Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande.

Jean Willemin
Visiteur

#126

2010-11-10 20:41

PLUS DE CULTURE DE LA SCENE, MOINS DE DIVERTISSEMENT MEDIATIQUE OBSCENE
Catherine Morel
Visiteur

#127

2010-11-10 21:08

Signez, signez, il faut que l'on prenne en compte la particularité de cette profession
Karine Grasset
Visiteur

#128

2010-11-10 21:12

Cette pétition a un sens et de la valeur si elle permet de soutenir et renforcer le SSRS dans le travail quotidien qu'il mène pour que les artistes et autres professions du spectacle puissent vivre de leur métier. Puisse-t-elle appuyer les négociations et démarches actuelles et à venir du SSRS.

Nous voulons vivre de nos métiers!

jacques neirynck
Visiteur

#129 La négligence culturelle de la confédération

2010-11-10 21:19

Selon la constitution la culture est d'abord l'affaire des cantons, des villes et des mécènes. Néanmoins certaines actions ne peuvent se faire qu'au niveau fédéral, par exemple la création d'un statut spécifique pour les artistes comportant des modalités en matière de chômage et de retraite. Dans la loi sur l'encouragement de la culture il n'y a qu'un seul article qui traite très partiellement de cet aspect. Je m'engage à corriger cet état de choses avec le soutien de vos organisation professionnelles.
Hélène Masserey
Visiteur

#130

2010-11-10 21:23

Je vous soutiens. bon courage
Nicole Jaquet
Visiteur

#131 reconnaissance des professions su spectacle...

2010-11-10 21:40

Je fais simplement confiance à ceux qui m'ont envoyé cette pétition connaissantnspécialement deux trois artistes. Bonne chance
Françoise Genoud
Visiteur

#132 Nouvelle loi d'assurance-chômage

2010-11-10 21:44

Cette nouvelle loi ne va pas mettre seulement  sur la touche les gens du monde artistique, mais toute personne touchée par une perte d'emploi. On est sur la voie de la paupérisation de toute une partie de la population !

Sylvie Canet
Visiteur

#133 Pourquoi?

2010-11-10 22:31

Pourquoi l'homme veut-t-il tout bétonner, étouffer la créativité, la vie? Ptêtre que ceux qui ont cette volonté ont des actions chez les marchands de cercueils!!

Jérôme Fischer
Visiteur

#134 Culture !

2010-11-10 22:37

Sans arts, on se ferait tous bien chier !
Catherine Saugy
Visiteur

#135 Confirmation

2010-11-10 22:48

Soutenir cette pétition me paraît une évidence.
Roger Bielmann
Visiteur

#136

2010-11-10 22:58

Le langage de cette pétition est "terre à terre".
L'art devrait être un film qui laisse transparaître la beauté et la créativité.
Merci aux vrais créateurs et aux vrais interprètes.

Jean-Michel Tavelli, Genève
Visiteur

#137

2010-11-10 23:22

Le résultat de cette votation a montré un fort clivage entre la Suisse romande et la Suisse allemande, mais ce clivage ne portait pas spécifiquement sur le statut des intermittents du spectacle. C'est pourquoi je trouve malheureux que la localisation "romande" soit exprimée si explicitement dans cette pétition. Je suis convaincu que seule une solidarité confédérale des gens du spectacle pourra inciter nos autorités politiques à une prise de conscience du problème.
Pierrette Rimaz
Visiteur

#138

2010-11-11 00:31

Oui à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande

Visiteur

#139

2010-11-11 00:31

Pour le respect et la reconnaissance des professions artistiques.
Luc Berney

#140

2010-11-11 01:10

Pour ne plus entendre. " et à part ça tu fais quoi comme vrai travail ?"
Raphaël Vachoux
Visiteur

#141

2010-11-11 01:35

Nous l'avons bien vu avec la dernière votation sur le chômage, on ne peut pas légiférer les questions professionnelles des intermittents du spectacle avec les autres cadres. Nous avons choisi une voie par trop marginale pour nos encravatés du pays. Essayons de leur faire comprendre pourquoi il faut soutenir la culture.
Wilmer Sanchez
Visiteur

