Soutenez IPP Paris

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Soutenez IPP Paris.

Christine
Visiteur

#1 Quelle violence faite aux enfants et à leur famille

2011-03-31 20:49

L'IPP a ouvert ses portes le 5 avril 1933 et a été pionnier au niveau de la prévention, de l'enseignement et de la recherche sur les soins précoces et la parentalité.

Pour des raisons politiques et économiques, cet institut va être démantelé, sacrifié! Que vont devenir ces enfants et leur famille en souffrance?

Quelle violence... faîtes le savoir.

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2011-04-01 03:21


Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2011-04-01 03:32


manou
Visiteur

#4

2011-04-01 03:38

L'IPP, cette structure à dimension humaine, des générations de parents peuvent en parler car ils ont su être entourés, écoutés, compris, grâce à du personnel remarquable (à tous les niveaux) qui a toujours privilégié la Qualité à la Quantité et pour qui "le temps" n'était pas que de "l'argent".
Il est temps de revenir à des valeurs qui n'ont pas de prix !
L'IPP, c'était une grande famille où l'on aimait venir travailler et donner de meilleur de son savoir-faire.
En les aidant, nous aidons les parents d'aujourd'hui et la jeunesse de demain.
Y a-t-il encore des Humains sur cette planète ???


Visiteur

#5

2011-04-01 12:44

en français aussi svp!! il s'agit d'une institution française; merci!!

Visiteur

#6

2011-04-01 13:00

C'est moins la fermeture des lieux qui est préoccupant que la réduction de l'offre de soins notamment lorsqu'elle concerne l'enfance et l'adolescence.

Visiteur

#7 néonatalogie, psychopathologie, transdisciplinarité

2011-04-01 17:38

L'IPP est un des rares établissements hospitaliers à avoir réussi à réaliser une véritable transdisciplinarité dans le champ de la prise en charge médicale du nouveau né prématurément, de la parentalité,de la maternité, de l'anténatal au post natal, tant au plan somatique qu'au plan psychologique. La collaboration entre somaticiens (pédiatres, néonatalogistes, réanimateurs, gynécologues, obstétriciens, anesthésistes...), psychologistes (psychiatres, pédopsychiatres, psychanalystes, psychologues cliniciens) en lien permanent avec les soignants(puéricultrices, sages-femmes, infirmiers(ères) et différents techniciens(Kiné, radio, électro, lactarium, diététiciens etc) construite dans le temps et la continuité, constitue un capital de soin global inestimable.
latisserande
Visiteur

#8 des promesses ...

2011-04-01 18:17

et on continue à démanteler tous les services publics nos enfants sont en danger et nous devons réagir ..
chantal , salariée à l'IPP
Visiteur

#9 NE LAISSONS PAS FAIRE SANS RIEN FAIRE !...

2011-04-05 23:58

L'IPP est une institution de qualité avec du personnel compétent et des activités bien spécifiques.
cet hôpital comporte différents services néoat, réa, soins intensifs, laboratoire d'hématologie et de recherche des marqueurs sériques, cytogénétique, bactéio/biochimie, hôpital de jour,guidance infantile, CAMSP, PMI, service de diététique, le premier lactarium de France, une école de puéricultrices, comment peut on laisser démanteler un lieu de soins aussi spécifique. Déjà il y a quelques années des services comme le service de Médecine foetale, une salle de prélèvement, des laboratoires de toxo, d'anapathologie ont déjà été fermé.
comment peut on accepter que cet établissement soit éclater, démanteler, que fait-on de l'accueil des familles, des soins des enfants et de tout le personnel complet de cet établissement. Nous avons été pendant plusieurs années dirigés par une Direction qui a bien profité des "deniers" de l'Institut,et nous a bien mis dans le rouge et aujourd'hui nous avons une Direction qui n'entend pas, qui ne dialogue pas et qui essaie simplement de gagner du temps. Nous avons devant nous les pouvoirs politique qui pense qu'en regroupant les hopitaux les problèmes de déficit seront réglés, comment peut on accepter tout ça, je sais que l'IPP est voué à une liquidation mais nous devons, nous le personnel de cet hôpital, jusqu'à la fin continuer à nous faire entendre et leur faire voir qu'on ne se laissera pas brader sans rien dire. NOUS AVONS DES DEVOIRS ENVERS LES FAMILLES ET NOUS DEVONS NOUS BATTRE POUR LA SAUVEGARDE DE TOUS LES EMPLOIS DU PERSONNEL DE L'IPP.


