NON à la discrimination des personnes atteintes de la sclérose en plaques dans l'accès aux assurances vie.

Il y a peu de temps, une loi du « droit à l’oubli » initiée par le Cabinet de l’ex-Ministre PEETERS a été votée par le précédent gouvernement.  Le principe de cette loi est de permettre aux souscrivants d’une assurance « solde restant dû » sollicitée notamment dans le cadre d’un prêt hypothécaire, de ne plus faire état d’une maladie dans le dossier médical, soit parce que ces personnes sont guéries, soit parce que leur état est stabilisé.  Faire état d’un passé médical occasionne très généralement de surprimes de la part de la compagnie d’assurance.  Une liste de pathologies concernées par cette loi est définie. La Ligue Belge de la Sclérose en Plaques plaide avec détermination à l’intégration la sclérose en plaques dans cette liste en revendiquant les études récentes en terme de mortalité, de capacité fonctionnelle et de comorbidité. 

logo_lbsep_bleu_fond_transparent_long1.png


LIGUE BELGE DE LA SCLEROSE EN PLAQUES    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise LIGUE BELGE DE LA SCLEROSE EN PLAQUES à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...