Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE)

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE).


Visiteur

#3276

2013-12-15 02:06

Moi je signe pour que mon professeur gagne parequ'il était plutôt cool même si j'étais un gland

Visiteur

#3277

2013-12-15 02:07

Ok

Visiteur

#3278

2013-12-15 02:07

PL
LRU

#3279 Loi LRU...

2013-12-15 08:13

Lyon : 350 étudiants dans la rue contre la loi Fioraso
http://www.mlyon.fr/110843-lyon-350-etudiants-dans-la-rue-contre-la-loi-fioraso.html


A l’appel de "la coordination nationale des universités en lutte", près de 350 étudiants ont participé samedi après-midi à un rassemblement au départ de la place Jean-Macé. Il s’agissait de protester contre la loi de Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui prévoit notamment des restrictions budgétaires. La loi LRU, qui a pour objectif de transférer aux universités la gestion budgétaire et financière de leurs établissements, est également contestée.
"Alors que les conditions de travail et d’études à l’université sont déjà misérables (précarité généralisée, TD surchargés, manque de personnel…) les restrictions budgétaires ne feront qu’aggraver la casse du service public que devrait être l’université. Ce nouveau désengagement de l’Etat n’a qu’un seul but : accélérer le processus de restructuration de l’enseignement supérieur et de privatisation de nos universités. (…) La recherche de la rentabilité conduit un peu plus chaque jour à exclure les classes populaires de l’université et aggravera le processus de sélection sociale déjà à l’œuvre (hausse des frais d’inscription, diminution des capacités d’accueil…)", explique le comité des étudiants mobilisés.

Oust.

#3280 Re: Re: Re: Re: Re: Re:

2013-12-15 09:05

#3261: - Re: Re: Re: Re: Re:

Quand on veut un pays avec peu d'impôts, sans services publics dignes de ce nom et qu'on a la "malchance" d'habiter dans un pays développé, on regarde ailleurs si l'herbe est plus verte.

La papouasie correspond exactement à ce que Mitch et vous-même recherchez. Si vous voulez, dans 24 heures, vous êtes loin de l'enfer fiscal français et plus généralement européen. Arrivés en papouasie, vous pourrez pour le restant de vos jours y goûter ce qu'est le bonheur dispensé par un Etat réduit au strict minimum.

Si vous ne supportez pas le décalage horaire, il y a actuellement la Centrafrique qui n'est pas mal non plus pour vous. Pouvoir politique à la ramasse, chacun pour soi, et que le meilleur gagne.

Mais voilà, les libéraux sont au courage ce que les sportifs télévisuels sont à l'engagement physique. Donc, nous aurons encore longtemps le bonheur de lire vos inepties couardes sur les forums des enfers fiscaux.

Oust.

#3281 Re: Re: Re:

2013-12-15 09:11

#3262: - Re: Re:

Monory n'avait qu'un CAP de mécanicien automobile et il fut, malgré l'embardée lors du projet Devaquet, un ministre plutôt acceptable à l'Education Nationale.

Le prédecesseur de Peillon avait quoi pour lui ?

Nous sommes sans doute d'accord pour dire que le poste de ministre de l'E.N. n'a pas à être tenu par un normalien-agrégé-docteur mais au contraire par un individu responsable plutôt issu de la société "civile". Ne pas être juge et partie.

Oust.

#3282 Re: Re: Victoire sur toute la ligne !

2013-12-15 09:22

#3257: - Re: Victoire sur toute la ligne !

Hollande, en bon corrézien, a faite sienne la devise du père Queuille :

« Il n'est aucun problème assez urgent en politique qu'une absence de décision ne puisse résoudre. »

Cela nous laisse le temps de voir venir.


Visiteur

#3283

2013-12-15 12:21

Je soutiens entièrement ce mouvement, les classes préparatoires sont un des derniers lieux d'excellence en France, excellence dont on ne veut pas entendre parler en 2013. Par ailleurs, c'est un des derniers ascenseurs sociaux, même si l'ascenseur social est également en voie de disparition dans ce pays.

Visiteur

#3284

2013-12-15 12:26

Allez, encore un effort, on est presque à 50 000 signatures !!!