Visiteur

#10 soutenez l'ipp

2011-04-06 02:12

Aurais-je pu signer un jour cette pétition si l'IPP ne m'avait pas accueilli lors de mes premiers mois de vie ?

Visiteur

#11 Re: Quelle violence faite aux enfants et à leur famille

2011-04-06 18:34

#1: Christine - Quelle violence faite aux enfants et à leur famille

En avril 2002 j'ai accouché (à 25 semaines d'amménorrhées) d'une petite fille.Louise s'est battue pendant 9 mois puis elle est décédée.L'équipe a été extraordinaire.je ne trouve pas de mots assez forts pour décrire leur professionnalisme, leur gentillesse, leur dévouement...Merci encore à Annick, Maryse, Fanny,Catherine ,à l'inoubliable Mara ainsi que toutes celles et tous ceux que je ne peux pas citer.

Je précise que je suis infirmière et que depuis quelques années j'ai quitté le service hospitalier n'en pouvant plus de voir ce service publique se dégrader.

Il parait incroyable q'un endroit comme l'ipp puisse disparaitre ,il faut se battre pour que les enfants et leurs familles puissent continuer à bénéficier d'un endroit comme celui ci.

Cordialement.

Laurence L

 

 


Visiteur

#12 Re: Quelle violence faite aux enfants et à leur famille

2011-04-11 14:37

Protagoras
Visiteur

#13 Avec l'Ecole et la Justice, la Santé est à son tour bafouée!

2011-04-11 14:56

L'Institut de Puériculture et de Périnatalogie existe depuis 1933 sur le Boulevard Brune (75014). Il regroupe sur un même site des services prestigieux : une néonatalogie spécialisée en matière de soins aux grands prématurés (plus de 800 bébés hospitalisés chaque année),une P.M.I de quartier (1200 enfants suivis chaque année), un dispensaire de guidance infantile (750 enfants en difficultés psychologiques reçus chaque année), un centre d'action médico-sociale précoce (350 enfants anciens prématurés suivis, y compris à domicile et 100 enfants reconnus porteurs d'un handicap soignés, ré-éduqués, chaque semaine, etc.), un service d'accompagnement pour parents handicapés (50 mères accompagnées), des consultations spécifiques de femmes avec CMV ou toxoplasmose (300 femmes suivies), un hopital de jour pour enfants psychotiques, autistes ou limites (16 places)... Plus de 350 salariés recoivent donc plus de 3600 enfants, leurs parents et fratries... Evidemment, l'ensemble des liens entre ces services dépend du travail d'autres services: lactarium, informatique, diététique, laboratoires, DRH, logistique, pharmacie, reprographie, archives, cuisine, etc.<br / A cela, il convient d'ajouter la plus connue des écoles de formation de puéricultrices (100 élèves chaque année). Bref, l'ARS envisage ou de détruire ce célèbre institut ou d'en transférer telle ou telle partie, sans autre précision. Aux noms de la confusion soin/entreprise, des mégapôles hospitaliers et des restrictions budgétaires...Ces soins et cet accompagnement, pluridisciplinaire (pédiatrique, psychologique, social, etc.), pourraient-ils vraiment disparaître ? Dans quel monde voulons-nous vivre?

