Pour le maintien du polonais au Lycée Ozenne de Toulouse

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pour le maintien du polonais au Lycée Ozenne de Toulouse.


Visiteur

#1

2014-01-23 01:29

Arrêtons sans cesse des réformes des changements bien inutile trop souvent
Mme Coupé

Visiteur

#2

2014-01-23 12:02

Mon frère travaille depuis cinq ans à Varsovie et, à chaque retour en France, il me fait part des opportunités professionnelles qui lui semblent s'ouvrir actuellement pour les Français en Pologne.
Mais, là-bas comme ailleurs, une certaine maîtrise de la langue s'avère indispensable pour remplir au mieux les objectifs professionnels, quel que soit le secteur. Or, c'est une langue qui s'apprend !

Visiteur

#3

2014-01-23 17:22

Pourquoi supprimer une si jolie langue ?! Ça n'est peut-être pas autant parlé que l'anglais, mais elle mérite autant sa place dans un lycée d'élite que n'importe quelle langue !

Visiteur

#4

2014-01-23 22:46

Me Masson s'est énormément investie à Ozenne pour développer le Polonais : pourquoi détruire tout cet investissement ?
Ancien Etudiant

#5

2014-01-23 22:51

Pour mes 3 ans au lycée Ozenne avec la LV3 Polonais et le voyage que l'on a fait en Pologne !
Que de bons souvenir !
Ancien étudiant

#6 NON

2014-01-24 00:17

Madame Masson, un professeur passionné et très impliqué dans son travail. Je souhaite de tout coeur qu'elle reste à Ozenne, le plus longtemps possible car c'est grâce à elle que j'ai aimé et appris cette langue si riche en culture

Visiteur

#7

2014-01-24 08:43

Au lycée Ozenne, les cours de Polonais sont demandés alors gardons les!
pacolola

#8 arrêter l'hémoragie

2014-01-24 09:56

Toujours plus d’économies!!!moins de paperasses, moins de petites mains pour gérer et traiter....
moins de profs
Ça devient lamentable
Je ne suis pas sure que ces directives viennent de personnes qui ont les enfants dans le public
Ils ont surement les moyens pour des écoles ou rien ne manque
Mon enfant aime beaucoup cette langue et d'autres aussi
Ne leurs refusez pas le choix pour s'épanouir dans leurs études

Visiteur

#9 Ancient étudiant

2014-01-24 19:22

J'ai choisi d'étudier au lycée Ozenne en partie grâce à la proposition de la langue polonaise, donnant à l'établissement une attractivité particulière. J'ai des origines polonaises et les cours de Madame Masson, professeur de qualité qui s'investi corps et âme dans son travail, ont été bénéfiques. J'ai tiré profit de l'opportunité offerte aux étudiants d'apprendre la langue directement en Pologne à l'Université de Varsovie lors de cours d'été, et j'ai peu après réalisé un stage dans la capitale en utilisant le polonais au travail. Je peux témoigner de l'abondance des entreprises françaises présentes en Pologne et de la richesse que cela procure au niveau du commerce avec la France. Non seulement ces expériences ont été fantastiques au niveau linguistique, culturel, professionnel et humain, mais je suis désormais en mesure de communiquer avec ma famille polonaise. C'est pour moi un avantage indiscutable. La suppression de cette langue rare est une grosse erreur, j'espère que suffisamment de personnes se mobiliseront pour la maintenir!

Alain Bourrousse

#10

2014-01-24 19:50

Notre fils a fait le choix d'aller étudier au lycée Ozenne et d'apprendre le polonais, depuis la seconde. Cet enseignement distingue dans le bon sens un établissement qui pourrait être complètement banalisé au sein des autres établissements toulousains. Ce n'est pas parce qu'une langue est dite "rare", dans notre microcosme, qu'elle n'en est pas moins importante et enrichissante. Apprendre le polonais aujourd'hui offre la possibilité à un enfant de marquer son ouverture d'esprit tout en débanalisant son profil lorsqu'il dépose un dossier pour des études supérieures. Ceci est également un atout pour Ozenne. Une richesse. Ne laissez pas partir cette langue et reconnaissez tout le travail qui a été fait depuis 10 ans !