#142 la créativité

2010-11-11 01:48

Les professions du spectacle doivent continuer à remuer nos émotions et nos pensées pour que notre monde devienne meilleur, plus raffiné ou divers. En effet, que serait la vie si l'on coupe petit à petit tous les moyens financiers ou logistiques par lequels la créativité sublime et améliore la société?
L'être humain qui crée a besoin d'un minimum de sérénité pour plonger au plus merveilleux de lui-même et ainsi offrir à son peuple tout d'abord, et aux citoyens du monde ensuite, une oeuvre qui peut bouleverser notre conception même de la vie et des valeurs. Il est donc nécessaire de reconnaître les professions du spectacle comme on reconnaît la valeur de votre médecin.
En cas de crise économique, il n'y a pas de secteur à sacrifier ni de métier à s'en défaire. Tout doit être sauvé parce que c'est la beauté qui sauve le monde! Et sans beauté, notre humanité s'évapore et nos actions deviennent volonté dépourvue d'amour, de coeur, de joie; bref, le néant!
alain garichot
Visiteur

#143

2010-11-11 02:46

C'est toute JUSTICE que ces professions existent pleinement et avec tous les droits !!!
Fedor Thonnessen
Visiteur

#144 bravo - évitez l'amateurisme

2010-11-11 05:14

Bonjour,
Cette pétition m'a d'abord été envoyée par un certain "Guillaume Tell" depuis une adresse auprès de Swisstales.ch, avec un texte en anglais demandant en 30 mots à peine d'aider les artistes suisses en signant la pétition avec une adresse à copier et coller, sans préciser qui avait lancé la pétition, et à qui elle serait remise - pas très sérieux, donc. Je ne connaissais pas votre site Petitions24.net , il n'y avait aucune description de son identité, de qui le gérait. Il n'y a pas de légende précisant que les cases munies d'une astérisque rouge doivent être remplies. Tous ces mystères et aproximations m'ont rendu méfiant, et j'ai prféré m'abstenir de signer - jusqu'à ce qu'un ami me transfère un appel à signer la même pétition mais cette fois avec un minimum d'informations - je n'ai alors pas hésité.
Quand on possède une adresse mail, on reçoit tout et n'importe quoi. Si je ne doute plus maintenant que Guillaume Tell de Swisstales.ch n'avait que des bonnes intentions, je pense qu'il doit apprendre à donner des références: il a pu décourager certains de signer cette pétition.
Je lui envoie moi-même ces observations...
Sandrine Girard
Visiteur

#145 Du temps pour la qualité.

2010-11-11 06:39


Bien sûr, nous savons que fabriquer des bouchons de dentifrices est plus rentable qu'une pièce qui parle de notre histoire actuelle. Ou passée. Ou qui nous dépasse, souvent. Pourtant, il faut du temps pour les fabriquer ces bouchons. ll faut du temps pour réaliser quelque chose de qualité. On en vient à oublier leur utilité première : “ avoir de bonnes dents” . Artistes, nous pourrions travailler à la chaîne pour faire ces bouchons mais nous pourrions difficilement les penser, les réaliser. Là n’est pas notre métier. Nous savons, comme artistes, musiciens, concepteurs, acteurs, auteurs, peintres, performeurs ou autres, à fabriquer un moment vivant, qu’il soit dans le coeur, l'Histoire, la pensée, les pulsions, le mouvement, le rythme du monde et l’endroit immédiat où nous sommes. Notre employeur n'est pas une industrie mais l'ensemble des contribuables. Nous leur devons la qualité. Nous vendons nos billets mais tout ça a à voir avec le vivant avant tout. Nous cherchons la qualité quelle soit physique, abstraite ou réaliste avant le beau-vendable, vite-jetable.