Jean-François D.
Visiteur

#14 Soutenons l'IPP Paris

2011-04-13 02:49

Je suis le papa d'un petit garçon qui va bientôt avoir 5 ans, né à l'Hôpital Beaujon de Clichy et transféré d'urgence à l'IPP suite à des complications, seul établissement pouvant l'accueillir en région parisienne.
Tout comme le dit Laurence, je peux également témoigner de la gentillesse et du professionnalisme du personnel de l'Institut.
Comment peut-on fermer un lieu comme celui-ci ?
Hippias
Visiteur

#15 La présentation de Protagoras

2011-04-15 13:39

Cher Protagoras,
Votre présentation de l'IPP est quasi parfaite! Elle oublie juste l'économat, le magasin, la manutention. Quoiqu'il en soit, vos chiffres sont terribles. 3500 enfants avec leurs familles, plus le personnel que tout le monde loue, cela fait plus de 12 000 personnes par an concernées. Une ville comme Chantilly, Blois ou Belfort! Qui serait rayée purement et simplement de la carte. Parce que des bureaucrates et des technocrates l'auraient décidé. Vous avez raison: dans quel monde souhaitons nous vivre?

Tatiana
Visiteur

#16 J'ai signé

2011-04-16 02:20

JE ne connais pas personnellement cet établissement, mais il y a 1 an j'ai accouché d'une petite merveille à 26 semaines d'aménhorée et je connais toute l'importance de ce genre de structure et de sa pluridisciplinarité, alors oui je signe!!! et je persiste!!!
Inaya 2010
Visiteur

#17

2011-04-18 12:38

je suis particulièrement touché par cette éventuelle fermeture car ma fille y a passé plus d'un mois et a subit des soins et une attention qui sont plus que remarquable les médecins et les infirmières sont excellents et sans cet institut je ne sais pas comment ce serait passé!! de plus qu'il y a le lactarium qui est plus que nécessaire pour les bébés prématurés, je tiré mon lait mais ma fille avait besoin dans un premier temps de lait pasteurisé et sans ce lactarium sa guérison n'aurait pu se faire!! Alors il faut absolument faire signer cette pétition et sauver l'institut!! merci
aujourd'hui Dieu merci ma fille se porte bien, il n'y a pas de mot pour leur témoigner ma reconnaissance!!
Inaya 2010
Visiteur

#18 Re: NE LAISSONS PAS FAIRE SANS RIEN FAIRE !...

2011-04-18 12:49

#9: chantal , salariée à l'IPP - NE LAISSONS PAS FAIRE SANS RIEN FAIRE !...

Bonjour Chantal

je suis asolument d'accord avec vous ma fille a été hospitalisé dans un premier temps au soin intensif puis a été transféré au service pédiatrique néonat. l'équipe médicale est extraordinaire tant pour les enfants que pour les parents, il est très difficile de ne pas etre avec son enfant mais le professionnalisme et le coté "maternelle" des infirmières est très rassurant. je recommanderai sans hésitation l'IPP a tous les parents qui ont des enfants prématurés.

je remercie 1000 fois toute l'équipe pour les soins et leur soutien, ce que l'on ne trouve pas dans un hopital!!!

En espérant fortement que l'IPP ne fermera pas

bon courage

Maman d'Inaya née le 29/11/10 à 33 semaines et 4 jours


Visiteur

#19 Julie A.

2011-04-21 16:07

Sans l'IPP, je n'aurais pas pu, moins non plus, signer cette pétition.
Cet établissement est indispensable, surtout lorsqu'on observe l'augmentation des prématurés.

