Non à la fermeture d'une classe au collège de Vendeuvre-sur-Barse ! Les parents d'élèves se mobilisent aux côtés des professeurs !

En pleine pandémie, le rectorat nous annonce la suppression d’une classe au collège de Vendeuvre-sur-Barse alors que le nombre global d’élèves augmente.

Les trois classes de cinquième seront regroupées en 2 classes de quatrième à la rentrée. Nous contestons ce choix purement économique et irrespectueux des élèves et adultes de l’établissement pour de multiples raisons.

 

- Les élèves seront alors 30 dans des salles prévues pour 25 : difficile de l’expliquer en pleine pandémie. On nous dira qu’il existe bien 2 salles assez grandes dans l’établissement pour les accueillir. Ces élèves seraient alors contraints de rester dans ces salles en permanence et les professeurs tourneraient… comment enseigner sciences et arts dans des salles non spécifiques et où serait l’égalité vis-à-vis des autres classes qui elles pourraient avoir accès à toutes les salles. Par équité, on nous imposerait alors une salle par classe : déjà expérimenté dans le cadre du COVID, 55 minutes de cours sont réduites à 45 à cause des temps de connexions chaque heure, c’est absurde et inadmissible.

 

- 12 élèves sur le niveau de cinquième sont concernés par des dispositifs d’encadrement personnalisés (PAP, PAI, PPRE, etc.). Comment poursuivre dans de bonnes conditions en diminuant le nombre d’encadrants ? De plus ces élèves sont arrivés en sixième l’année du confinement compliquant leur adaptation. Au contraire, ils ont besoin de soutien et d’aide pour palier au retard de ces deux dernières années.

 

- En l’état, de nombreux enseignants se retrouvent sur plusieurs établissements : que de temps passé sur les routes plutôt que devant les enfants. Ce temps équivaut à une diminution des projets en quantité et en qualité : comment s’organiser quand on ne croise plus ses collègues ? Dans quel établissement s’investir ? Seulement 8 professeurs restent à temps plein au collège : comment faire fonctionner correctement les différentes instances (CA, CESC, FSE, PP, CP, CD, etc.) ?

 

- Cette désorganisation globale affecte également le climat scolaire : plus de tension, moins d’encadrants, les violences scolaires risquent de s’accentuer et de compliquer les missions de la vie scolaire.

 

- Les chefs d’établissements doivent coûte que coûte appliquer ces choix destructeurs dans un contexte de pandémie déjà très contraignant, voyant le mal-être se répandre dans leurs équipes et chez les élèves : une violence psychologique indéniable.

 

Nous constatons, une fois de plus (comme en 2016), l’abandon des territoires ruraux : disparition programmée des options, des dispositifs d’aides.

Nous ne pouvons pas accepter cette dégradation et encore moins la subir en silence, c’est pourquoi nous demandons simplement le maintien d’une troisième classe de quatrième l’an prochain.

Les représentants des parents d’élèves au Conseil d’Administration du Collège Nicolas Bourbon de Vendeuvre-sur-Barse.


les représentants des parents d’élèves au Conseil d’Administration du Collège Nicolas Bourbon de Vendeuvre-sur-Barse    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise les représentants des parents d’élèves au Conseil d’Administration du Collège Nicolas Bourbon de Vendeuvre-sur-Barse à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...