Soutenons la déghethoïsation de nos quartiers

Au quartier de pracomtal dans la commune de Montélimar, il y règne un climat d'insécurité que des mères, pères de famille et des citoyens-nes veulent dénoncer.

Voitures brûlés, scooter brûlé, agressions physiques et psychologiques ainsi que psychopathologiques sont le quotidien de la population locale.

Malgré un nombre incalculable de dépôt de plainte depuis plus de 10 ans, la passivité tant du commissariat de Montélimar que celui du conseil municipal présidé par M. Franck Reynier qui pour d'obscures intérêts corporatistes nous a enlevé tout moyen de défense.

Les politiques de la ville de Montélimar a non seulement détruit le coeur de ville mais à "ghettoïsé"nos quartiers en reduisant les moyens d'intervention pour augmenter celle des enquêtes démontrant qu'ils ne veulent plus nous sécuriser et seulement nous enclaver, emprisonner pour ensuite qu'on s'entretue entre nous. Ils ont créé un apartheidurbain ou un socio-apartheid selon les langages des unes et des autres.

Le Maire (le législateur du territoire de la commune), le conseil municipal(l'éxécutif du territoire de la commune) et le commissariat de la police nationale ainsique celui de la police municipale ont des attitudes et comportements qui s'apparentent à de l'instrumentalisation des pulsions artificielles et des pulsions criminelles des citoyens en plus d'être coupable conformément au Code pénal - Article 223-6 Modifié par LOI n°2018-703 du 3 août 2018 - art. 5 de non assistance en personne en danger.

De plus, la municipalité en 2011 a vendu illégalement les HLM du boulevard Gambetta appartenant à Montélimar habitat au groupe Vaucluse Logement s'appellant maintenant GRAND DELTA HABITAT  qui se permet le luxe de fermer son annexe en nous laissant sans défense contre la délinquance locale et ne respecte pas les clauses des BAILS qu'aucuns locataires a eu connaissance depuis la vente de 2011 en totale illégalité...Grand Delta Habitat se rendent eux LES PROPRIETAIRES aussi coupables conformément au Code pénal - Article 223-6 Modifié par LOI n°2018-703 du 3 août 2018 - art. 5 de non assistance en personne en danger.

 

ACCOMPAGNONS DES CITOYENS-NES A RETROUVER LEUR DROIT NATUREL UNIVERSEL A L EXISTENCE

 


ORION SOCIAL association loi 1901 N°RNA : W262003739 - 06 38 51 95 43    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise ORION SOCIAL association loi 1901 N°RNA : W262003739 - 06 38 51 95 43 à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...