CRI D'ALARME DES POPULATIONS D'EBODJE POUR L'EXPLOITATION DU FER DE LA LOBE ( KRIBI) SOUS LA CONDUITE DE SA MAJESTÉ NJOKOU DJONGO

  •   

Cri d’alarme des populations d’Ebodjè, sous la conduite de leur chef de village, Sa Majesté NJOKOU DJONGO, Pour dénoncer la Convention d’exploitation de fer signée entre le gouvernement camerounais, représenté par son Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique et l’entreprise chinoise SINOSTEEL S.A.

Le problème :

La Convention d’exploitation du fer de la LOBE Le 06 mai 2022, le Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique du Cameroun a signé une Convention avec la Filiale camerounaise SINOSTEEL S.A. L’objet de la Convention est l’exploitation industrielle du fer de la Lobé entre Kribi et Campo, sur une superficie de près de 802 hectares pour une durée de 50 ans !... La zone d’exploitation du minerai est située à quelques  kilomètres du village Ebodjé (plus grand village de l’Arrondissement de Campo) et aura une incidence directe sur son espace géographique et sur sa population. Encore non bénéficiaire des ressources nationales de fourniture en eau potable, électricité, structures techniques de formation et route bitumée reliant Kribi et Campo beach, le village qui offre aux visiteurs et touristes depuis plusieurs années, des espaces naturels de repos, des sites touristiques et parallèlement est entouré de deux parcs nationaux (le Parc Campo Ma’an ; le Parc Marin Manyangué na Elombo) et deux projets spécifiques (‘‘Túbè awú’’ : Projet de préservation des espèces rares des tortues marines) et (‘‘Ebotour’’ : Projet de tourisme pour l’hébergement, la restauration et les visites guidées), court le risque de vivre : La destruction de sa biodiversité écosystémique ainsi que la dégradation progressive de la santé des riverains et des potentiels ouvriers à travers des maladies (silicose, cancer du poumon, maladies cardiaques…) qui vont réduire leur espérance de vie ; L’ expropriation des terres arables et de subsistance, la désorganisation socio-culturelle ainsi que la destruction de la cohésion sociale (les communautés villageoises et les pygmées) ; La raréfaction et l’appauvrissement des aliments ainsi que la violation des sites et vestiges ancestraux ; La violation de la faune et son espace faunique protégé à Campo Ma’an, la disparition progressive des espèces rares des tortues marines protégées et des sites touristiques naturels.La dénonciation : Sur les 632,820 millions de tonnes du minerai de la Lobé, 33% de fer seront exploités. Avec une production de 4 millions de tonnes de fer escomptés sur les 25 premières années, 15% de ce minerai seront localement exploités pour générer les emplois. Un pourcentage bien faible pour stimuler une croissance économique notable ; Il est prévu la construction de deux usines, des ouvrages des mines, de fonderie et de laminage destinées à la production des profilés ; d’un port spécial de transport du minerai et d’une centrale électrique à gaz, dont leur coût d’investissement est estimé à près de 240 milliards de FCA. Cette activité qui se déroulera près d’une agglomération paisible, naturelle et des espaces protégés, annonce une pollution incontrôlable de l’environnement. Fort de ce qui précède, et sachant que le Permis d’exploitation d’une mine industrielle est accordé par le Président de la République d’après l’article 55 du code minier de 2016, la Communauté d’Ebodjé, représentée par sa chefferie locale, appelle à la dénonciation de cette convention ou la révision pure et simple de ses termes. Fait à Ebodjé, le 13 mai 2022 Pour le Village Ebodjé, Le Chef du village,


Sa Majesté NJOKOU DJONGO chef du village EBODJE    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Sa Majesté NJOKOU DJONGO chef du village EBODJE à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Script executed with success this is not html: Array ( [type] => 2 [message] => Trying to access array offset on value of type null [file] => /home/petitions/public_html/sign_petition.php [line] => 31 )