Pour une rentrée normale à l'INALCO

Commentaires

#2

Administratif DBCP Inalco

Pierre Jobard (Paris, 2020-06-20)

#3

élue étudiante, master roumain

Julie Fillatre (Paris, 2020-06-20)

#5

Mcf, Etudes chinoises

Valérie Lavoix (Paris, 2020-06-20)

#8

MCF Histoire Afrique (SNESUP)

Jean Luc Martineau, (Paris, 2020-06-20)

#9

MCF, études mongoles

Charlotte Marchina (Paris, 2020-06-20)

#10

Chargée de cours, études mongoles

Isaline Saunier (Nancy, 2020-06-20)

#14

MCF inuktitut (études inuit)

Marc-Antoine Mahieu (Paris, 2020-06-20)

#15

PU, Europe, macédonien

Frosa Pejoska-Bouchereau (Paris, 2020-06-20)

#16

PU, Asie du Sud-Est et Pacifique, SNESUP

Etienne NAVEAU (Paris, 2020-06-20)

#17

Mcf, Études philippines

Elisabeth Luquin (Nanterre, 2020-06-20)

#19

MCF, Europe, letton

Eric Le Bourhis (Paris, 2020-06-20)

#20

INaLCO, MCF langue et linguistique roumaines

Alexandru Mardale (Paris, 2020-06-20)

#22

Etudiante en L2 Yoruba.

Sonia Wind (Paris, 2020-06-20)

#23

Chargée de cours en mongol

Nomindari Shagdarsuren (Rennes, 2020-06-20)

#24

étudiant

Nicolas Schermann (Rennes, 2020-06-20)

#25

étudiant, DLC3 roumain

Yves Sansonnens (Paris, 2020-06-20)

#28

MCF, Asie du Sud-Himalaya

Anne Viguier (paris, 2020-06-20)

#32

MCf népali

Bordes Rémi (Paris, 2020-06-20)

#33

L'enseignement à distance nuit aux étudiants qui sont déjà les plus en difficulté.

Vincent Duguet (Bondy, 2020-06-20)

#35

MCF Persan

Julie Duvigneau (Paris, 2020-06-20)

#36

MCF langue, littérature et civilisation roumaines

Cécile Folschweiller (Les Lilas, 2020-06-21)

#37

Je signe parce que le professeur Raoult un des deux meilleurs infectiologues au monde a indiqué la fin de la pandémie en France. Et que la transmission des connaissances se fait infiniment mieux en présentiel. Les cours en distanciel ne sont que des compléments. L'assimilation se fait en s'exprimant sur les cours entendus. Le numérique n'est qu'un pis-aller.

Sophie Drouet (Brétigny, 2020-06-21)

#39

Étudiant Hindi - Relation Internationales

Mathieu Berruer (Ivry-sur-Seine, 2020-06-21)

#40

Étudier une langue implique une présence physique de l'enseignant pour susciter la parole active et les corrections qui s'imposent chez l'étudiant. De plus la dynamique de groupe joue un rôle certain. L'INALCO est un institut de langues vivantes.

Suzanne POURCHIER PLASSERAUD (Paris, 2020-06-21)

#41

Élu étudiant au département ASEP, je refuse que l’on nous impose la poursuite des cours en distanciel si ce n’est pas absolument nécessaire. Le semestre dernier fut pour moi lourd et éprouvant, une normalisation de l’enseignement à distance serait catastrophique.

Mahrus Harnadi (Paris, 2020-06-21)

#43

Je souhaiterais revenir aux cours vivants, de qualité, qui me rendent fière d'être à l'inalco et non à ce pseudo enseignement expérimental qui nous abrutit, nous coupe du lien social et de la vraie communication, et nous rend tous myopes.

Anouk Arhant (Paris, 2020-06-21)

#44

Mcf, Japon

Alexandre Roy (Paris, 2020-06-21)

#46

Etudiante L1 Roumain

Alix Caron (Lille, 2020-06-21)

#49

Je signe parce que je suis étudiante à L'Inalco et j'ai besoin de cours en présentiels pour acquérir les informations et bien apréhender les leçons. De plus, mon logement ne garantit pas une bonne connexion. Je ne souhaite pas rater des cours en conséquences, alors que la situation sanitaire permet une rentrée normale.

Juliette Guihard (Dax, 2020-06-21)

#51

PU, Histoire Europe centrale. Élu du Comité technique

Etienne Boisserie (Maisons-Alfort, 2020-06-21)

#57

Je suis étudiante en L1 en coréen, 25% de cours en présentiel ne seront pas suffisants pour un bon apprentissage, sinon ces 25% seraient appliqués sans la crise sanitaire.

