Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE)

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE).


Visiteur

#351

2013-11-26 09:24

Une occasion rêvée pour parler positivement du rôle social des CPGE.

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2013-11-26 09:31



Visiteur

#353

2013-11-26 09:34

C'est une honte ! Cela va détruire les classes préparatoires qui fournisse une formation unique. Des professeurs d'un niveau excellent qui ont pour unique but la réussite de lEURS élèves c'est unique et c'est formidable. Le niveau d'excellence avec lequel les élèves de CPGE sortent de ces deux ou trois années n'a pas véritablement son égale dans le monde.

Visiteur

#354

2013-11-26 10:31

J'ai signé mais si c'est vrai, cela m'étonnerait que nous n'ayons pas tous les profs concernés descendus dans la rue... Et ils auraient raison

Visiteur

#355

2013-11-26 10:33

ces professeurs qui ont fait de si longues études et qui en général sont tous très dévoués sont déjà très mal rétribués.

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2013-11-26 10:47



Visiteur

#357

2013-11-26 10:50

Cet état au lieu de négocier avec les responsables de chaque branche ,décide tout seul et revient sur ses propres décisions !ceci grâce aux travailleurs ,les vrais.

Visiteur

#358

2013-11-26 11:00

Les CPGE ont toujours été une cible privilegiée des gouvernements socialistes.
J'ai connu cela avec les gouvernements Mitterand, puis avec le gouvernement Jospin avec son dégraissseur de Mamouth et ça continue

Visiteur

#359

2013-11-26 11:14

Encore une réforme brutale qui va toucher des aspirants ou professeurs CPGE déjà inscrits dans un cursus qu'ils ont su parourir grâce à leurs capacités et compétences. Ils seraient très bien rémunérés dans le privé, pourquoi les pénaliser dans le public ? Ils ont tant de choses à transmettre. . . Incroyable choix de la part du gourvernement actuel, déception. Philippe 38.


Visiteur

#360

2013-11-26 11:28

"le savoir en pature....pour de l'argent"c'est bien le signe d'une démocratie aux abois!
Mais tenez bon!

Visiteur

#361

2013-11-26 11:48

Quand on sait qui est le commanditaire de cette réforme .... à l'origine de la réforme de certains programmes .... il y a de quoi avoir peur !


Visiteur

#362

2013-11-26 11:50

Proposition inacceptable et insultante.

Visiteur

#363

2013-11-26 12:05

Bonjour,
Je suis en total accord avec les termes de cette pétition. Ce projet qui n'est pas médiatisé va mettre en péril l'enseignement supérieur gratuit. Les enseignants du supérieur méritent leurs salaires, leur charge de travail est conséquente, leur disponibilité avec les étudiants des CPGE est véridique et leur demande du temps. La préparation des cours est d'un haut niveau. Leurs diplômes doivent être pris en compte dans leur rémunération. Pourquoi diminuer leurs salaires ? Si les émoluments des professeurs des lycées des ZEP doivent être augmentés, cela n'est pas justifié de se "servir" chez les professeurs des CPGE. A terme, cela risque d'engendre un départ de ces enseignants vers les CPGE "privées", type IPESUP, et là, place seulement aux portefeuilles bien remplis. Moi-même,parente d'une étudiante en CPGE 2è année, je mesure l'immense chance que mon enfant puisse accéder à cet enseignement de haut niveau, encore gratuitement. Cordialement.
Tout n'est pas à jeter.

#364 Revenons à 2004.

2013-11-26 12:10

En 2004, le calcul des heures (cours-TD-colles) a été modifié à la demande des profs de lettres et langues. Le contribuable a été spolié en l'affaire. Depuis, il n'est pas un rapport commandé par les différents gouvernements qui ne mette en avant le coût de CPGE.
Avant 2004, tout le monde nous foutait la paix, alors revenons à la situation de 2004.

En 2004, des profs ont vu leur salaire augmenter de 10 à 20% sans aucun travail supplémentaire, ce qui est proprement scandaleux.

Visiteur

#365

2013-11-26 12:13

Pas de questions de supprimer les classes prépa aux grandes ecoles car c'est un enseignement de qualité.
Supprimer les prépa c'est rabaisser la valeur du diplôme d'ingénieurs !!

