Soutien au lycée de Kahani, Mayotte, France....Contre la violence dans tous les établissements scolaires et pour un droit à l’éducation ET l'enseignement en SÉCURITÉ

Commentaires

#3

Mayotte ne doit pas rester un département oublié

Jean-Baptiste Caudron (DEMBENI, 2018-02-05)

#9

pour que des solutions soient trouvées et que s'arrête cette violence !

Elisabeth Guinoiseau (Chiconi, 2018-02-05)

#22

Enseignant mais aussi citoyen .

Pierre Leger (Chiconi, 2018-02-05)

#24

Plus de moyens pour la sécurité des élèves et du personnel de Kahani

Nadia AIT SAID (Tsingoni, 2018-02-05)

#27

Je signe parce que je trouve la situation très grave dans ce lycée et préoccupante dans de nombreux établissements de l'île. J'ai enseigné 5 ans à Mayotte et j'ai eu l'occasion de constater des violences de ce type sans que de réelles solutions soient mises en place, le déficit de personnel de surveillance formés est criant.

Hélène PONCHAUX (LA GARDE, 2018-02-05)

#31

Je signe parce que je suis enseignante au lycée de Kahani

Laurence Courty (Ouangani, 2018-02-05)

#39

Je signe parce que je trouve la revendication juste et tellement justifiée!!

Yvonne MATEO (Lyon, 2018-02-05)

#41

Mahoraise de coeur ( CPE - deux séjours de 4ans dont un à Kahani de 2004 à 2008 - je comprends vos difficultés et je pense à ces lycéens dont la scolarité est perturbée .

Michèle POUPARD (NAILLAT 23800, 2018-02-05)

#47

J'ai vécu cette catastrophe !

Benjamin HOMOR (MARSEILLE, 2018-02-05)

#50

Car c'est inadmissible de voir ça. La sécurité pour tous elle est où?

Aurelie Gerriet (Toul, 2018-02-05)

#57

L’éducation est la clef de la réussite donc stop à cette violence !!!

Rahimina Madi (Ingersheim, 2018-02-05)

#59

Je signe par solidarité avec les collègues du lycée de Kahani où j'ai travaillé pendant trois ans .

Francoise BLAIRON (PLOUGUERNEAU, 2018-02-05)

#63

Je signe parce que je suis enseignant, parce que j ai travaillé dans cet établissement parce que se sont mes collègues et parce qu' on ne peut pas laisser Mayotte ainsi.

Thomas Bretin (New orleans, 2018-02-06)

#64

Je suis en danger et le danger est toujours présent au lycée de KAHANI

Abou ALI HOUMADI (PASSAMAINTY, 2018-02-06)

#65

Ma femme est enseignante au lycée de kahani

Said Haribou Ousseni (Ouangani, 2018-02-06)

#66

je suis Kahani

Danielle Siegmund (chiconi, 2018-02-06)

#68

Je signe parce que c'est scandaleux de laisser un lycée de la République française dans cet état!

Thierry JACQUET (Lyon, 2018-02-06)

#71

Je signe parce que je souhaite une paix sociale avec une meilleure sécurité pour tous et une meilleure scolarité.

soihabati Moussa ali (Moinatrindri , 2018-02-06)

#76

Je signe cette pétition parce que je suis professeur au lycée de Kahani.

Jean-Paulin BODIBO (CHICONI, 2018-02-06)

#77

Je signe car il est temps de réagir au lieu de se voilé la face gros manque de sécurité

Alain Simon (Chirongui , 2018-02-06)

#80

Je signe parce que je suis interessee dans le destin de Mayotte, et surtout, l'education.... ma niece est professeur la-bas.... Je lui fais confiance pour nous donner les bonnes informations... donc je signe

cLAUDE PETIT (ANGERS, 2018-02-06)

#83

Personne ne prend cela au sérieux, faut-il attendre un ou plusieurs morts pour réagir ? Cette situation n'est pas unique à Mayotte et il ne se passe rien pour arranger la situation !!!

CAROLE LOUVET (M'TSANGAMOUJI, 2018-02-06)

#94

L'état doit intervenir pour rétablir l'état de droit.

Joëlle Duchesne (Villeneuve la Garenne, 2018-02-06)

#108

Je signe parce que j'aimerai que l'île retrouve la paix qu'elle avait il 20 ans en arrière. Meme si ça sera difficile.

