Enseignants du supérieur : revalorisation des salaires et carrières - NON au piège des primes !

Commentaires

#4

Merci et bravo aux camarades de Créteil de prendre cette initiative pour la défense de tous les enseignants-chercheurs et enseignants : la défense des agents est indissociable de celle du service public d'ESR.

samuel guicheteau (Nantes, )

#5

Parce que la situation salariale des enseignants fonctionnaires français est devenue, pas à pas, discrètement, scandaleuse.

Annie Lasserre (Bordeaux , )

#11

Je signe parce que... ces régressions salariales n’ont pas été compensées (bien au contraire!) par des recrutements statutaires ni par une quelconque amélioration des conditions de travail (qui se détériorent année après année).

Verene Chevalier (Creteil, )

#12

Cela plus de 10 ans que l'on subit une baisse de notre pouvoir d'achat. C'est inadmissible quand on observe les richesses scandaleusement accumulées !

François Beney (PLOULEC H, )

#14

-25% de pouvoir d'achat dixit le séant !!

benjamin albert-fournier (angers, )

#15

Je signe parce que j'ai passé une grande partie de mon activité militante à lutter pour le déblocage des carrières y compris en dehors du snesup en créant un comité des assistants, puis dans la direction nationale du snesup

Jacques guyot (plauzat, )

#16

Je signe parce que je suis d'accord avec tout ce qui est écrit!!

Tassadit Amghar (Angers, )

#41

Je suis d'accord: les primes sont un piège à éviter.

Isabel VAZQUEZ DE CASTRO (Neuilly sur Marne, )

#52

je partage les idées de cette pétition

Abdeljaoued KACEM (Evry, )

#54

Il est temps de revaloriser le salaire des EC

Amal Aribi (Evry, )

#63

Un ras le bol de la non reconnaissance par l’état de notre investissement et un ras le bol des conditions d’exercice de notre travail.

Claude Le Menn (Brest, )

#67

je signe car le mérite doit être récompensé !
Sauf que c 'est trop souvent l 'inverse prenez svp quelques minutes : Alors que l’on vient d’intégrer 160 bacheliers, (sans passer de concours) recrutés sur Parcoursup, dans les 4 écoles vétérinaires dans le but « de renforcer le maillage vétérinaire » et pallier la pénurie grandissante, comme on peut le voir dans beaucoup de médias, L’Etat prévoit de supprimer 160 places sur 460 au prochain concours A vétérinaire. Comment peut-on supprimer des places alors qu’il en manque ? Comment peut-on sacrifier 160 étudiants qui sont en cours de formation depuis 2 ou 3 ans ? https://www.petitionenligne.fr/petition__rendez-nous_nos_160_places_au_concours_a_veterinaire

Fabienne LALONDE (LAIZ, )

#78

Je défends le service public d'enseignement supérieur et la nécessité de revaloriser justement les salaires, notamment pour les débuts de carrière. Ceci va avec l'obtention de postes et la lutte contre la précarisation et la multiplication des CDD qui relèvent du même esprit que les revalorisations au cas par cas.

Sophie Wauquier (St Denis, )

#80

Revalorisation égalitaire des salaires et carrières
=> Revalorisation de l'indice

Pierre Maréchal (Le Havre, )

#118

parce que j'ai l'impression que l'heure complémentaire n'a jamais augmenté depuis mon premier poste, en 1996.

caroline marie (paris, )

#129

La formation et la recherche, au même titre que la santé, doivent être une priorité du service public et d'un service public digne de ce nom. Ce dernier est la condition d'une société plus juste et plus égalitaire.

Fabrice MONTEBELLO (METZ, )

#151

Le pays a besoin d'une politique ambitieuse pour l'enseignement supérieur et la recherche. Comme dans les hôpitaux, ça se dégrade.

Chantal Enguehard (Nantes, )

#181

Je suis d'accord avec les constats et les revendications de cette pétition.

Leyli Anvar (Paris, )

#184

A ce rythme le permafrost dégèlera plus rapidement que le point d'indice !

Tamsin BRIGGS (TOURS, )



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...