Visiteur

#366

2013-11-26 12:19

casser ce qui fonctionne (encore mais jusqu'à quand?)pour un égalitarisme de façade et une démagogie du diviser pour régner ( sur les cendres du savoir )doit être fermement dénoncé
bobroberts

#367 la fin des cpge? chiche!

2013-11-26 12:35

Ah, mon cher, si les prépas n'existaient pas, c'est la civilisation même qui s'éclipserait.
Ben voyons...
Et si les prépas et les grandes écoles étaient rapatriées dans des grand pôles universitaires sélectifs, avec de vrais moyens financiers, cela ne serait-il pas une belle avancée?
Les classes prépas et les grandes écoles sont une épouvantable spécialité française. Aucun autre pays n'a souhaité suivre ce modèle (USA, Grande Bretagne, Allemagne...), et il est bien connu que les pays mentionnés en sont restés à l'âge de pierre, et sont économiquement en retard sur nous, on le constate tous les jours!
Après, qu'on baisse votre salaire en prétendant aider les profs de ZEP, c'est effectivement pitoyable, mais sur le fond...

Visiteur

#368

2013-11-26 12:44

Donner à Jean pour enlever à Paul, est-ce le bon choix ?

Visiteur

#369

2013-11-26 13:04

Tout le monde doit se monsieur pour aider les profs à faire réussir les élèves!!

Visiteur

#370 Re: la fin des cpge? chiche!

2013-11-26 13:24

#367: bobroberts - la fin des cpge? chiche!

On a quand-même une différence avec Etats-Unis et la Grande Bretagne : si vous êtes Français, bon élève et que vos parents ont peut de moyens, vous pouvez aller  à Louis-le-Grand en prépa ; mais vous aurez beau être doué en Angleterre, si vos parents ne peuvent pas débourser pour vous des miliers de livres pour vous, vous ne mettrez pas les pieds à Oxford ou Cambridge...


Visiteur

#371

2013-11-26 13:34

Les nombreuses heures passées par l'enseignant à se tenir au courant de l'avancée des connaissances, à faire des déplacements pour mieux faire connaître ces CPGE, à mettre à jour les nouveaux programmes de ces classes, devraient être comptabilisées sinon l'Education Nationale ne trouvera bientôt plus de volontaires pour cette catégorie d'enseignements.
orig

#372 Re: la fin des cpge? chiche!

2013-11-26 13:35

#367: bobroberts - la fin des cpge? chiche!

Très cher,

Vous avez tout dit : "de grands pôles universitaires", ce qui exclut un service de proximité et pénalise encore les étudiants d'origine modeste, devant faire face à des coûts supplémentaires d'hébergement ; "de vrais moyens financiers" : qui faudra-t-il dépouiller pour les obtenir? les profs de ZEP??

Et je ne parle pas des exemples si bien choisis par vos soins : c'est certain qu'aux USA et en Grande-Bretagne, les études  sont accessibles à tous, surtout à ceux qui ont les poches bien remplies...

 


Visiteur

#373 Re: la fin des cpge? chiche!

2013-11-26 14:17

#367: bobroberts - la fin des cpge? chiche!

Vive la fac, avec des profs qui font des cours sur des sujets qu'ils ne connaissent pas (car leur recherche porte sur bien autre chose quand elle exsite) qui pratiquent le recrutement consanguin et qui ne sont jamais évalués ni par les étudiants ni par leur tutelle pour leurs enseignements.


Visiteur

#374

2013-11-26 14:29

Mr Le Ministre, ne dressez pas les enseignants les uns contre les autres. Sachez reconnaître leur compétence à tous niveaux et leur travail auprès des élèves. Vous qui êtes agrégé, vous savez que ce niveau d'études représente un investissement de travail important pour les futurs enseignants et par conséquent un savoir d'une grande richesse transmis à leurs élèves. Ces professeurs de CPGE méritent donc vos encouragements et votre soutien. Ils accompagnent, sans compter leur temps, les élèves, des individus dont la France a besoin dans son tissu économique et son rayonnement intellectuel. Leur salaire est plus que mérité et doit être valorisé et reconnu à sa juste valeur. Une citoyenne non enseignante

Visiteur

#375

2013-11-26 14:33

.