Il faut du temps. Il faut du temps pour façonner les finances de l’état. Il faut du temps pour que la qualité prime sur ce que nous projetons parfois en “ quantité” aux yeux du reste du monde. Que notre société soit équitable en tous points de gauche à droite, ouf! Pas simple. Il faut du temps pour que les arbres poussent, et oui. Il faut du temps pour faire le bon art qui anime tant les scènes, les musées, les salons, les bureaux clubs et cafés, et radio et j’en passe dont tout ce qui se trame hors murs! Si tout s’arrêtait, si la musique s’arrêtait partout, n’oublions pas quelle continuerait de se faire partout quand même.

Il se trouve que l’être vivant suisse n’est pas qu’une chanson mais il a besoin de payer ses factures. Il faut du temps pour élever des enfants. Du temps plein à la garderie pour ma fille et vite servir des bières? S’il faut survivre, oui. Il faut du temps pour un bon plat, pour faire un bon service, une qualité de rencontre qu’elle soit à la caisse de migros ou à la banque. Mais j’ai un métier, tout comme celui qui dessine les montres ou qui cuisine votre dîner. Le verrais-t-on commencer son travail sans être sûr d’un budget et d’un salaire? Si oui, le projet doit être d’une immense qualité sans faille que le meilleur de soi pour oser proposer l’idée. On peut se tromper, oui. On doute sans cesse; on cherche, on trouve. Par le brut comme l’orfève. Nous habillons non vos poignets et vos agendas ( tout aussi important) mais sûrement une part de mémoire, de savoir ou de coeur gros.

Il faut du temps pour rassembler les jeunes du quartier pour bâtir une pièce basée sur leurs propres idées. Bien sûr nous pourrions vite faire bien faire mais là n’est pas l’utilité première de notre métier. Nous pourrions faire ça en dehors des productions. Nous l'avons fait. Et encore plus. Mais il faut beaucoup de temps pour réaliser un tel projet. Enseigner aux jeunes, aller visiter les personnes âgées?Oui. Mais il faut un support financier à la base et nous avons le devoir de qualité. On peut vite faire deux, trois bons scketches au EMS et si nous leur faisions passer un moment qui leur font un réel bien ? Du temps réel avec eux, pour eux? S'ils sortaient au théâtre?


A fil du temps, on s’accroche à notre métier, Il faut du temps pour chercher les sous pour payer toutes les factures. Les artistes sont des surdoués des finances; ils savent se débrouiller avec peu mais ils ne savent pas faire avec moins! Nous ne comptons pas nos heures parce que quand il est question de qualité, nous continuons jusqu'à perfection. Il faut du temps. Nous écrivons quand nos enfants font dodo, le matin, nous redécouvrons autant le monde avec eux. Puis autant entre deux répétitions, nous répétons encore un peu pour que ce soit parfait. penser, sentir, avancer, comprendre, donner, recevoir, donner… Pourquoi? Pour de bonnes dents, pour le bon doigté, la bonne tonalité tout autant que la conscience et le don de soi.

Nous avons de l’emploi à temps plein et nous risquons à chaque mois les poursuites. Trouvons un accord pour éviter ces situations de pauvreté et pour une vie décente. La qualité d’une société dépend de la qualité de temps donné, aux enfants entre autres, aux gens, au monde.

Merci du temps que vous donnez à trouver une solution avec nous.


Sandrine Girard

Visiteur

#146

2010-11-11 10:17

je confirme ma signature
Marc Aymon
Visiteur

#147

2010-11-11 11:04

Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse Romande.
Hubert Olivier
Visiteur

#148

2010-11-11 11:12

...et à part ça, qu'est-ce que vous faites comme boulot?

Visiteur

#149

2010-11-11 11:19

merci aux initiateurs de cette pétition.
merci, sincèrement merci , et que l'art vive!
Dominique Panchard
Visiteur

#150 Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse

2010-11-11 12:05

Je confirme avoir signé cette pétition qui me parait avoir été initiée pour de justes motifs.