Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE)

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Pétition unitaire Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE).


Visiteur

#101 Re: Re: Re:

2013-11-24 20:42

#17: - Re: Re:

Bien sûr les effectifs doivent être pris en compte, mais aussi la charge de travail très lourde que représente un nouveau programme à préparer chaque année (khâgne Lyon par exemple).


Visiteur

#102

2013-11-24 20:47

Au final cette réforme aura comme résultat de détruire complètement les prépas et la motivation des enseignants qui conduisent ces classes avec des étudiants aux profils sociaux souvent modestes.

Toujours moins.... même avec nos étudiants .

Visiteur

#103

2013-11-24 20:53

Ne lâchez pas.
Honteux, même si je suis contre le corporatisme, les fonctionnaires ne sont pas les "nantis" de M. Barre, mais des travailleurs dévoués et traités honteusement par la gauche qui logiquement devait les soutenir! Odile WATTEL
Pythagore

#104 Quelle évolution la France veut-elle ?

2013-11-24 20:55

On ne veut plus d'élite.
La sélection est impopulaire.
Mais qui seront nos chercheurs et nos ingénieurs dans les générations à venir? Nous irons les chercher dans les pays émergents...
Nous serons de moins en moins une puissance mondiale, à moins de faire les bonnes réformes, pas des mesures démagogiques, populistes.


Visiteur

#105

2013-11-24 20:58

Quelle honte pour un pays moderne de vouloir agresser de la sorte le personnel qui forme avec tant de diligence les ingénieurs qui font la fortune de la nation : Airbus industrie, Fusée Ariane, TGV, ... produits que nous vendons dans le monde entier et qui font l'admiration des plus grandes nations industrielles.
Et c'est un gouvernement qui se prétend de gauche qui fait ça !

Visiteur

#106

2013-11-24 21:03


Visiteur

#107

2013-11-24 21:04

Quel traitement pour l elite francaise !!!!!!!!!!!!honteux!

Visiteur

#108

2013-11-24 21:07

Une honte tout simplement ! Le fleuron de l'enseignement français mis à mal. Croisez les doigts pour que les grands industriels et le patronat soient de votre côté, la majorité étant issue de ces filières de prestige, véritable ascenseur social contrairement à l'université qui est, on ne peut plus inégalitaire de nos jours. Ne détruisez pas le système de prépas : M. Peillon, la France gagnerait à ce que ce système soit généralisé !

Visiteur

#109

2013-11-24 21:11

Le gouvernement actuel reprend la chasse aux sorcières (pardon au mammouth)chère à Claude Allègre!!!

Visiteur

#110

2013-11-24 21:24

Peillon est candidat aux européennes. Il se fiche de conserver son ministère. Il ne faut rien lâcher.

Visiteur

#111

2013-11-24 21:29

Les messages des anciens élèves, à cette époque où on est plutôt habitué au chacun pour soi, font chaud au cœur.
Il me semble que c'est d'eux que pourraient venir notre salut. Si "tous" ceux qui sont passés par des prépas expliquent que ça a changé leurs vies et qu'ils n'auraient pas atteint leur niveau de compétence (et de productivité...) actuelle sinon, les débats pourraient prendre une dimension.


Visiteur

#112

2013-11-24 21:30

Etant donné l'état actuel catastrophique des niveaux moyens des élèves à l'issu du cycle des études primaires, de la chute vertigineuse du niveau des BAC (afin qu'un pourcentage maximum de candidats l'obtiennent) donc par conséquent du niveau des diplômes universitaires qui suivent, seules les classes préparatoires restent la garantie - pour les élèves les plus motivés et les plus courageux - de niveaux d'études élevés et compétitifs sur le plan mondial. Donc l'existence des CPGE est plus qu'essentielle pour que perdure, au moins une partie, de ce qui faisait l'excellence française.

Visiteur

#113

2013-11-24 21:40

Quand on voit combien coûte cher cette réforme bâtarde des rythmes scolaires et que le ministère ne peut être reconnaissant du travail des rnseignants, on ne comprend plus rien. Plus rien. Sont ils si nuls et incultes ? ? ?

Visiteur

#114

2013-11-24 21:42

On aurait pu ajouter à la pétition que la suppression de l'heure de première chaire n'est pas une bonne idée non plus, qu'il n'y a pas que les professeurs de ZEP qui méritent une revalorisation, et que les professeurs "mixtes" (secondaire /supérieur) sont déjà au régime que veut établir le nouveau décret (1 heure payée - au mieux - 1, 5, quel que soit l'effectif de la classe, ce qui n'est pas beaucoup...

Visiteur

#115 Re: Re: Sous-service

2013-11-24 21:42

#61: - Re: Sous-service

idem pour nous, profs de maths en BCPST...


Visiteur

#116

2013-11-24 21:44

C'est pour rabaisser le niveau intellectuel de la France?


Visiteur

#117

2013-11-24 21:45

Honteux!

Visiteur

#118

2013-11-24 21:45

Proposer le retrait

Visiteur

#119

2013-11-24 21:45

HONTEUX!



Visiteur

#120

2013-11-24 21:47

Projet irréfléchi basé uniquement sur une haine maladive envers un système qui a fait et fait encore ses preuves. Ce gouvernement est d'une nullité jamais atteinte.

Visiteur

#121

2013-11-24 21:49

.

Visiteur

#122 Re: Un gouvernement de gauche?

2013-11-24 21:51

#74: le sage des Alpes - Un gouvernement de gauche?

Peut-être va-ton nous proposer une pondération proportionelle à notre quota de boursiers ou inversement proportionnelle au salaire médian des familles de nos élèves, afin de mieux désigner les privilégiés à la vindicte populaire et nous diviser plus sûrement...


Visiteur

#123

2013-11-24 21:56

La méthode, qui compte sur les jalousies pour faire passer en catimini une mesure à la fois pingre et stigmatisante contre ce qui représente l'excellence, est ignoble. Précision : je n'enseigne pas en CPGE, je ne suis pas ancien élève de CPGE

Visiteur

#124

2013-11-24 21:59

mmmm

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2013-11-24 22:00