Je demande l'arrêt des sanctions contre le Docteur Loïc Pen

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Je demande l'arrêt des sanctions contre le Docteur Loïc Pen.


Visiteur

#1

2013-03-30 11:36

Le fait de mettre en évidence avec ses collègues   sur la table ce qui est une évidence la difficulté rencontrée dans sa fonction pour assurer des soins de qualité aux patients,  démontre une conscience professionnelle plus qu'une nuisance !!! le sanctionner c'est l'empêcher de dénoncer !!! C'est une volonté de ne pas entendre ce qu'un grand nombre du personnel dénonce depuis longtemps.


Visiteur

#2

2013-03-30 12:08

je refuse cette mesure qui n'a rien à voir avec la compétence professionnelle du docteur Loïc Pen. La défense de l'hôpital public est en ce moment un acte de bravoure !

Visiteur

#3

2013-03-30 12:14

Cela est toujours la même chose.les dirigeants n'aiment ceux qui défendent le bien commun,et comme tu fais parti du bien commun alors je signe la pétition,et la fait signer via le courrier electronique.
ALB

Visiteur

#4

2013-03-30 14:00

Le bien-être des malades passe par de bonnes conditions de travail pour celles et ceux qui les réceptionnent dans les services urgentistes.
Julia MEDINA

#5

2013-03-30 14:49

Inadmissible!!!!

Visiteur

#6

2013-03-30 15:22

Inadmissible, intolérable, que des militants syndicaux ou politiques puisse être considérés comme des délinquants.

Visiteur

#7

2013-03-30 15:37

je ne peux que m associer a cete petition parce qu il faut defendre le service piblic d une part parce qu il faut defendre ceux qui defendent et qui denoncent les carences et les inepties et d autre part c est aussi etre constructif qu d aider la gauche a gagner et d eviter qu elle aille dans le mur comme nous sommes parti je omme nous parceque j ai vote pour la gauche pour virer sarkosy mais pas pour cette gauche reformiste et enfin cet urgentiste que je ne connais pas a eu les couilles pour dire tout haut ce qui n allait pas il faut donc nous mobiliser pour sa defense et amelirer la qualite du service public enfin jene regrette pas du tout avec mon groupe au conseil general de l aisne d avoir mobilise le groupe progresiste et entraine le grope socialiste dans l avis defavorable au projet sante de l ars precision je suis communiste et je privilegie avec mon parti l humain d abord

Visiteur

#8

2013-03-30 16:11

Une nouvelle victime de Claude Evin...

Soutien total du Parti de Gauche

Visiteur

#9

2013-03-30 17:03

l' ARS est le bras armé pour la mise en oeuvre de la pénurie des moyens pour la santé en région ...la plus pauvre en médecins et qui cumule tous les handicaps ,misère, chômage,baisse programmée des moyens en santé mentale (psychiatres, accueil, structures adaptées)pas d'urgence psychiatrique scandaleux...!

Visiteur

#10

2013-03-30 18:09

si l’hôpital était une banque ils l’auraient déjà sauvé.
joyce

#11

2013-03-30 18:22

c'est la continuation de la politique des dirigeants de ce pays qui tentent d'écraser toute velleité de se battre contre les injustices sociales et qui croient possible de museler le peuple;cette menace de suspension est parfaitement inacceptable! c'est un comportement odieux et injuste!!!

Visiteur

#12

2013-03-30 18:46

Il me semble que se battre pour de meilleures conditions de travail, donc un mieux être pour les malades devrait se marquer par une promotion et non par une radiation ou toute autre sanction .

Visiteur

#13

2013-03-30 18:49

La casse généralisée du service public, du code du travail et des statuts ne visent qu'à dégager des espaces de prédation pour les requins, maîtres du monde.

Visiteur

#14

2013-03-30 19:39

bravo pour cette initiative !! on espère le succès total !!

Visiteur

#15

2013-03-30 20:13

Le capitalisme nuit gravement à la santé
outrée
Visiteur

#16

2013-03-30 20:49

Dictature de l'argent! La directrice fait-elle des heures supplémentaires pour rien? Sait-elle au moins qu'un médecin peut être, comme tout le monde, sujet à fatigue? Que malgré sa disponibilité, le médecin a besoin de reconnaissance et d'une "hiérarchie" plus humaine? Je lui souhaite simplement de n'avoir jamais besoin de soins d'urgence!

Il faut soutenir ce courageux médecin.

 


Visiteur

#17

2013-03-30 20:54

Le service hospitalier est une affaire de médecin, seul compétent en matière de santé, halte aux décisions de paperassiers obtus.

Visiteur

#18

2013-03-30 21:22

vive le service public de santé et bravo à tous ceux qui se battent réellement pour le défendre.

Visiteur

#19

2013-03-30 22:01

Les ARS sont le bras armé des gouvernements qui veulent anéantir notre système de santé publique au profit du secteur privé. C'est intolérable et totalement inacceptable de la part du pouvoir actuel qui à aucun moment n'a envisagé d'abolir la loi Bachelot. Mon soutien entier et reconnaissant au personnel hospitalier qui se bat pour ses conditions de travail mais aussi pour nous tous!

Visiteur

#20

2013-03-30 22:55

À quand, dans le service public, une prise en compte des compétences ?
À quand dans le service public, un réel envie de servir le public ?
Un médecin, compétent au service des patients sanctionné ???? Anormal pour tout le monde sauf pour le service public .

Visiteur

#21

2013-03-31 00:33

Un collègue a été licencié, sans indemnité et sans préavis parce qu'il avait écrit ce qui était vrai au Conseil d'Administration. Nous n'avons plus le droit à la parole. En France, où vat on ? C'est incroyable !

Visiteur

#22

2013-03-31 00:38

elle est justifiée : c'est un excellent medecin et il prend du temps pour aider ses collègues de travail (pas forcément médecin) qq soit leur classe "professionnelle" et c'est super !! il doit rester à son poste au sein des hopitaux de creil et senlis

Visiteur

#23

2013-03-31 00:51

nous avons besoin de personnes comme Loïc Pen et je le remercie de mettre tant d'energie à défendre les droits du personnel de l'hôpital de creil

Visiteur

#24

2013-03-31 08:41

comme je le dis, c'est un scandale.

Visiteur

#25

2013-03-31 08:56

le docteur loïc PEN sanctionné arbitrairement, n'a commis aucune faute proféssionnelle.Il soutien les actions menées contre la fusion des hopitaux de creil senlis et les conditions de travail dramatiques qui en découlle NON je ne cautionne pascette désision arbitraire et injuste