Sauvons l'IPP!
Sophie
Visiteur

#20 Re: La présentation de Protagoras

2011-04-27 21:15

#15: Hippias - La présentation de Protagoras

Vous rappelez-vous de la phrase de Coluche (je crois) : "Donnez le désert aux technocrates et dans 5 ans il n'y aura plus un seul grain de sable dedans"... et bien nous y voilà! Je suis moi-même une exclue de mon service puisqu'il a fait parti d'un des 1ers fermés dans cette grande mouvance de cette nouvelle gestion hospitalière et je suis certaine que l'humanité de ces services qui disparait ainsi chaque jour ne sera jamais "récupérable" car la structure qui a ainsi grandit dans son ensemble n'est aussi performante que dans cet ensemble et cette unité. Que sont des individus répartis aux 4 coins de Paris face à un groupe rodé aux techniques les plus abouties? des promeneurs ésseulés dans le désert. D'autant que les regroupements de structures concentrent la charge de travail et ne laissent plus aucun temps d'humanité aux soins.

Dommage.

Il faudra y penser lors des prochaines élections de 2012... et souhaitons qu'il n'est pas déjà bien trop tard pour sauver encore quelques servicesau citoyen!


Visiteur

#21 Re: Re: Quelle violence faite aux enfants et à leur famille

2011-04-29 12:17

#11: - Re: Quelle violence faite aux enfants et à leur famille 

 bonjour,

je viens d'entendre que l'IPP risquait de fermer et je suis scandalisée!!!

le 16 septembre 2009 j'ai accouché d'un petit Paul qui est né prématurément à 33 semaines avec une malformation cardiaque opérable. il a été transféré à l'IPP et y est resté 1 mois. malheureusement la malformation cardiaque avait provoqué une souffrance in utéro au niveau du cerveau qui n'a pas été arrangé par la prématurité. il est décédé le 17 octobre 2009. Pendant tout ce tempsn j'ai été accueilli dans une chambre mère-enfant et mon fils a été choyé. Je remercie toute l'équipe de soins intensifs notamment Emilie, Delphine qui ont été es infirmières ainsi que d'autres infirmières et les médecins qui sont très compétents, humains. ils nous ont accompagné jusqu'au bout, ont fait tout ce qui était humainement et médicalement possible pour le sauver sans pouvoir le faire. puis ils ont fait tout pour qu'il est une mort sans souffrance, digne et humaine. sans leur professionnalisme et leur gentillesse, nous n'aurons pas pu dire au revoir et accompagner notre petit bout jusqu'au bout, et nous n'aurons pas pu commencer un travail de deuil. nous ne les remercierons jamais assez!!!

il faut tot faire pour que cet établissement ne ferme pas!!! c'est une question de survie pour tout ces enfants et pour les parents quoiqu'ils vivent!

Séverine


Visiteur

#22

2011-05-02 23:35

Parents d'une famille de trois enfants, nous souhaitons soutenir l'IPP pour tout le travail réalisé. La confiance établie avec l'équipe soignante est soutenante dans notre fonction de parentalité. Merci à toute l'équipe soignante et "para-médicale" pour leur soutien, leur accueil et leur disponibilité. Nous avons besoin de cette institution et voulons la sauvegarder ainsi que tout le personnel qui prévient, guérit, accompagne au quoitidien.

Annie



Protagoras et Hippias
Visiteur

#23 Re: Re: La présentation de Protagoras

2011-05-04 14:47

#20: Sophie - Re: La présentation de Protagoras

Bonjour Madame,

La phrase de Coluche était elle-même pompée sur une de Courteline...

Mais vous avez raison. Bientôt, il risque de plus y avoir de sable. En attendant, nos chers têtes pensantes ont plein de sable dans les yeux ou ont une fâcheuse tendance à s'y enliser. C'est peut-être pourquoi ils sont aveugles et violents.

Une aussi belle pétition, avec tant de signatures et de témoignages, ou une grève comme celle de jeudi, constitueront-elles le grain de sable qui fera déraper la machine à éliminer les structures humaines?


Visiteur

#24

2011-05-05 00:38

courage a tous mes collègues du quatorzième qui lutte pour pouvoir continuer a sauver des vies!

Visiteur

#25

2011-05-05 13:32

on a besoin !!