Non au schéma des cultures marines du littoral 35

Commentaires

#17

Ce projet est une privatisation de nos côtes pour le profit de quelques uns. Il apportera une pollution avec les rejets 0 la cotes des cordes, coques, plastiques.Il n'y a pas de pénurie de moules.

Alain GUICHARD (St MAlo, 2018-10-27)

#18

Je suis opposée à la privatisation de notre côte au profits de quelques un
Ces moules sur filières vont amener un pollution importantes de nos côtes avec les rejets de cordes, coquilles, plastiques ainsi qu'un changement important de l'écosystème par la présence de ces milliards de moules, huitres.
On parle de préserver notre terre; Quand allons nous commencer !!!!!!!!!!!

Martine GUICHARD (St Malo, 2018-10-27)

#20

Une fois de plus on agit sans concertation et une fois de plus notre administration cède aux lobbies. Tout cela au détriment du patrimoine naturel et des population voire du tourisme.

Thierry Worm (Dol de Bretagne , 2018-10-28)

#21

Je signe parce que à terme les plages seront souillées de coquilles brisées
Qui nettoiera ? Et je préfère les moules de bouchots

Remy GUYON (35 Gévezé , 2018-10-28)

#27

je ne souhaite pas que nos plages soient polluées, défigurées etc.par tout le trafic que ces installations vont engendrer

Monique BENOIT (ST BENOIT DES ONDES, 2018-10-29)

#31

Inadmissible de lancer un tel projet sans réunion de concertation, sans étude d’impact, sans enquete publique ni commissaire enquêteur.

Louis Dubois (Saint Coulomb, 2018-10-29)

#33

Je suis pour la préservation de notre environnement, de nos plages et de la mer. Président A.D.B.

Yves COUDRAY (SAINT BENOIT DES ONDES, 2018-10-29)

#34

L'accès à la mer ne peut être privatisé et pour toutes les raisons exposées ci dessus

Charly Sarter (Le Puy Notre Dame, 2018-10-29)

#35

Je signe pour que notre côte et nos plages reste un lieu agréable pour tous

Gervais POULAUD (La Fresnais, 2018-10-29)

#38

Il n'est pas admissible qu'un tel bien universel soit potentiellement cédé à quelques uns pour y réaliser encore et encore des profits ; est il raisonable de donner champ libre à la possibilité de mettre en place toutes ces cultures marines dont la moule d'Espagne , plus robuste que celle qui est le fleuron de cette région?

Il n'est pas admissible que cela puisse s'organiser dans une caricature de démocratie :
Qui va régulièrement à la mairie pour consulter les affichages et donc a connaissance d'une consultation du public sur un sujet aussi important ?

Sans la vigilance de certains citoyens , la population locale serait restée dans l'ignorance de l'existence de projet d'arrêté.

Sale temps pour la planète ....

ANN BRAUN (SAINT MALO, 2018-10-29)

#40

Je réside sur la commune de Saint Coulomb et je ne souhaite pas voir un si bel environnement se dégrader.

Emmanuelle Le Saint (Saint Coulomb, 2018-10-30)

#43

Non à cette folie de tout détruire pour l'argent.

bernard ferrion (cancale, 2018-10-31)

#45

Pour le profit à court terme de quelques uns (qui de toutes les façons n’en auront jamais assez ) qui sont prêts à sacrifier toute une côte merveilleuse avec l’aide de toutes les magouilles politico-financières habituelles.
Nous sommes en train de massacrer la planète à un rythme qui s’accélère tellement que maintenant tout le monde le voit !
Ces gens là ont-ils des enfants et petits enfants ???

Yves Drancey (St pierre de plesguen, 2018-10-31)

#48

Je trouve inadmissible de contourner la loi Littoral et de privatiser un espace qui appartient à tous.

Fabienne THOMAS (Pantin, 2018-10-31)

#51

je suis d'accord avec tout ce qui est écrit

Joë JOSSE (la Guerche de Bretagne, 2018-11-01)

#55

Je signe parce qu un tel projet d arreter necessite d advantage de Concertation et d etude d impact.

Jerome LEMAITRE (Treverien , 2018-11-02)

#56

je dénonce la privatisation de parties du domaine public tant en mer qu'à terre ainsi que la pollution qui en découlera.

Eric Marchaland (St Coulomb, 2018-11-02)

#57

Trop c'est trop. Pour vraiment labelliser l'AOC sur les moules les huitres, il serait indispensable d'interdire également le nettoyage des soutes des eaux usées des navire à passager comme on voit le faire haut large de St Malo avant le début de la période estivale et ce n'est que la partie visible.

jean-claude hamard (st malo, 2018-11-02)

#64

le littoral du Pas-de-Calais est confronté au même problème d'accaparement du bord de mer par des véhicules au service de la marchandisation du dernier espace sauvage ...

michel guerville (dannes, 2018-11-04)

#65

Arrêtons de massacrer nos côtes qui comptent parmi les plus belles de France pour satisfaire les intérêts de quelques producteurs.

