CONTRE LES NUISANCES DU NOUVEAU COULOIR DE DECOLLAGE AERIEN RENNES-SAINT JACQUES

Collectif GOVEN-BAULON-LASSY sans Avions avion-interdit-panneau.1513419_.w740_.jpg

Depuis le mois de mars 2022, un nouveau couloir de décollage aérien venant de l’aéroport de Rennes-Saint Jacques fait passer les avions sur les communes de Goven, Baulon, Lassy créant de fortes nuisances sonores.

Ce nouveau tracé est réalisé afin de limiter « la nuisance aux population », impactant de ce fait une autre population.

Nos communes sont désormais concernées par les bruits aériens. Ce qui va impacter la valeur de l’immobilier, notre qualité de vie et notre santé. Nuisances qui vont augmenter car il est prévu une augmentation du trafic aérien.

Nous déplorons qu’aucune information n’est été donnée aux habitants des communes concernées.

Le collectif Goven-Baulon-Lassy sans Avions s’est créé car :

-       nous ne voulons pas qu’une population soit soulagée au détriment d’une autre,

-       nous demandons un partage des nuisances

Pour cela, nous voulons :

-       obtenir des informations concernant ce nouveau tracé

-       être partie prenante des décisions à venir  

Pour que nos villages restent agréables à vivre, nous devons être nombreux à dénoncer ces nuisances.

Nous avons besoin de vous, que vous soyez de Goven, Baulon, Lassy ou d’ailleurs : Rejoignez-nous    


Collectif Goven-Baulon-Lassy sans Avions    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Collectif Goven-Baulon-Lassy sans Avions à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...