Pour le maintien de la piscine de Saint-Amand (50160) !

Piscine_Saint-Amand.jpg

L’éventuelle fermeture de la piscine de Saint-Amand (50160) a été signifiée aux élus le 18 mai 2022. Nous pensons cependant qu’il est indispensable de maintenir cette piscine ouverte, pour la sécurité, le bien-être et la santé des habitants et habitantes de notre territoire.  

En effet, cette piscine, à vocation d’apprentissage scolaire, accueille actuellement :

- les écoles de :

  • Saint-Amand ;
  • Domjean ;
  • Guilberville ;
  • Condé-sur-Vire ;
  • Saint-Jean-des-Baisants ;
  • Tessy-sur-Vire ;
  • Torigni-sur-Vire ;
  • Moyon ;
  • Pont-Farcy ;
  • Saint-Martin-des-Besaces ;

- et les collèges de :

  • Torigni-sur-Vire ;
  • Tessy-sur-Vire.  

Cette décision semble avoir été prise sans tenir compte ni du besoin des usagers ni de l’avenir du personnel. Aussi, cette fermeture aurait pour conséquence :

  • de supprimer les cours d’apprentissage de tous les élèves des écoles maternelles ;
  • de réduire drastiquement le nombre de séances des élèves des écoles primaires et des collèges (actuellement, plus de 1 700 élèves sont accueillis à raison d’un cycle par an) ;
  • de priver plus de 250 adhérents et adhérentes de leurs séances d’aquagym (seulement 10 % poursuivraient à la piscine de Saint-Lô) ;
  • de priver également 460 personnes de leurs cours particuliers (cours de natation enfants et adultes, aquaphobie, bébés nageurs, stages pendant les vacances, etc.) ;
  • d’ôter la possibilité à toutes les personnes de Saint-Amand et des communes alentour, souffrant de maux articulaires et/ou musculaires (dos, épaules, genoux etc.) de soulager leurs douleurs ou de faire de la rééducation par la pratique de la natation ;
  • d’amputer les activités de loisirs aquatiques des enfants, des usagers et des centres de loisirs des communes avoisinantes.  

La fermeture de la piscine de Saint-Amand priverait toutes les classes d’âge des moyens nécessaires à l’apprentissage et à la pratique de la natation à proximité de leur résidence, obligeant notamment les scolaires à passer plus de temps dans les transports pour se rendre sur des lieux d’apprentissage plus éloignés et déjà surchargés, à des coûts très élevés si l’on considère l’augmentation du carburant. Or, « La natation scolaire fait partie intégrante des programmes d'enseignement de l'école. Elle est donc assortie d'un caractère obligatoire. » peut-on lire dans le Bulletin officiel de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (https://www.education.gouv.fr/bo/2011/28/mene1115402c.htm).

Étant donné son activité et son utilisation quotidienne, il n’est pas envisageable que la piscine de Saint-Amand soit fermée !  

Nous tous, enfants et adultes, parents, grands-parents, retraités, nous nous mobilisons afin de garder sur notre territoire un bassin – créé il y a seulement 17 ans – dont les habitants ont besoin. Nous demandons que cette décision soit revue et que tout soit fait pour que la piscine de Saint-Amand reste ouverte. Les piscines, qui constituent un outil de santé publique, font partie du service public, tout comme les écoles ; elles n’ont pas vocation à être rentables et rendent nos territoires vivants !

Ne laissons pas mourir nos communes !  

Agissez au sein du collectif en signant cette pétition. Merci 


Les APE et Représentants des Parents d'élèves de Saint-Amand, Condé-sur-Vire et Torigni-sur-Vire    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Les APE et Représentants des Parents d'élèves de Saint-Amand, Condé-sur-Vire et Torigni-sur-Vire à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...