Visiteur

#3285 Re:

2013-12-15 12:48

#3284: -

Ce qui fera 0,08% de la population. Et 0,065% si l'on compte uniquement les I.P. distinctes. Yeeessss.

Hop !

#3286 Gros succès de cette pétition

2013-12-15 13:23

#3285: - Re:

Pourquoi 0,065 % ? Qu'est-ce qui vous permet d'avancer ce chiffre ? Vous connaissez les adresses IP des pétitionnaires ?


Pour le reste, vous avez raison, 0,08 %, ce n'est rien du tout. Il est évident que la France peut se passer de ces 0,08 % de chercheurs, ingénieurs, professeurs, penseurs ou créatifs. C'est bien connu, notre pays va tellement bien ! Dehors les intellos ! Moi aussi je préfère être du côté des plus nombreux, ils sont tellement plus intelligents et plus utiles au pays.

Par contre, vous oubliez un détail, oh, trois fois rien. Vous connaissez beaucoup de bébé et d'enfant de moins de 6 ans qui pourraient signer une pétition comme celle-ci ? Hmm... ?

Nous ne sommes pas 60 millions d'adultes cher ami… Ha… Vous l'aviez oublié…Vous avez confondu.

Vous manquez de rigueur intellectuelle. Ce n'est pas bien grave, vu que vous n'avez manifestement rien à faire de la rigueur intellectuelle. Laissons cela aux 0,08 % de Français que cela intéresse - les benêts !

Voici tout de même un rappel :

France : population active (15-64 ans) en 2012: 43 millions

population inactive en âge de travailler : 13 millions, soit 20 % de la population, c'est-à-dire qu'1 Français sur 5 ne travaille pas

(Bravo le gouvernement ! Heureusement, la suppression des CPGE va tout arranger !)


Sur ces millions de Français, combien ont entendu parler du projet de loi de M. Peillon et de cette pétition, à votre avis ?

Les 8000 professeurs de CPGE, sans aucun doute, soit 0,02 % des actifs.

Malgré ce chiffre infime, 1,6 % des actifs ont officiellement apporté leur soutien aux profs de CPGE, soit 80 fois plus.

80 fois plus, vous avez bien lu.

Ceci prouve bien que ceux qui disent que les pétitionnaires ne sont que des membres du cercle familial des profs sont des menteurs. En tout cas, personnellement, dans ma famille, même étendue, nous ne sommes pas 80, même avec les enfants en bas âge (mais nous savons compter).

Cette pétition est un succès, M. Peillon sera contraint de reculer et, personnellement, je ne voterai plus socialiste avant un moment - voire plus jamais, j'en ai assez d'avaler des couleuvres.


Visiteur

#3287 Sarkozy - Le Pen en 2017

2013-12-15 13:50

Sarkozy - Le Pen en 2017
Merci les socialistes !
Mais Peillon s'en fout, il sera bien au chaud au parlement européen. Et les autres, les yeux dans les yeux, ils s'en fouteront bien aussi !
C'est toujours les mêmes qui ramassent !
Ces beaux banquiers et fils de banquiers socialistes vont nous mettre dans la m… jusqu'au coup puis ils partiront tranquillement à l'étranger avec leurs sous en laissant les Français se débrouiller avec le FN qu'ils auront amené au pouvoir sur un plateau.
F… *$%// !!
Prof de ZEP

#3288 Re: Vivement 2017.

2013-12-15 13:53

#3184: Vivement 2017. - Vivement 2017.

Quel est l'abruti qui a écrit ça ?! Sûrement pas un prof en tout cas !


Visiteur

#3289 Re: Gros succès de cette pétition

2013-12-15 16:17

#3286: Hop ! - Gros succès de cette pétition

39.000 I.P. distinctes pour 49.000 signatures

Quant au reste de votre message, malheureusement, beaucoup d'ingénieurs que nous avons formé, en travaillant y compris le dimanche pour corriger les copies (ce que je vais faire de 17h00 à 21h00 aujourd'hui), n'éprouvent pas le besoin de nous soutenir.

Nous formons 30000 étudiants par an, en ne comptant que les seuls admis dans une Grande Ecole. Ainsi, à peine plus d'une promotion nous a soutenu. Et si l'on considère nos élèves actuels qui ont signé, leurs proches, que reste-t-il ?

