POUR LA CREATION DE LA PREMIERE ECOLE BILINGUE FRANÇAIS-NISSART

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition POUR LA CREATION DE LA PREMIERE ECOLE BILINGUE FRANÇAIS-NISSART.

Claude Queyrel
Visiteur

#201 Bravo et courage par les temps qui courent !

2010-12-12 21:15

Bonne initiative. Tous nos voeux de réussite avec notre soutien d'occitanophone provençal.


Visiteur

#202 à faire passer....

2010-12-12 21:18

Signez...
jose chassagne
Visiteur

#203 le niçois

2010-12-12 21:27

je pense que c est une bonne chose d apprendre la langue des parents une autre bonne chose serait que nice devienne independant de
marseille pour tout
indipendenza per nissa
forza nissa

Visiteur

#204

2010-12-12 21:28

ce sont les racines qui font l'avenir...
Visiteur
Visiteur

#205 Re:

2010-12-12 21:29

jacky andrieu
Visiteur

#206

2010-12-12 21:52

n
Gonella Romain
Visiteur

#207 à voté

2010-12-12 22:03

Viva lou countéa de Nissa.

Jean Claude ROUX
Visiteur

#208 Langue universelle

2010-12-12 22:05

Développons cette langue latine, plus latine que le français,puisque moins exposée.Personnellement, elle me permet de comprendre et parler quelques mots d'autres langues latines: Espagnol, Portugais, Brésilien, Catalan, surtout.
Jean-Pierre Odile
Visiteur

#209 Osca per la lenga nissarda

2010-12-12 22:54

Bon astre per la dobertura de la vostra escola!
Bernadette Fournié
Visiteur

#210 OC BI

2010-12-12 23:09

Nous vous apportons le soutien de l'association OC BI Aquitaine qui oeuvre pour la promotion du bilinguisme dans l'enseignement public : 15 écoles bilingues français-occitan fonctionnent en Aquitaine et 50 dans tout l'espace occitan.

Osca  a la 51 ièma en frances- nissard a Nissa !

Sèm a la vòstra disposicion per tota ajuda !

 Amistats

Bernadette Fournié
Presidenta OC BI Aquitania
http://ocbiaquitania.free.fr/

Daniel MORGEN
Visiteur

#211

2010-12-12 23:25

Si les conditions ( demande des parents, nombre d'élèves, présence d'un enseignant/ d'une enseignante formée et bilingue..) sont réunies, cette demande est absolument recevable. Les décrets de 2001/ 2002 et les arrêtés de 2001 et 2003 la cautionnent entièrement.
Je ne comprends pas pourquoi les élus, locuteurs des langues d'oc/ occitan et de leurs langues sont aussi réticents par rapport à l'ouverture d'un enseignement bilingue dans cette langue à côté du français.
Anne-Marie Sgaravizzi-Garcia
Visiteur

#212 Per la premièra escòla bilenga de l'ensenhament public a Niça

2010-12-12 23:38

Après la premièra escòla calandreta duberta en lo 2002 a Drap, es lo nòstre dever de desvolopar lo bilengüisme dins l'ensenhament public a Niça!
Fa plasir de veire que siam plus solets!
Coratge en toi!
E viva!
laura
Visiteur

#213

2010-12-12 23:50

OUi à l'école en nissart !!!!!!!
gervais lamaze
Visiteur

#214 pour l'ouverture d'une ecole bilingue français nissart

2010-12-13 00:09

je souhaite que vous réussissiez à ouvrir cette école, chose que nous n'avons pas réussi à juvignac. c'est pourtant si enrichissant que de continuer à parler la langue de ses ancêtres et de sauvegarder ce patrimoine que nous ont légué nos anciens. accrochez vous car ce ne sera pas facile et je vous souhaite bonne chance
Lydie Perault
Visiteur

#215

2010-12-13 01:22

chaque région doit conservée son identité , l'histoire n'est pas qu'un passé que l'on oublie
Alain Isla
Visiteur

#216

2010-12-13 02:23

La tendance actuelle est plutôt aux fermetures qu'aux ouvertures. Si encore c'était une classe "Français Hongrois" peut être que notre Président, fils d'immigré ferait un effort.
Patrice ROQUES
Visiteur

#217

2010-12-13 04:27

D'acòrdi per signar aquesta peticion, cal apiejar totas las demandas d'ensenhament bilingüe al moment qu'una prepausicion de lei es presentada a l'Assemblada Nacionala perdonar lor plaça legitima a las lengas patrimonialas de França ( dichas " regionalas ").
Compreni qu'èra necessari, al mens dins un primièr temps, de nomar " nissart "la lenga parlada a Niça, per obtene l'acòrdi mai larg; mas auriái preferit que se parle d' " occitan nissart ".Cal pas debrembar l'unitat de nòstra lenga occitana, " dis Aups i Pirenèu "per delai las diferéncias graficas.
Sens aquesta dimension pan-occitana, riscam de nos embarrar dins un localisme que lo jaboninisme n'aprofitarà ( per reinar cal dividir, es plan conegut...)
Nòstres amics catalans an mostrat lo camin : " entre tots o farem tot "

Patrici ROQUES, 93160 NOISY-LE-GRAND.

 

Lorenzo
Visiteur

#218 Nissart!!!

2010-12-13 09:05


Toutes les langues, et en conséquence, toutes les cultures ont le même droit d'être parlées et appries!

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2010-12-13 10:31


Fulup Travers
Visiteur

#220

2010-12-13 11:30

Spi am eus e teuoc'h a-benn da grouiñ ur skol divyezhek gallek-okitanek Nisa/J'espère que vous parviendrez à créer une école français-occitan de Nice.
A galon ganeoc'h
Gigi Al Forno
Visiteur

#221 Nizza la Bella

2010-12-13 11:32

Bravo, belle initiative, on diffuse...
Fred COT
Visiteur

#222 osca

2010-12-13 12:20

per que los amic(ga)s Nissart defendan lor cultura per que uèi coma aier e dema sem forçat de defendre nostres culturas
osca Nissart Goulamas'K pensa a vosautres
lo poton de la garriga biterrenca
M-Françoise BISCAY
Visiteur

#223 création d'une école bilingue à NICE

2010-12-13 12:23

OC ! pER LA LENGA OCCITANA...
Barbajoan
Visiteur

#224 Re: à voté à propos de "Viva lou countéa de Nissa."

2010-12-13 12:28

#207: Gonella Romain - à voté 

 On peut parler de l'ancien comté de Nice au passé. Mais tout bon républicain qui se respecte devrait employer un vocabulaire différent pour parler de cet espace aujourd'hui.

Miquèu Pallanca
Visiteur

#225 150 an de paciença

2010-12-13 13:06

Au jour d'ancuèi, l'escola de la Repùblica es la souleta institucioun à poudé assegurà la trasmissioun dei lenga de França. Lì a ja bèu temp que li familha soun pus en capacità de lou faire.
Per cen qu'es de Nissa, après cent cinquant'an "d'éradication des patois", lou moument es vengut de si boulegà ! Que cadun assegure li siéu respounsabilità.