12:23

le 26/04/16,
C'est la même horreur en Belgique en ce qui concerne le patrimoine, notre gouvernement considère "que cela ne fait plus partie des priorités" (dixit) et le statut des restaurateurs-conservateurs est toujours non existant.
Même les musées utilisent de la main-d'oeuvre non formée pour des restaurations de première importance.

Visiteur

#124

2016-05-01 13:34

Il faut préserver ces trésors de savoir faire !

Visiteur

#125

2016-05-04 23:54

Conserver le patrimoine, le valoriser, permettre des conditions d'exercice et de recherche dignes aux restaurateurs, voilà des mlssions de service public à l'opposé de ce qui a cours depuis de trop nombreuses années.
Défendons la culture , arrêtons de privilégier le tape-à-l'oeil.