Veronique Charriou (Saint Coulomb, 2018-11-04)

#71

la mer est un bien commun. Après les grandes marées toute la baie du mont St Michel est polluée par les coquilles de moules vides. Inimaginable sur les plages préservées actuellement. (Guimorais, Touesse etc..

Michel Nicklen (Saint Coulomb, 2018-11-05)

#73

je signe car il est inadmissible de détruire de manière irréversible l'équilibre déjà fragile de la biodiversité marine, la beauté des cotes: un site naturel disponible et gratuit pour tous et leur caractère sain tout cela pour permettre à tous de manger des moules en toutes saisons! et à des compagnies de réaliser des superprofits i quand l'économie cessera t'elle enfin de primer sur le bien-être ? au lieu de détruire la faune, changeons nos habitudes alimentaires!!
merci à l' APEME pour son combat sans relâche.

martine le pilouer (rennes, 2018-11-06)

#74

La richesse de la Côte d'Émeraude, c'est la richesse et la beauté de son littoral jusqu'à maintenant assez bien préservé, dont se moquent des intérêts particuliers et purement mercantiles de quelques affairistes sans scrupules. Ce ne sont pas ces cultures intensives de moules qui vont profiter à l'ensemble des collectivités.

Jean LAMIRÉ (cancale, 2018-11-06)

#90

JE VEUX PROTEGER LE LITTORAL DE LA BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Yvick DE BAUDINIERE (LA GOUESNIERE, 2018-11-08)

#91

J'aime trop notre magnifique côté et ses eaux cristallines pour que tout cela soit détruit par ces exploitations. Sans parler des dommages à la faune, au littoral ( érosion ou ensablement artificiels) nuisances dues aux engins amphibies etc...a l'heure où la Terre se meurt ne participons pas au désastre pour enrichir les quelques déjà riches professionnels de la baie.

Mireille Leplatre (St Malo , 2018-11-08)

#93

conservation du littoral

yvon jouvrot (saint malo, 2018-11-09)

#95

Je signe parce que je veux protéger le littoral.

laurence QUERARD (SAINT-MALO, 2018-11-10)

#97

Je signe parce que je suis habitant de la commune de Saint Coulomb et que à la lecture des conséquences désastreuses pour l’environnement (biodiversité et tonnes de déchets produites) et pour nos plages, je refuse qu’un tel projet puisse voir le jour.

Xavier Taupin (Saint-Coulomb, 2018-11-10)

#99

Je signe presque
Non à une exploitation industrielle de la mer,

Jerome Marc (BB, 2018-11-10)

#101

Parce que les plages de Saint Coulomb sont magnifiques et que je veux qu'elles le restent . Parce que tout le littoral doit rester intact et ne doit pas servir à l'enrichissement de quelques uns sans scrupules . Les mêmes qui ont sans doute les moyens d'aller passer leurs vacances dans des endroits paradisiaques mais qui se foutent bien de massacrer leur environnement immédiat pour faire encore plus de fric .

Hélène Bossard (Saint Coulomb, 2018-11-10)

#103

Je signe parce que veux protéger notre littoral et le garder le plus naturel possible
Stop aux abus commerciaux du toujours plus

Veronique Bricout (St malo, 2018-11-11)

#105

Je suis pour la préservation des paysages, au respect de la nature et de la biodiversité.

Jean Michel PETIT (Chartres de Bretagne, 2018-11-11)

#109

Privatisation et confiscation de l’espace public

Yann Pavie (Saint malo, 2018-11-12)

#113

Je signe car je refuse la surexploitation de nos terres et de nos mers. Je défends la loi littoral de 1986.

caroline Marc (boulogne-billancourt, 2018-11-12)

#114

Je suis contre la mise en place de cultures marines. En effet, ce modèle n'est pas compatible avec :
- la conservation de notre exceptionnelle cote nord bretonne (quid du tourisme et de son eco système marin),
- va entrainer une augmentation de la pollution,
- la culture intensive des terres a déjà atteint ses limites et ce retour d'expériences peut être appliqué à la mer.

Alors stop, stop,stop. Allez faire vos cultures marines dans vos piscines, vos baignoires, vois toilettes mais pas dans notre mer qui nous apparient à nous tous et à nos enfants.

Hervé ROYER (Sucé sur erdre, 2018-11-12)

#118

Non à la densification des exploitations marines qui vont reproduire en mer les erreurs de l’agriculture intensive à terre

JEAN PIERRE BRICET (SAINT MALO, 2018-11-12)

#127

Déjà vu l’envasement de la baie du Mont St Michel par les moules de bouchots qui filtrent l’eau de mer et rejetent des particules fines génératrices de vase !
Posez vos questions aux pêcheurs à pied qui « engrèvent » sous Cherrueix, St Broladre ou St Marcan....

