Quelle politique culturelle pour Reyrieux ?

 Lettre ouverte à Madame La Maire de Reyrieux

le 28 janvier 2021 

Quelle politique culturelle à Reyrieux ?

« Si vous trouvez que la culture coûte cher, essayez l’ignorance » paraphrase d’une citation de Robert Orben 

Madame la Maire,

Vous avez décidé le non-renouvellement du contrat concernant le poste de direction des Affaires Culturelles, et de suspendre la programmation culturelle de la saison 2021-22. Cette décision nous meurtrit. 

Nous sommes pour autant peu surpris. En effet, le 11 septembre 2020, en introduction de la présentation de saison, nous nous attendions légitimement à entendre enfin votre vision de la culture, et sa projection lors de votre mandat. Vous n’étiez pas là. Alors votre adjoint à la Culture, aux Associations, et aux Loisirs nous a fait un discours que nous avons jugé laborieux, inepte et affligeant. La tonalité était donnée, notre inquiétude prenait corps. 

En rayant d’un trait de plume ce service municipal, vous déconstruisez plus d’une quinzaine d’années de réflexion, de travail et d’engagement d’un bon nombre d’habitants, d’associations, de professionnels et de bénévoles qui se sont mobilisés avec enthousiasme pour que la culture, au travers notamment du spectacle vivant, vive et agisse sur notre territoire. Vous supprimez ainsi la collaboration fructueuse de nombreux acteurs associatifs et des responsables des groupes scolaires qui se démenaient sans compter pour que les tous les habitants de notre territoire se rencontrent et partagent ensemble des moments riches. 

Comment ne pas être bouleversés lorsque Andréa Bescond est venue jouer « Les Chatouilles » et a débattu ensuite face à une salle comble et éplorée ? Comment ne pas être émus du rire sincère de nos enfants lors des séances de cirque, de contes, de magie ? Comment ne pas être sensibles aux textes et chansons de la jeune scène musicale lyonnaise avec qui un lien puissant s’est créé ? Comment ne pas être émus de ces nombreuses pièces de théâtre que nous avons vues au fil des saisons, et lors du festival du théâtre amateur ? Comment ne pas oublier ces danses celtiques apprises en introduction des concerts de la St Patrick ? Comment ne pas s’être réjouis de voir nos jeunes pousser les portes du Galet pour assister à des concerts de slam de rock ou de rap ? Comment de pas être fiers de voir nos voisins venir exprimer leurs talents artistiques amateurs lors de premières parties ou d’expositions qui leur étaient spécialement dédiés ? Tous ces évènements n’auraient jamais vu le jour sans l’expertise indispensable des professionnels qui se sont succédés, c’est un fait. 

L’action culturelle menée depuis toujours et même bien avant la construction du Galet s’est toujours efforcée de s’ouvrir au plus grand nombre, sans aucune distinction. C’est un point cardinal que personne ne peut contester. Dans vos voeux, vous sous-entendez le contraire. C’est non seulement inexact, mais surtout irrespectueux, voire blessant pour toutes les personnes, professionnels et bénévoles, qui se sont démenés durant toutes ces dernières années à mettre en oeuvre une politique culturelle. Aussi, force est de constater que votre équipe et vous, n’étiez que très peu présents à ces spectacles. Bien sûr nous ne vous le reprochons pas. Pour autant, on peut légitimement s’interroger sur le manque de curiosité, d’intérêt que vous avez eu à l’égard de ces évènements, sachant que vous et votre équipe envisagiez de longue date de conquérir la mairie. Nous savons que le Galet a engendré en son temps des débats politiques. C’était il y a longtemps maintenant. Il nous semble que des ressentiments soient encore là. Nous ne pouvons que le déplorer, et la culture mérite bien mieux, et elle n’est pas une variable d’ajustement ! 

En arrêtant cette programmation et en ne renouvelant pas le poste afférant, vous affichez votre indifférence ou votre mépris de la culture, et de ce que cela représente sur notre territoire. Non, Madame la Maire, la culture n’est pas qu’une succession d’artistes faisant leur numéro, comme le disait votre adjoint, elle est un lien indispensable au vivre ensemble, c’est un maillon essentiel pour lutter contre l’entre soi. Elle permet que les habitants se rencontrent, partagent leurs émotions, débattent, discutent, s’émancipent. Elle diminue sensiblement la hauteur de nos trop « hautes et pléthoriques haies », elle contribue sensiblement à éviter que Reyrieux ne devienne une cité dortoir, elle favorise le lien indispensable entre les générations. 

Cette politique culturelle a-t-elle fonctionné ? C’eut été pertinent de votre part d’en faire une évaluation qualitative et pas que comptable. Certainement qu’à sa lecture vous auriez logiquement fait évoluer le projet. Mais vous avez décidé de tout arrêter en considérant « …le Galet comme véritable caillou dans la chaussure municipale… ». 

Le Galet n’est et n’a jamais été conçu comme une salle. C’est un outil parmi d’autres d’un projet spécifique, ambitieux, volontaire et humain. Il est par ailleurs illusoire de penser que seules des structures amateures pourraient remplacer le travail d’une équipe de professionnels ouverte à tous les publics, et garante d’un maillage en profondeur. 

Aussi, vous n’ignorez pas Madame la Maire, que la spécificité reconnue et enviée de Reyrieux est son tissu associatif. Il s’est forgé depuis des dizaines d’années sous la volonté politique de toutes les précédentes mandatures. C’est son ADN, c’est son coeur battant. Combien d’autres communes voisines nous le jalousent ? L’action culturelle talançonnaise est l’émanation naturelle de ce vivier, elle est le fruit du bouillonnement social et populaire que ses habitants, que vous administrez maintenant, ont bâti avec passion durant ces dernières décennies. Et vous en faites fi. 

Vous écrivez dans votre dernière lettre aux talançonnais : « La Culture pour tous n’est pas une vaine expression, elle doit se traduire dans les faits, au-delà des limites de Reyrieux, en partenariat notamment avec la Communauté de Communes. » 

Nous en prenons acte. 

Veuillez accepter Madame la Maire nos salutations respectueuses. 

Collectif citoyen de Reyrieux


Collectif citoyen de Reyrieux    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Collectif citoyen de Reyrieux à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...