J'espérais au moins 250.000 signatures, mais là... Bon, je dois avouer que je me sens un peu seul.


Visiteur

#3290 Re: Re: Gros succès de cette pétition

2013-12-15 17:11

#3289: - Re: Gros succès de cette pétition

 

Défaitistes et pessimistes, sortez de ce forum!

Les gens qui ont au moins une vague idée de ce qu'est une cpge ne lisent plus cette pétition depuis plusieurs jours car Peillon a pour le moment mis son projet de côté. Suivez les infos. La montée du nombre des signataires était constante jusqu'à l'annonce de son recul.

La très grande majorité des français ne connaissent pas les cpge (la plupart des membres de ma propre famille n'ont pas d'idée précise de ce qu'est une cpge, et les plus âgés d'entre eux n'ont pas internet).

Si on devait supprimer tout ce qu'une partie de la population ne connait pas ou connaît mal, il ne resterait pas grand-chose...

Enfin, comparez les résultats de cette pétition avec ceux des 200 ou 300 autres pétitions mises en ligne depuis janvier 2013, résultats obtenus en seulement DEUX semaines :

N°2 : Pétition Unitaire des cpge (tout près de la première place) : 2ème pétition ayant reçu le plus de signatures en France sur toute l'année 2013 (qui n'est pas terminée).

 


Visiteur

#3291 Re: Re:

2013-12-15 17:20

#3285: - Re:

Salut Toto!


Visiteur

#3292

2013-12-15 17:58

Parent d'un élève de CPGE, filière MP-SI, boursier et interne: c'est une formation d'excellence, accessible aux élèves travailleurs et motivés, indépendamment de leur situation sociale. Peut-on en dire autant de toutes les formations d'enseignement supérieur? Le travail des enseignants est de haute qualité, les devoirs ont lieu toutes les semaines et les colles, plusieurs fois par semaine (effectif de sa classe: 47 élèves). Ces professeurs reçoivent une rémunération méritée, eu égard à leur haut niveau de recrutement et à l'instensité de leur travail auprès des étudiants.


Visiteur

#3293 Re: Re: Re: Gros succès de cette pétition

2013-12-15 18:58

#3290: - Re: Re: Gros succès de cette pétition

"La très grande majorité des français ne connaissent pas les cpge" : quel intérêt alors d'ouvrir une pétition publique ?

"La montée du nombre des signataires était constante jusqu'à l'annonce de son recul." La courbe est surtout concave depuis le début, ce qui n'annonce jamais rien de bon. Seule la grève a permis un léger frémissement.

"Enfin, comparez les résultats de cette pétition avec ceux des 200 ou 300 autres pétitions". Il faut aussi comparer les motifs de la pétition. 95% des autres relèvent de desiderata "abracadabrantesques". On fait mieux, quelle succés.

Notre combat est nécessaire et nous devons rester attentifs. Mais les moyens employés, en nous comptant, ne renforcent pas nos idées.

Face à nous, nous avons une araignée...

 


Visiteur

#3294 Re: Re: Re: Re: Gros succès de cette pétition

2013-12-15 19:49

#3293: - Re: Re: Re: Gros succès de cette pétition

Quel est l'intérêt de vos observations (plus ou moins pertinentes) ? Ai-je dit qu'il fallait cesser le combat ? C'est toute l'Education Nationale qui est en danger. Et si 95 % de la poulation s'en fiche, ça ne risque pas de s'arranger. Le nombre de candidatures aux concours de recrutement des professeurs dans des matières essentielles comme les maths ou l'anglais est en chute libre. Il faut croire que, contrairement à ce que les esprits ignorants, étroits et agressifs continuent à marteler comme des robots malgré toutes les preuves du contraire,  ce métier n'a plus grand chose pour attirer les jeunes gens aujourd'hui : salaires scandaleusement bas, conditions de travail pénibles, stress quasi permanent, surmenage chronique, infantilisation, mépris des politiques, indifférence de la hiérarchie, haine d'une bonne partie de la société qui les voient toujours comme des 'privilégiés', des 'planqués', des 'nantis', et 'toujours en vacance'  de surcroît, études de plus en plus longues, formation professionnelle inadéquate et insuffisante, charge de travail de plus en plus lourde (les 35 heures c'est pour les autres, pour les profs c'est 45h minimum). Comment  peut-on traiter toute une catégorie de la population, respectable, cultivée, dévouée, et essentielle pour l'avenir du pays, avec autant d'aveuglement et de mépris? Ah c'est vrai j'oubliais, la culture, la connaissance, ce n'est plus dans l'air du temps. Il n'y a plus que des 'compétences'. La connaissance, ça ne génère pas de fric, pire, ça en consomme. Sacrilège! Il faut vite tuer les profs. Ils coûtent trop cher, et ils pensent, ils ne sont pas d'accord avec tout ce qu'on veut leur imposer... C'est dangereux.