Jacques Duchemin (Saint Malo, 2018-11-13)

#132

Cette portion de côte, encore préservée, magnifique, court avec la mise en oeuvre de ce plan un risque certain de pollution (de l'eau, des plages par les boues, de l'écosystème, entre autres par introduction d’espèces invasives, et aussi visuelle, par les installations en béton ou filières etc, sans compter l'appauvrissement du milieu par concurrence entre espèces, surconsommation du plancton). Si l'on ne se situe que sur le plan économique, que va devenir notre ressource touristique? Et même les petits conchyliculteurs qui ne pourront pas tenir face aux énormes installations qui feront baisser les prix? J'adore les coquillages, mais suis prête à y renoncer si ça peut contribuer à éviter le développement de tels projets industriels! Il suffirait d'être assez nombreux à le faire?
Merci aux courageux militants qui nous alertent. Non à une décision administrative opaque et autoritaire,
oui à une vraie consultation publique et à une concertation regroupant les différentes personnes concernées afin de trouver une solution respectueuse pour tous.

Noelle Faubry (Saint Coulomb, 2018-11-14)

#133

Je ne veux pas que l’on dénature le paysage, ni que l’on pollue les eaux marines

Marie josé Beaune (Sanguinet, 2018-11-14)

#137

.

roland fremont (saint-malo, 2018-11-14)

#138

L intensif supprime des vies, celles de la nature comme celle d êtres humains pour le profit financier de quelques uns.

Soizic Veillard (Saint coulomb , 2018-11-14)

#141

Non à l'implantation massive de filières sur tout le littoral d'Illle & Vilaine.

Gisèle & Yves NICOLLE (SAINT COULOMB, 2018-11-14)

#142

mettre fin à l'exploitation irraisonnable et destructrice de la planète ou arrêter de faire des enfants.
c'est le choix qui s'offre à nous.

Paule Douarinou (Saint-Malo, 2018-11-14)

#143

pour la préservation des espaces naturels et la transparence dans les décisions publiques .

andre houitte (saint malo, 2018-11-14)

#144

Je signe parce que j'aime la Bretagne et son caractère sauvage ainsi que la qualité de la vie dans cette région côtière. Pourquoi vouloir la défigurer ? Il n'y a que l'argent qui compte pour ce gouvernement ?

Marie-Françoise FAUQUENOT (Saint-Coulomb, 2018-11-14)

#145

Ill faut laisser la côte accessible à tous, déjà un urbanisme trop important dégrade le paysage. Le logement côtier en résidence secondaire ne permet plus l'accès aux "locaux"..

Hervé Roy (saint léger des prés, 2018-11-14)

#155

soucis écologique et cohérence avec l environnement maritime et humain

CHRISTIAN LUCAS (SAINT6MALO, 2018-11-15)

#157

ras le Bol du non respect du droit de tous

daniel THOMAS (saint coulomb 35350, 2018-11-15)

#160

Il faut arrêter d'abimer la nature pour toujours plus de profit. La nature nous le fera payer un jour et ce ne sont pas les profits et les dividendes amassés par quelques uns qui les protègeront.

Pierre Chivot (Dol de Bretagne, 2018-11-16)

#166

pour ne pas privatiser la mer
pour respecter le partage du littoral
pour respecter les sites classés
contre le lobby des "gros" conchyliculteurs au détriment des" petits"

danièle bonhomme (cancale, 2018-11-16)

#167

Je signe car je veux un respect visuel de notre environnement

Florence SCHULTZ (CANCALE, 2018-11-16)

#171

Je suis habitant de Saint-Coulomb, dont le principal attrait touristique est constitué des grandes plages de sable fin de sa côte (Les Chevrets, la plage du Port, la Touesse, la plage du Guesclin, la petite plage du Port). Je me refuse à voir ce sable fin recouvert par les débris de coquilles et les déchets des coquillages que ces installations projetées ne manqueraient pas d'inonder.

François RIAS (SAINT-COULOMB, 2018-11-16)

#172

Préservons la beauté de notre paysage côtier. Protégeons notre environnement.

ISABELLE POIRIER (ST COULOMB, 2018-11-16)

#174

Je suis ici pour la beauté du littoral. Il doit donc rester tel quel afin que je ne le déteste pas ainsi que ces exploiteurs qui n'en ont jamais assez.

Daniel Dodeman (St Coulomb, 2018-11-16)

#182

ANNIE PICHON

Annie Pichon (RENNES, 2018-11-16)

#185

Je souhaite préserver la côte de nouvelles installations conchylicoles, sources de pollution.

PIERRE JEAN BAR (CANCALE, 2018-11-16)

#187

J'aime la Côte d'Emeraude telle qu'elle est aujourd'hui et veux la garder préservée

Claire Lesegretain (Dinard, 2018-11-17)

#188

Parce que j'y suis née, j'y passe toutes mes vacances ainsi que mes enfants plus particulièrement à Saint coulomb

Marlène Poirier (Montlouis sur Loire, 2018-11-17)

#192

Je demande que le patrimoine naturelle reste comme il est. La mer et ses côtés appartiennent à tout le monde.

marie-veronique scheibel (Berlin , 2018-11-17)

#193

Je veux préserver ce qu’il reste encore de naturel dans mon pays!

Chantal Ameline (Saint-Coulomn, 2018-11-17)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...