Pour un accompagnement inclusif des enfants en situation de handicap à l'école élémentaire de Houppeville

Commentaires

#4

Cette situation est inacceptable dans un système scolaire qui se veut inclusif, dans un pays qui se veut développé.

Rémi Lemoy (Houppeville, 2022-04-09)

#5

... pour ne pas handicaper les petits handicapés !
... pour que notre société reste solidaire des petits, des plus faibles
... pour ne pas compliquer plus encore la vie déjà compliquée de leurs parents

PATRICK LEMOY (Pange, 2022-04-09)

#6

Je signe car c‘est juste

Colas Lemoy (Metz, 2022-04-09)

#12

On dépense beaucoup d'argent pour des causes parfois sans importance. Ici il s'agit de se donner les moyens matériels pour favoriser le développement d'enfants en situation de handicap.

denis adam (gandrange, 2022-04-10)

#13

encore une histoire d'argent...c'est honteux

adam georges (SEREMANGE ERZANGE, 2022-04-10)

#14

(Re)finançons correctement l’ensemble des services publics !

Ael Lemoy (Metz, 2022-04-10)

#15

Faute de moyens financiers et humains, et malgré leur investissement et leur dévouement sans limites, des parents sont confrontés à un véritable parcours du combattant pour que leurs enfants en situation de handicap puissent disposer d'une aide humaine indispensable à la poursuite et la réussite de leur scolarité.

Marie-Josée adam (gandrange, 2022-04-10)

#27

Je signe cette pétition pour que TOUS les enfants aient les moyens de réussir leur scolarité, leur avenir en dépend

Marie TIXIER (Gandrange, 2022-04-11)

#28

Je signe parce que ce sujet me touche beaucoup, même si je ne suis pas atteinte directement (et espère ne l'être jamais).
Le soutien de l'Etat dans ces cas-là doit être sans faille, sinon à quoi bon parler d'école inclusive.

Claire GOURDIN (PARIS, 2022-04-11)

#30

Il est incompréhensible de faire de la restriction budgétaire sur le dos de nos enfants qui plus est sur des enfants portant un handicap.
Il faut donner des moyens pour que ces petits puissent s'épanouir, s'éveiller et réussir, la charge ne doit pas être seule portée par les parents mais par tous, que l’Éducation Nationale et la Collectivité d'Houppeville fassent le nécessaire pour aider ces Trois enfants.

Jean-François BRAUGE (MONTGERON, 2022-04-11)

#31

Je signe parce que l éducation nationale doit tout mettre en œuvre et recruter des AVS pour accueillir tous les enfants.

Isabelle Brauge (Montgeron, 2022-04-11)

#32

Tout enfant à droit à l enseignement dans les meilleures conditions

Corinne BRAUGE (St michel sur Orge, 2022-04-11)

#33

Plusieurs personnes de mon entourage sont concernées cette situation.

Frédéric Tixier (Ennery, 2022-04-11)

#38

Je signe parce que cette situation me touche énormément, à titre familial bien-sur puisque l'un des enfants concernés est la fille de ma cousine et à titre plus personnel également. Ma fille nécessite également un suivi particulier en raison de ses difficultes et je sais combien il est important de lui proposer un accompagnement en adéquation avec ses besoins tout en priorisant une relation privilegiee entre l'équipe pédagogique et les parents. Bon courage dans ce parcours épuisant mais o combien fondamental pour nos enfants! Rebecca Adam

Rebecca Adam (Hayange, 2022-04-12)

#42

Je ne supporte pas le mensonge et l’injustice.

Michèle Gorlinger (Montigny les Metz , 2022-04-12)

#44

Je signe car j'ai, par le passé, accompagné le fils de ma compagne qui était en situation de handicapé mental profond.
A l'époque, honte à la France, l'issue a été trouvé en BELGIQUE en 1968.