El Anrif SAID (SADA, 2018-02-06)

#109

Je signe cette pétition car j’en ai râle bole des conflits intercommunaux et cela freinent les études de nos enfants.

Toilahati Nomani (Sada, 2018-02-06)

#111

Les jeunes et le personnel du lycée ont le droit de vivre et travailler en paix

MAGOBA BRENOT (ROSIERES AUX SALINES, 2018-02-06)

#113

Cette situation ne peut tout simplement plus durer...

François Pineau (M'Tsangamouji, 2018-02-06)

#118

Je signe parce que mes élèves, mes collègues et moi-même avons le droit à la protection.

Salima Dindar (Combani, 2018-02-06)

#122

Il faut ces violences cessent

Sylvie POTARD (SAINT SYLVAIN D ANJOU, 2018-02-07)

#124

je suis enseignant au lycée du Nord et travaille dans les mêmes conditions que mes collègues de Kahani...

françois jacamon (acoua, 2018-02-07)

#133

Il est honteux d'accepter Mayotte comme département français puis de l'oublier.......

Magali RICHOILLEY (Conflans ste Honorine, 2018-02-07)

#140

Je suis solidaire

Chafaanti MADI-OILI (MTSAMBORO, 2018-02-07)

#147

Il faut faire bouger les choses

Glenn Richard (St etienne de montluc , 2018-02-07)

#151

Je suis concernée

Nadine Cotte (Koungou, 2018-02-07)

#152

Cette situation de violence est inacceptable, Mayotte est une cocotte minute prête à exploser

raymonde saplana (moinatrindri, 2018-02-07)

#153

Cette violence est insupportable. L' Etat doit enfin prendre ses responsabilités et investir réellement dans l'éducation à Mayotte car cela va mal finir !

Quentin SEDES (Tsingoni, 2018-02-07)

#156

Par solidarité pour mes collègues enseignants et afin que les pouvoirs publics mettent des moyens en adéquation avec les problèmes de ce territoire notamment sur l immigration clandestine incontrôlée, et la sécurité

Wilfried Lacroix (Pamandzi, 2018-02-07)

#158

Enseignant à Mayotte pleinement solidaire de mes collègues

Rémy JAEGLE (PAMANDZI, 2018-02-07)

#167

Non, la violence n'est pas uniquement "culturelle", elle gangrène peu à peu tous les établissements scolaires de Mayotte par faute d'investissements dans les services publics.

Nicolas Duchesne (Sada, 2018-02-07)

#175

Kahani mérite que l'on traite cet établissement public avec un regard averti, eut égard au travail qui y est fait et non avec le regard éloigné d'une Métropole toujours plus gestionnaire et si peu éducative. Des moyens vite.

Virginie MARCHAND (Floirac, 2018-02-07)

#176

Toute cette violence a mayotte n’est plus supportable pour nos élèves , leurs familles et tous ces élèves en devenir et tous les collègues enseignants en grande souffrance

Jocelyne Sivil (Sada, 2018-02-07)

#177

Je signe parce que j'estime inadmissible que des actes d'une telle violence puissent se produire au sein d'un établissement scolaire. Je suis entièrement solidaire de mes anciens collègues et j'attends avec eux que des moyens matériels et humains leur soient accordés.

DOMINIQUE BLAY (SARRIANS, 2018-02-07)

#181

il y a urgence!

Maxime Pellé (Mamoudzou, 2018-02-07)

#182

Mayotte mérite mieux que ça .....

COMPAGNON yohan (Combani, 2018-02-07)

#193

La sécurité des enfants ne devrait pas avoir de prix

Thierry JEGOUSSO (PORT-LOUIS (56), 2018-02-08)

#196

TOTALEMENT EN ACCORD AVEC VOUS;

Marie-claire Fleuret (DEMBENI, 2018-02-08)

#198

Les services de l'état à Mayotte abandonnent leurs missions de sécurité, au détriment de toute la population.

jean-marc Bouroult (mamoudzou, 2018-02-08)

#199

Je signe pour la sécurité et l'avenir de nos enfants.

Ridjal ABDOULAHI (MAMOUDZOU, 2018-02-08)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...