Pour la pérennité du Master Science Clinique en Soins Infirmiers

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pour la pérennité du Master Science Clinique en Soins Infirmiers.


Visiteur

#1

2014-01-22 00:07

Comment accepter de voir disparaitre le 1er master infirmier, quand on parle de LMD pour les infirmiers? Pourquoi avoir créé ce master si l'objectif est de le voir disparaitre? pourquoi avoir laissé des IDE investir leurs finances et leur temps dans ces formations? pourquoi avoir gaspillé du temps formateur? Quelle image souhaitons nous que les infirmiers français aient au sein de l'Europe?

Visiteur

#2

2014-01-22 11:19

ces masters sont indispensables pour la profession et pour assurer la continuité de la qualité des soins
florence ambrosino

#3 master sci

2014-01-22 11:49

Il est inconcevable de renoncer à cette avancée pour les patients et la profession infirmière...

Visiteur

#4

2014-01-22 11:56

Cette évolution du métier infirmier est centrée sur la recherche de la qualité des soins pour les patients et leurs proches.
Claire Trochet

#5 Pratique avancée en avant!

2014-01-22 13:28

La formation en Master Sciences Cliniques Infirmières permet de revisiter les fondamentaux de l'identité professionnelle des infirmiers,de développer les compétences pour des pratiques innovantes et de centrer les soins offerts aux patients et ses aidants lors des parcours de soins. Améliorer la qualité,la sécurité et l'efficience des soins ne s'invente pas.La formation continue permet de réactualiser ses connaissances et complète la formation initiale pour s'adapter aux soins de demain.

Visiteur

#6

2014-01-22 14:16

Passionnée par l'évolution de nos métiers et en particulier la recherche infirmière, je vous remercie et vous félicite d'avoir lancé cette pétition zvec laquelle je suis en parfait accord

Visiteur

#7

2014-01-22 16:25

je suis favorable au maintien du master science clinique en soins infirmiers

Visiteur

#8

2014-01-22 17:16

proposer un retrait

Visiteur

#9

2014-01-22 21:15

c'est un domage on besoin les etudes pour l'avenir et suivi le reste du monde
Pascal,idel en master d'éthique de la santé
Visiteur

#10

2014-01-22 23:37

le mot d'ordre reste donc toujours: une infirmière est là pour panser, pas pour penser

catherine

#11 Re: master sci

2014-01-22 23:45

#3: florence ambrosino - master sci

Et oui encore une fois, l'histoire se répète: il faut limiter l'instruction des infirmières voir Léonie Chaptal, Bourneville et Calmette ....

Attention infirmière instruite et compétente à l'horizon !!!!!

Mais nous sommes au vingtième siècle, les temps changent et je garde l'espoir que la profession va se fédérer et se mobiliser pour promouvoir son avenir.

En tant qu'étudiante en master 2 sciences clinique et cadre de santé formateur, je me sens complètement impliquée dans ce combat pour nous mais aussi les jeunes générations qui arrivent. Elle sont notre avenir et nous nous devons de leur transmettre une profession autonome, fière de ses compétences, porteuse de projet et d'avenir.


Visiteur

#12

2014-01-23 00:07

Qu'il est regrettable de constater tous les embuches que l'on place devant la volonté d'evoluer d'une profession qui cherche à se perfectionner pour le bien de beaucoup de gens!!

Visiteur

#13

2014-01-23 00:15

Il est non seulement important de maintenir les Master déjà en place mais il y a urgence à en créer d'autres, à reconnaître ce niveau Master conjugué à une expérience professionnelle diversifié pour exercer en tant que formateur en IF, à créer partial l'élément des labo de recherche infirmier alimenté par des Master et doctorat détenu par des professionnels infirmiers dans des champs disciplinaires diversifies.

Visiteur

#14

2014-01-23 00:17

Accords de Bologne signés en 1999, mis en oeuvre en France en 2009, ...
Hum !... déjà remis en cause ? A moins que ce ne soit un recul pour sauter vers le doctorat...
Mais quoi ? des IDE docteurs ? Je rêve !
Et pourtant, la population en aurait bien besoin...

Visiteur

#15

2014-01-23 00:33

fait

Visiteur

#16

2014-01-23 03:08

Ce serait un peu long, 35 ans de luttes associatives (beaucoup d'épées dans l'eau. Mais à 64 automnes vous savez nous redonner idées et forces vives. Correspondez aussi avec nos camarades du Québec.
Jean-luc,à Genève- Master of Webster, Consultant Croix-Rouge Suisse - par Isa de Paris-

Visiteur

#17

2014-01-23 08:35

L'expertise est primordiale en santé,les patients en dépendent . pourquoi faut-il tant se battre pour que cela soit reconnu?

Visiteur

#18

2014-01-23 09:25

On voudrait nous descendre au niveau de simple executente!!!Il faut monter absolument notre capacite professionelle.C'est une garantie pour la qualité des soins.

Visiteur

#19

2014-01-23 10:40

C'est vraiment désolant de voir que le Coeur de Métier infirmier n'est pas pris en compte par les décideurs politiques!!!!

Visiteur

#20

2014-01-23 10:55

Il y a un besoin méconnu d'ouvrir notre profession dans une dynamique qui permet a chacun d'évoluer et à la profession de progresser et de s'ouvrir.
Il y aurait nécessité de favoriser l'accès a ces master et de faire connaître ces possibilités de se former et d'évoluer vers de nouvelles compétences ! Michaël DURAND

Visiteur

#21

2014-01-23 12:10

pourquoi ne suis-je pas étonnée ?
Les progrès concernant la profession naissent dans les pays anglo-saxons et ont bien de la peine
à prendre forme en France.
Beaucoup trop de médecins ne peuvent concevoir
que la professions infirmière évolue.
nous sommes a pain in the ass
alors il faurdra faire avec... lol

Visiteur

#22

2014-01-23 13:32

Sans commentaire, affligeant....

Visiteur

#23

2014-01-23 15:38

No comment !

Visiteur

#24

2014-01-23 17:52

sans commentaires

Visiteur

#25

2014-01-23 19:33

Ce master est une reconnaissance de notre spécifité et ils veulent nous l'enlever