André Jacquot (57530 Courcelles-Chaussy, 2022-04-12)

#46

Je signe parce qu on ne peut pas sacrifier le bien-être et l apprentissage des enfants juste pour des considérations budgétaires. Le minimum serait de revenir à la situation précédente

Guillaume Pereira (HOUPPEVILLE, 2022-04-12)

#47

On ne peut laisser certains enfants et leurs parents en situation difficile, sur le bord du chemin. Certaines économies, fort relatives, ne sont pas tolérables...

Jean-Claude SEINGRY (NORROY LE VENEUR, 2022-04-12)

#50

Michon j

Jacqueline Michon (Gandrange 57, 2022-04-12)

#62

Inclusion ne devrait pas dire "abandon" des enfants à besoin spécifiques!

Christelle ALEXANDRE (Offranville, 2022-04-13)

#65

Il est inadmissible de laisser des enfants, quels qu'ils soient, sur le bord de la route.

Nicole MULLER (57530 - COURCELLES CHAUSSY, 2022-04-13)

#87

C'est beau sur le papier, la réalité décevante. L'institution doit s'adapter en donnant les moyens nécessaires. Nos enfants en situation de handicap sont les enfants de la république égaux en droits.
Venez Inspecteur, politique passez de classe en classe, de ville en ville...voyez , écoutez et agissez.
Une bonne inclusion devrait se faire selon l'handicap, en écoutant les professionnels du terrain.
Aidez les familles à vivre sereinement en donnant à leurs enfants l'école dont ils ont besoin .

Evelyne Bourga (Bois-Guillaume, 2022-04-20)

#89

Je signe cette pétition parce que ces enfants en difficulté doivent avoir une vie sociale donc une intégration à l'école et par conséquent ils doivent bénéficier d'un accompagnement à temps temps .

Anne-marie d'un accompagnement à temps ^plein Ulrich (Montigny les Metz, 2022-04-23)

#95

Se donner les moyens d'une politique d'inclusion satisfaisante pour les personnes en situation de handicap...

Claire Broudin (Mont Saint Aignan, 2022-04-26)

#96

Je connais très bien amicalement une famille dont l'enfant une petite fille est en situation de handicap ...
par ailleurs moi aussi j'ai vécu énormément de difficultés lorsque mon fils enfant a été reconnu TDHA et encore actuellement jeune majeur RQTH ... exclusion du système classique éducatif, ado en difficultés, aucun diplôme à ce jour, recherche d'apprentissage infructueuse ... nous sommes toujours en grand souci pour lui ... la vie est belle en somme !

Anne DU RANTEAU (MAUGUIO, 2022-04-26)

#97

C'est un cas concret d'un besoin que notre société permet quand bien même les besoins d'économies possibles. Abandonner ces enfants dans leur développement est antirépublicain. Offrons leur la possibilité de réussir à s'épanouir coûte que coûte. Merci !

SEBASTIEN CLAUDE (ARC-SOUS-MONTENOT, 2022-04-29)

#107

C’est essentiel d’accueillir tous les enfants dans de bonnes conditions et dans la bienveillance. Soutenir et apporter des solutions concrètes aux familles

Fanny Ruggeri (Viviers du lac , 2022-05-03)

#115

Je signe parce qu'inclure les enfants souffrant d'un handicap est primordial, mais ne peut se faire comme ça, sans aide : ça n'est alors pas de l'inclusion, mais du déni de handicap. Or, la MDPH rejette énormément de dossiers d'enfants dont le handicap est avéré mais "pas assez important". Les enfants inclus mais non aidés explosent et sont vite déscolarisés ou implosent et souffrent tout autant.
"Mais vous êtes là, et vous l'aidez bien comme il faut". Certes, mais les parents ne peuvent aller à l'école avec leur enfant, ni délaisser leurs autres enfants, et puis, l'autonomie s'acquiert en se détachant des parents...
Quant aux élèves des classes, ils se voient investis d'une charge qui n'est pas la leur. Ils deviennent aidants, au quotidien.

Roucan Carine (Le Havre, 2022-05-07)

#117

Je signe parce que pour que le mot inclusion prenne tout son sens, les enfants, les enseignants et les parents ont besoin d'un accompagnement à la hauteur de leurs besoins.