Visiteur

#3295 Re:

2013-12-15 20:07

#3245: -

Il me semble que Rika Zaraï,astrologue, est  titulaire d'un doctoarat,elle aussi.


Visiteur

#3296 Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

2013-12-15 21:12

#3280: Oust. - Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Voilà un beau commentaire, argumenté, construit, et pas du tout caricatural ...

On peut être français, aimer son pays, et vouloir l'améliorer. La fuite serait un manque de courage. Il est au contraire bien plus courageux de rester, de supporter la situation actuelle, et d'essayer de faire changer les choses.

Entre l'état réduit au strict minimum et un état omniprésent et père Noël, je pense qu'il faut atteindre un juste milieu. Si nous continuons de la sorte, nous allons droit dans le mur. Car peut-être que vous êtes vous-même ravis d'être écrasé d'impôts, mais ce n'est pas le cas de tous, et la fuite des cerveaux s'accélère. Vous pouvez vous enfermer dans votre idéologie, mais la réalité finira par vous rattraper.


Visiteur

#3297 Re: Re: Re: Re: Re: Gros succès de cette pétition

2013-12-15 21:18


Visiteur

#3298 Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

2013-12-15 21:47

#3296: - Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Bravissimo ! Mais en dehors du milieu enseignant, qui vous soutient ? Qui vous comprend ?

Mitch

#3299 Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

2013-12-15 23:18

#3280: Oust. - Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Bavardages et anneries. Regarde les chiffres. Eux ils ont un sens.

Quand à l'argumentation ... ben il n'y en a pas. Juste une succession de mots de quelqu'un qui visiblement aime se lire.

C'est tellement caricatural, que cela dessert la cause que c'est sensé défendre. Perso, je me suis bien marré et j'ai hate de la prochaine intervention.

Mitch

#3300 Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

2013-12-15 23:48

#3296: - Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

Absolument.

Encore si l'Etat Pére Noël distribuait du fric qu'il a, passe encore, mais à l'instant t, c'est nos petits petits enfants qui payent nos cachets d'Aspirine (un nouveau né a une dette d'à peu près €30k en venant au monde - beau cadeau)

Dans 50 ans on expliquera ça à la génération qui suit et à celle d'après. On leur dira que le social c'était drolement important de notre temps. Je suis sur qu'ils comprendront. On leur dira aussi que pour le financer il faudra qu'ils bossent jusqu'à 75ans. Pas de doute ils seront compréhensifs.

Pendant ce temps toute une classe d'age aura travailler 35 heures et se serra tirré à la retraite à 52 ans. Pas de doute, ils comprendront aussi.

Ben oui, s'ils ne comprennent pas ils n'auront qu'à se tirré en Papouasie ou en Centre Afrique, ou dans les enfers libéraux.

Mais j'y pense, si tout le monde se tirre, qui financera ce social? Ah merde alors, j'y avais pas pensé à ça.

Mais où est donc passé la planche à billets des 30 glorieuses? (on me dit à l'oreillette que c'est l'€ qui à cours et que la BCE - poussé par de forts lobbyies des +de 60ans Européens notamment - ne veut pas faire tourner la planche à billet).

Triste à dire mais la génération des '30 glorieuses' aura fortement participer à plomber celle de ses enfants et de ses petits enfants, et le pire est sans doute que beaucoup font fi de ne pas savoir.