Laureen Robert (Bessancourt, 2020-06-21)

#60

Je signe car je pense que les cours a distance sont une tres mauvaise idée pour debuter une L1, de plus le niveau est élevé alors cela risque de nous donner encore plus de difficulté. Je rentre en début d'année en L1 coréen, et je souhaite pouvoir participer au plus de cours possible

Lucie Naudot (Villiers sur marne, 2020-06-21)

#68

Le présentiel est beaucoup mieux sur le plan pedagogique que le virtuel.

Simone bismuth (Montrouge, 2020-06-21)

#69

J'ai envie d'avoir une rentrée normal à l'INALCO

Mousa Alaswad (Morsang sur orge, 2020-06-21)

#70

mcf hindi, département ASUH, Inalco

Marguerite Gricourt (Le Blanc Mesnil, 2020-06-21)

#74

vacataire
haut-sorabe et bas-sorabe

Roland Marti (Sarrebruck, 2020-06-21)

#75

Vac, Europe, Tchèque

Marie Verhoeven (Versailles, 2020-06-21)

#77

Passeport: Hébreu et Polonais

Martine FRANCK (Paris , 2020-06-21)

#81

Je signe parce que je veux avec une rentrée digne de ce nom en septembre 2020

Valentin De’Sa (Trappes , 2020-06-21)

#84

Elue étudiante, travaillant et habitant en Seine-Saint- Denis, je suis témoin de la fracture numérique qui a desservie les élèves qui sont tous en Réseau d'éducation prioritaire dans ma ville. L'Etat met des moyens pour palier ces fractures sociales et numériques. Il n'est pas cohérent de refuser un enseignement accessible à tous en présentiel à l'université.

Laure Smatoc (Bobigny, 2020-06-21)

#85

Etudiant en roumain L2

Joseph MALLARD (Paris, 2020-06-21)

#87

Je signe parce que je suis étudiante à l’Inalco.

Arame Lo (Paris, 2020-06-21)

#89

Étudiante L3 Japonais/Relations Internationales

Carla Petit (Montpellier, 2020-06-21)

#91

l'enseignement à distance est un pis-aller qui ne peut remplacer qu'à la marge l'enseignement direct. La transmission de savoir n'est pas complète sans les échanges mûris ou spontanés tués par le numérique. + inégalité entre les étudiants.

Alain de Bonadona (versailles, 2020-06-21)

#96

PU, Asie du Sud Himalaya

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (Paris , 2020-06-21)

#97

PU, Oralité et littérature africaines

Ursula BAUMGARDT (Paris, 2020-06-21)

#100

Mcf Langue et littérature hébraïques

Gabrielle Atlan (Paris, 2020-06-21)

#103

Répétitrice de roumain INALCO

Ina Delaunay-Ciodaru (Paris, 2020-06-21)

#105

Ètudiante en L2 Roumain

Andreea Pulcher (Le blanc mesnil, 2020-06-21)

#108

En tant qu’étudiante à l’inalco en M1 macédonien - oralité j’estime que l’enseignement à distance doit rester l’exception si la situation l’exige et ne doit en aucun cas se généraliser. Étant par ailleurs enseignante j’ai pu ressentir la difficulté de cette situation des deux côtés. Pour l’enseignant cela demande un travail bien supérieur et pour l’étudiant il y a forcément perte.

Gaëlle Lecoq (Alfortville , 2020-06-21)

#110

MCF histoire de la Roumanie et des RI, département Europe

Irina GRIDAN (Villejuif, 2020-06-21)

#115

Post-doctorante, CREE

Julie Deschepper (Florence, 2020-06-22)

#120

En tant qu qu'etudiante j ai été contrainte à l'enseignement à distance lors du confinement ,avec assez peu de satisfaction .Etant par ailleurs professeur, je pense sincèrement que rien ne peut remplacer le rôle joué par un enseignant auprès de ses élèves et les échanges d'idées et d'intérêts qui se tissent au sekn d'une classe.

Brigitte Périé-Trieu (Vincennes, 2020-06-22)

#121

Étudiant

Maxime Lauzy (Paris, 2020-06-22)

#126

l'enseignement à distance ne peut en aucun cas supplanter un enseignement en présentiel. il en va de l'excellence tant revendiquée. Le distanciel n'est qu'un prétexte fallacieux pour annihiler la libre pensée et le développement des esprits.