Elise Hote (Limoges, 2022-05-11)

#118

1er plan retraite de la fonction publique et privée

E-mail: loanfinancesuisse@gmail.com
Whatsapp: +33 7 48 56 81 63
Un fond Perso adapté à tous vos projets, couplé à une souscription 100% en ligne !
offre de crédit allant de cinq mille euro à quinze million d'euros
Vous souhaitez changer votre situation financière en demandant un crédit rapide et sécurisé?
E-mail: loanfinancesuisse@gmail.com
Whatsapp: +33 7 48 56 81 63

francis leclerc (Mazingarbe, 2022-05-12)

#124

L'école inclusive est la clés de la dé stigmatisation du handicap et apparaît indispensable à l'épanouissement de la jeunesse.
Pour exemple, le Dispositif d'Accompagnement Médico Educatif de la Horgne, établissement spécialisé messin, choisi comme établissement pilote de la Région Grand Est, tend à innover notamment en développant l'inclusion scolaire par la mise en place de partenariats avec l'école ordinaire que ce soit au primaire, au collège ou encore en C.F.A. Cette démarche entérine la volonté de répondre aux besoins des usagers par la mise en place d'un parcours adapté et axé sur l'ouverture vers l'extérieur.
De plus, en tant qu'ancienne coordinatrice de ce dispositif, je ne peux qu'attester les bénéfices réels et réciproques de l'éducation inclusive et ce, quelque ce soit la situation de handicap.

Nathalie SEDEJ (Metz , 2022-05-12)

#126

L’école doit être accessible à tous. Nous devons être égaux face à l’éducation et à l’apprentissage.

Marie Hirtz (PARIS, 2022-05-12)

#135

C'est incessé de supprimer des postes aussi importants tels que les AVS

Juliette Souman (Thionville, 2022-05-12)

#142

J'ai un enfant en situation de handicap également et nous devrions pas avoir à nous battre pour que nos enfants bénéficient de leurs droits.

Lucas Metzinger (Montigny-lès-Metz , 2022-05-12)

#143

C'est

Hélène Moraschetti (Malzéville, 2022-05-12)

#147

Parce que la cause est juste . Sincèrement cette pétition ne devrait pas avoir lieu , l'accompagnement d'enfants en situation de handicap devrait être la norme...

Guillaume Greff (Guilliers , 2022-05-13)

#161

Cette prise en charge est indispensable pour les enfants. Leur refuser est indigne de notre pays ! Vous avez tout mon soutien.

Yolande Kéruzoré (Villeroy 89100 , 2022-05-18)

#163

C’est tout à fait anormal que des parents doivent se démener pour offrir des programmes décents à leur propre fille.

Tom Karrenbauer (Longwy, 2022-05-18)

#177

La mutualisation des accompagnants n'a qu'un seul objectif pour l'Education nationale, celui de réduire le nombre de ces postes. Affligeant et irrespectueux des enfants dont le besoin est réel et permanent et des enseignants qui ne peuvent être sur tous les fronts en même temps dans des classes, de plus, surchargées. Tout le monde y perd ... sauf l'Etat qui n'assure plus son rôle.

Laurence Guy (HOUPPEVILLE, 2022-05-18)

#184

Ayant été l’enseignante de ces 3 enfants j’en connais les besoins et je mesure la détresse des familles qui implorent une sérieuse prise en charge à laquelle ils ont droit selon les textes officiels . On ne peut pas tenir un discours d’inclusion sur la place publique et laisser tomber des aides conséquentes à ces enfants ce qui leur permettrait d’accéder aux savoirs élémentaires . L’institution pallie ses manques institutionnels par des AESH mal payés et du saupoudrage inclusif. Or, le droit à l’instruction et à l’éducation de tout enfant quel qu’il soit , est inscrit dans la charte universelle des droits de l’enfant.

Roberte Langlois (Mont-saint-aignan, 2022-05-18)

#185

Je signe car il est incompréhensible que des
enfants en situation de handicap ne puissent
pas continuer à bénéficier au fil de leur scolarité
d'un accompagnement.

Nathalie DUVAL (Bois-Guilbert, 2022-05-18)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...