Pour que le regroupement familial soit considéré comme un motif impérieux

Le 1er mars 2021, apparaissait dans l'actualité la tristesse d'une jeune femme enceinte, à qui l'accès à l'avion fut empêché à l'aéroport de Paris en partance pour La Réunion. Cette jeune femme souhaitait rendre visite à son grand-père, dont la santé se dégradait.
Tous les jours des mères et pères de familles stressent dans l'attente de savoir si leur enfant, étudiant en métropole, pourra venir les voir. Chaque jour, nos enfants attendent la boule au ventre de savoir si une visite à leur famille, là où ils ont grandi, là où sont leurs racines sera possible. Et l'inverse est vrai également, des mères et des pères souhaitent pouvoir voyager là où vit leur enfant.

Empêcher des personnes d'une même famille de se voir est il entendable? Ces gens-là ne viennent pas pour faire du tourisme, ils cherchent juste à se voir, après une longue attente, envers et contre des kilomètres de distance qui les séparent. Des dispositions peuvent être prises comme cela est le cas actuellement: faire un test Covid, respecter une septaine... Nous ne pouvons enfermer les gens dans un avenir incertain quant à la possibilité de retrouver leurs proches. La distance kilométrique ne peut pas, à l'époque où nous vivons être un frein au lien familial si cher aux ultra-marins.

Nous sommes que trop bien placés pour savoir, combien ces liens familiaux, combien la valeur famille elle-même, est importante pour les insulaires, et pour les Français d'une manière générale. Maintenir des individus dans un avenir incertain quant à la possibilité de rencontrer leurs proches, c'est prendre le risque de les plonger dans une souffrance psychique pouvant aller de la dépression à des passages à l'acte plus graves. Devons-nous attendre qu'une catastrophe advienne pour réagir?

 Maintenir une telle rigidité envers le regroupement familial, cela équivaut à décourager des insulaires à oser l'expérience d'aller vivre en métropole, ou les métropolitains d'aller vivre à La Réunion. Quel médecin acceptera une mutation à La Réunion en sachant qu'il ne pourra pas retourner voir sa famille de temps à autre? Quel étudiant réunionais envisagera sereinement d'aller faire ses études en Métropole? D'autant plus que nous ne savons pas quand cette crise sanitaire prendra fin... Si nous poursuivons sur ce chemin, la crise ne sera plus uniquement sanitaire.

Maintenir la sécurité des populations face à la crise sanitaire est une nécessité, et nous sommes partie prenante de cela. Cependant certaines nuances doivent pouvoir exister pour assurer cette sécurité, sans en arriver à de la détresse psychologique. Encore une fois, nous ne souhaitons pas faire du tourisme, nous souhaitons seulement voir notre famille! Cela est un droit et également un besoin fondamental à l'être humain, adulte comme enfant.

Population des DOM-TOM, population de la métropole, soutenez cette pétition!

 

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise BENHAIM Johan à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...