Emilie Testard (Paris, 2020-06-22)

#130

MCF, Asie du Sud-Est Pacifique

Alexandra de Mersan (paris, 2020-06-22)

#134

PU, sciences du langage

Mathieu Valette (Paris, 2020-06-22)

#135

Ornella Puschiasis, MCF Asie du Sud-Himalaya

Ornella Puschiasis (Paris, 2020-06-22)

#136

Je m'oppose à une rentrée partielle qui remet en cause l'accès aux études.

Angéline Da Rocha (Saint-Denis, 2020-06-22)

#138

MCF Arabe

Vanessa Van Renterghem (Paris, 2020-06-22)

#140

le présentiel est gage de réussite

henri brun (champigny, 2020-06-22)

#143

Ancien étudiant de l'Inalco, enseignant à l'Université Paris Nanterre et chercheur post-doctorant au New Europe College à Bucarest.

Jonathan Larcher (Aubervilliers, 2020-06-22)

#145

Ancien étudiant à l’inalco et personnel soignant en activité, je pense que les étudiants sont aptes à venir en cours en appliquant les règles d’hygiène de base. Le contact entre élèves et équipes enseignantes est indispensable au bon déroulement de la vie universitaire.

Christophe CORET (Rouen, 2020-06-22)

#151

Étudiante en Llcer Tamoul

Florence AMIRAL (Nanterre, 2020-06-22)

#155

Je suis une ancienne étudiante de l'Inalco et il me semble indispensable que la rentrée puisse se faire dans des conditions normales.

Marie-Claude Lemoine (Villiers sur Marne, 2020-06-22)

#157

Doctorant au CREE

PAUL WOLKENSTEIN (Paris, 2020-06-22)

#158

Ma rentrée septembre devrait être à l’INALCO

Mélita Lassalle (Paris , 2020-06-22)

#170

J'ai eu beaucoup de difficultés à travailler à distance à cause du confinement, premièrement parce que je n'ai pas beaucoup de moyens et que je n'ai pas le matériel adapté, ainsi que la connexion internet nécessaire pour une bonne suivie des cours. Mais également car l'isolement a été très difficile à gérer psychologiquement et que j'ai eu beaucoup de mal à étudier avec la même rigueur qu'aparavant. Je sais qu'un autre semestre à distance aura un effet négatif sur ma scolarité et que ce sera difficile à vivre psychologiquement.

Lorena Ducly (Athis-Mons, 2020-06-22)

#175

Etudiante L2 Bulgare

Christine LAURENT-CANET (Arcueil, 2020-06-22)

#176

Je signe parce la présence physique d'un professeur est indispensable pour un bon enseignement.

Daniel Amram (Paris, 2020-06-22)

#179

Pour préserver l'enseignement supérieur, la nécessité du lien social dans le processus d'apprentissage, et empêcher des mesures qui vont à l'encontre des libertés et des principes d'égalité des chances.

Clelia Frouté (Paris, 2020-06-22)

#180

PU, linguistique peule

Aliou MOHAMADOU (Paris, 2020-06-22)

#183

Je souhaite assister à un cours de russe formation continue, "En presentiel" et certainement pas "a distance"

Anne Marie Fourcade (Paris, 2020-06-22)

#187

Étudiant en kurde qui aimerai avoir des cours normaux pour pouvoir bien étudier

Dilo Yasar (Sainte Geneviève des Bois , 2020-06-22)

#192

Je signe cette pétition, par ce que d'une part, je considère que l'enseignement ne peut pas être à distance, le contact avec les professeurs et les étudiants est nécessaire et d'autre je suis d'accord avec les objectifs de cette pétition.

Elia Atiyeh (Villejuif , 2020-06-22)

#193

Selon moi il serais très difficile d’apprendre réellement la langue en ayant que 25% de presentiel. Étant une future élève de LLCER Coréen je redoute que ce système soit mis en place car l’apprentissage de la langue coréenne et déjà complexe mais si l’on rajoute cet inconvénient il sera difficile pour nous, nouveau élève de réussir pleinement notre semestre.

Plamedie Ehoula (Meaux, 2020-06-22)

#195

Je signe car en tant que future L1 en coréen, je pense que cette rentrée serait catastrophique. Nous allons découvrir le système universitaire pour la plupart ou bien découvrir une nouvelle formation et avons donc, je pense, besoin d'être bien encadrée pour débuter correctement. Nous allons aussi devoir nous adapter et trouver une organisation afin de réussir. De plus que mes conditions sanitaires me semblent plutôt favorables à un retour en présentiel.

salma lamnasfi (Dives sur mer, 2020-06-22)

#197

Étudiante

Maïna Ba (Paris, 2020-06-22)

#198

Chargée de cours en histoire de la Hongrie, Département Europe

Kati Jutteau (Paris, 2020-06-22)