Visiteur

#11

2014-01-24 19:51

Écrire un commentaire...

Visiteur

#12

2014-01-24 20:33

Notre professeur Madame Masson travail beaucoup afin de nous faire aimer une langue étrangère ! La supprimer serait très dommage... Soutenez le Polonais !!!

Visiteur

#13

2014-01-24 20:45

Je n'étudiais pas le polonais à Ozenne mais le japonais, langue elle aussi peu répandue dans l'enseignement secondaire. Trouver un lycée qui propose de telles langues est difficile, les proposer permet de donner de la valeur à l'établissement et les apprendre apporte vraiment quelque chose aux élèves.


Visiteur

#14

2014-01-24 21:15

La réputation d'Ozenne est en partie due à cette richesse linguistique et la qualité des élèves attirés par ces offres. Ces bons élèves sont moteurs dans une classe. Pourquoi prendre le risque de briser une formule qui marche? Certains parents pensent que la sélection est injuste mais des élèves plus moyens ne supporteront pas une charge de 3h hebdomadaire supplémentaire hors devoirs pour apprendre une langue rare. Si le recrutement est restreint au secteur, les langues risquent de disparaître faute d'assez de candidats capables et motivés et les envoyer à St. Sernin pourrait compromettre long terme la réputation d'Ozenne qui perdra en qualité de recrutement au profit de St. Sernin!

Visiteur

#15 Etudiant d'auparavant

2014-01-24 22:07

Personnellement je n'aurais jamais pensé à Ozenne si on n'y avait pas enseigné cette langue (les origines, ça a quand même son influence). D'ailleurs l'enseignement lui-même donne quelque chose d'à la fois intéressant et un peu plus ludique qui contraste avec le reste des cours sensés nous préparer avec la fougue et la hargne à la terrible épreuve du bac. Sincèrement, je ne comprends même pas pourquoi on voudrait se risquer à fragiliser cette option, alors qu'elle est tout ce qui symbolise le mieux ce petit plus qui fait avancer les choses.

Visiteur

#16 Etudiante actuelle

2014-01-25 16:56

Actuellement en terminale, je suis très heureuse de passer 3 heures de ma semaine à apprendre le polonais. C'est certes une langue rare, mais elle n'est pas négligeable, il est très enrichissant d'en savoir davantage sur ce pays et sa culture, très différente de la notre. A cela s'ajoute une professeur toujours dévouée à ses élèves, je vais avoir la chance de partir en Pologne afin de confirmer l'apprentissage de cette langue et ce qu'elle traduit. Il serait vraiment dommage d'occulter son travail durant 10 années.

Visiteur

#17 Re: Etudiant d'auparavant

2014-01-25 18:34

Logales

#18

2014-01-25 20:10

La mobilisation fonctionne car notre professeur de polonais nous a invité à signer cette pétition.

Courage à vous !

Visiteur

#19

2014-01-25 21:10

Famille franco-polonaise, nous souhaitons que nos enfants puissent perfectionner le Polonais au Lycée Ozenne de Toulouse. Merci. Joanna et Loïc Pélabon-Noskowicz

Visiteur

#20

2014-01-26 13:44

La logique comptable ne correspond pas toujours hélas avec la cohérence du terrain éducatif...

Visiteur

#21

2014-01-26 18:30

quid du lycée Ozenne, symbole de l'ouverture à l'international si sa spécificité "langues " et "langues rares" disparait....
B

#22

2014-01-26 18:32

quid du lycée Ozenne et de son ouverture à l'international si il est dépossédé de sa spécificité langues vivantes et langues vivantes rares???

Visiteur

#23

2014-01-27 13:17

Cette guerre que l'on mène aux langues rares est profondément scandaleuse. Dire que ce gouvernement se dit socialiste. Laissez-moi rire!

Visiteur

#24

2014-01-27 23:07

Et une reformette de plus des bureaucrates du rectorat On ne respecte rien ni personne et surtout pas ce qui est hors normes .

Ce message a été supprimé par l'administrateur du site (Montrer les détails)

2014-01-29 15:51