Petition de la Diaspora sawa

8PETITTION DES DIASPORAS SAWA /DUALA

A L’INTERNATIONAL/OCTOBRE 2021

Considérant le caractère de la diversité dans l’unité de nos peuples, inscrit dans notre constitution camerounaise

Considérant l’attachement profond qui nous tient à nos racines et de part le fait de notre position de Diasporas établies hors de notre pays et du continent africain

Considérant notre fierté et notre lien ombilical avec le peuple SAWA du Cameroun et DUALA en particulier

Nous venons à travers cette pétition internationale de signatures,marquer et témoigner l’indignation que nous partageons aujourd’hui comme un lieu commun de frustrations, de honte et d’exacerbation. C’est pour autant que nous sommes contre toutes les postures d’avilissement, de xénophobie, de tribalisme ou de repli identitaire ; convaincus que la rencontre et le brassage avec les autres peuples différents de nous, participent de l’enrichissement de l’universel marché du donner et du recevoir.

La chefferie supérieure du Canton Bell, dans l’arrondissement de Douala 1er  au Cameroun se voit diriger par des imposteurs en son sein et au pseudo service du Chef supérieur de ce Canton, à forte valeur historique – pour l’avènement de la nation camerounaise – par deux individus – camerounais tout autant qui y tiennent des rôles majeurs dont ils ne devraient pas être détenteurs ; il s’agit des sieurs :​​​​ Michel KAMNO (originaire de BANDJOUN/OUEST-CAMEROUN), qui occupe le poste de <<Chef de Cabinet du Roi>>.​​​​​​​​​​​​SALI GOÏ GOÏ (originaire du NORD/CAMEROUN) qui occupecelui de <<Contrôleur foncier du Canton Bell>>.

Voilà des individus sans foi ni loi, sans scrupules ni considération(recrutés par le Roi) qui bafouent les usages traditionnels et séculiers de nos peuples, bradent notre patrimoine ancestrale et foncier, réduisent nos chefferies villageoises en ridicule et les couvrent d’humiliation et de honte.

Non, Non, Non nous ne pouvons plus accepter cela ; c’est le comble de l’indignité et de l’infamie collective que personne ne saurait supporter, ceci est une incongruité absurde que nous nepouvons plus digérer ; car leurs présences en ces lieux de sacralité sont porteuses de perturbations multiformes et de mise en périldes chers acquis de notre ancestralité, de notre historicité, de notre vivre ensemble délibéré, d’hospitalité et de notre résilience intra collective ou communautaire. 

C’est pourquoi, nous demandons et exigeons dans la stricte légitimité de notre sociologie et de notre sociogenèse : que ces deux personnes soient dépossédées des titres qu’ils arborent en société et qu’elles soient tenues à distance respectable – sans mélange ni confusion – de tout de ce qui concerne cette chefferie ci-chère à notre patrimoine culturel et traditionnel, voir national.

Nous en appelons ainsi à toutes nos autorités traditionnelles SAWA et DUALA de bien comprendre l’esprit de la présente pétition et d’agir, en leurs rangs et grades respectifs – à la matérialisation physique et spatio-temporelle des termes de la présente pétition.

Aussi nous allons en référer à tous les Services Diplomatiques où se trouvent installées nos Diasporas ainsi qu’à toutes les représentations des institutions Onusiennes établies de par le monde.

Le substrat de notre démarche réside dans la rocambolesque affaire des 1570 ha dédiés par notre Chef d’Etat le Président Paul BIYAaux peuples autochtones du Canton Bell sur la presqu’île de DINDE à quelques kilomètres(02) de côte du fleuve Wouri à Douala – en réparation historique de l’expropriation brutale que nous avons subi par les colons allemands de 1850 à 1913 (y incluse la période post indépendance de nos jeunes Etats) et qui a débouché sur la pendaison de Rudolph DOUALA MANGA BELL, Adolphe NGOSSO DIN et les autres le 08 Août 1914(TET ‘EKOMBO).

N.B : Pour marquer votre adhésion, bien vouloir simplement vous inscrire et signer avec votre adresse. Cette pétition servira de modèle d’interpellation, initiée par les Diasporas SAWA / DUALA du monde en direction de la chefferie supérieure du Canton Bell. « MBOA O MULEMA, LA SONO DI SI MASUABE ».

PETITION CONTRE LES SIEURS :

MICHEL KAMNOSALI GOÏ GOÏ EN INTRUSION AU CANTON BELL / DOUALA 1er

UN CANTON DUALA PRIT EN OTAGE ! LE RAS LE BOL DES DIASPORAS SAWA / DUALA

NOMS ET PRENOMS

TELEPHONES OU EMAIL

SIGNATURES

DATES

01

 

 

 

 

02

 

 

 

 

03

 

 

 

 

04

 

 

 

 

05

 

 

 

 

06

 

 

 

 

07

 

 

 

 

08

 

 

 

 

09

 

 

 

 

10

 

 

 

 

11

 

 

 

 

12

 

 

 

 

13

 

 

 

 

14

 

 

 

 

15

 

 

 

 

16

 

 

 

 

17

 

 

 

 

18

 

 

 

 

19

 

 

 

 

20

 

 

 

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Kod‘a Mboa sawa à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Script executed with success this is not html: Array ( [type] => 2 [message] => Trying to access array offset on value of type null [file] => /home/petitions/public_html/sign_petition.php [line] => 31 )