Le Printemps des Poètes en danger !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Le Printemps des Poètes en danger !.

gdevie

#1

2012-11-08 19:55

Des milliards pour les banques
Les œuvres d'arts défiscalisées pour les riches.
Rien pour la poésie.
Rien pour l'amour
Tout pour le fric
Mots Passants

#2

2012-11-08 20:01

poète, et animateur depuis 7 ans de l'association Mots Passants qui fait passer les mots de l'écriture poétique à la lecture des textes du patrimoine international, je m'étonne et m'inquiète de cette disparition (programmée?). En serait-on déjà à l'époque où "la gauche" renie son engagement vis à vis de la culture?
AxoDom

#3 Le Printemps des poètes en danger

2012-11-08 20:04

La poésie n'a pas d'argent...
Allons, monsieur le ministre, on ne fait pas les poches aux pauvres gens.

Terrevive

#4

2012-11-08 20:44

Nous avons besoin de la poésie qui est la lumière de la vie.
Sylvie Levesque
Visiteur

#5 Devoir de mémoire

2012-11-08 21:27

Primo Levy, Stéphane Hessel, Geneviève Antonioz De Gaulle et tant d'autres ont témoigné de combien leur fut essentielle la poésie pour survivre dans les camps Nazis; leur leçon aura-t-elle été vaine ? La diffusion de la parole des poètes a besoin du soutien de la puissance publique sans préoccupation "d'équilibre budgétaire".


Visiteur

#6

2012-11-08 22:35

je signe cette pétition en tant que poète.Femme.
la poésie doit tenir les moments incertains précaires de la société quand celle ci est en perdition d'espoir, d'engagement..soustraire ces instants de "sur-vie" c'est détruire les passeurs de paroles vers ceux qui ne l'ont pas.
Béatrice mauri
lolita

#7

2012-11-08 22:47

extraire la poésie,non...une poète qui cependant n'a jamais était invitée en tant que tel...c'est mettre en perdition "ce peu qui tient encore" fragile
Andréa

#8

2012-11-08 23:10

Le Printemps des Poètes, c'est comme la fête de la musique le 21 juin, la semaine du son en janvier ou bien encore la fête de la science en octobre... C'est un évènement qui fait partie de nos vies, de nos cultures...
un citoyen

#9 Printemps des poètes

2012-11-08 23:21

Rouen, le 08 Novembre 2012

Monsieur le ministre,

Je souhaite aborder avec vous la question de la suppression de la subvention de 60 000 euros concernant le financement de la manifestation « Le printemps des poètes » .

j'irai droit au but :

Cher Vincent, c'est



La Culture


qui résoudra


La crise.

Je vous invite à méditer sur la question.

Vous devez votre mandat aux personnes, dont je fais partie, qui ont voté pour votre parti et donc pour vous et qui réitérerai si c'était à refaire.
Sachez donc que, dans la capacité à faire sagement face à la difficile tâche qui est la votre, je vous renouvelle, pour l'instant, ma confiance.

Faites-en bon usage.

Veuillez agréer mes plus respectueuses salutations.

Alexandre Terrin

Visiteur

#10 LE PRINTEMPS DES POETES EST VITAL

2012-11-08 23:37

en tant que dirigeant du festival international de la poésie à Paris et déjà moi même en train d'être mis en asphyxie financière de la part des pouvoirs publics JE COMPRENDS COMBIEN IL EST IMPORTANT DE SAUVEGARDER LE PRINTEMPS DES POETES qui a été à la base de la résurrection de la POESIE
philodof

#11

2012-11-08 23:44

Nous pensons que soutenir la culture et particulierement la poesie c est soutenir l esprit qui vit et qui nourrit le monde. La decheance de la culture par le non -soutien et l indifference des autorites est un danger pour toute l humanite et la diversite .Alassane ndiaye ,acteur culturel ,manager artistique ,parlier ,chroniqueur www.peoplesenegal.com
réglisse

#12

2012-11-09 00:05

le monde sans poésie n'est que ruine de l'ame

Visiteur

#13

2012-11-09 00:22

La poésie est le dernier espace de liberté et de résistance possible dans un monde où la fuite en avant est de mise! Défendons la poésie car c'est elle qui nous aide à vivre! Françoise Urban-Menninger
A.Nonimo

#14

2012-11-09 00:38

C'est en la montrant (pas toujours en l'exhibant) que l'on fait vivre (et donc aimer, toujours) la timide espiègle blessée Erato. Supprimer cette belle occasion d'apparition publique équivaut à la condamner ; il sera trop facile de dire ensuite qu'on ne la lit pas ou qu'elle est élitiste ou qu'en temps de crise la poésie - n'est-ce pas - est un luxe...

Visiteur

#15

2012-11-09 01:29

La commission culture du Parti de Gauche et le Front de Gauche pour l'art et la culture soutiennent le Printemps des Poètes en danger

Visiteur

#16

2012-11-09 01:55

le printemps des poètes doit vivre car il suscite chaque année des éclosions extraordinaires dans le domaine poétique à travers toute l'aire francophone et mobilise un intérêt unanime pour la poésie. S'il disparaît, c'est la poésie qui meurt dans le pays de villon, de verlaine , de rimbaud, de prévert, d'eluard, d'aragon et de tant d'autres. Je suis moi-même artiste-peintre et interprète de chanson française et de poésie et depusi des année sje prnds part à ce festival formidablement organisé, très accueillant et qui donne sa chance à tous les talents. Ce serait vraiment criminel de mettre fin à cette magnifique énergie de création. Si la pôésie meurt c'est l'humain qui en l'homme meurt! Et c'est déjà largement entamé!

Visiteur

#17

2012-11-09 02:02

s'attaquer à la poésie est peut-être légal mais jamais légitime ADB
JM K

#18 Re:

2012-11-09 02:15

#17: -  

Depuis le début de l'opération, j'ai accordé une grande importance à cette manifestation, en tant qu'IEN chargé de circonscription, je n'ai manqué aucune édition. La qualité des actions conduites, la créativité des élèves et des enseignants ne se sont jamais démenties, qu'il s'agisse du travail conduit sur la langue ou dans la liaison avec les différents arts. Grâce à Jean Pierre Siméon et son équipe et à tous les passionnés, la poésie est sorti de sa marginalité et pris un nouvel élan à l'école et dans la société.

Il est impensable qu'elle ne trouve pas les soutiens auprès de ceux qui sont les premiers concernés par son développement.

Jean marie Kroczek, IEN Honoraire, Président de la Bibliothèque pédagogique François Richaudeau des circonscriptions de Sisteron

Jean-Yves MASSON

#19

2012-11-09 02:40

Longue vie au Printemps des poètes qui sert la poésie sans esprit de chapelle, dans toute sa richesse et sa diversité, et qui travaille à lui rendre un espace public digne d'elle.
dan du 07

#20

2012-11-09 02:47

"la culture ne s'hérite pas; elle se conquiert."
A. Malraux
Espérance

#21

2012-11-09 03:58

Ce printemps, la poésie sera bruissante, brillante et partageuse.
Et elle continuera à nous sauver la vie.
Marc Fontana
Visiteur

#22

2012-11-09 05:36

C'est heure ou jamais d'être sensible à la poésie car elle domine tout terriblement (Apollinaire)

Lily22

#23

2012-11-09 10:37

Je suis poète, nouvelliste, essayiste, romancière, biographe - et je tiens à préciser que malgré les positions frileuses du gouvernement en matière de poésie,une réédition poétique en place le 1er septembre, se trouve épuisée trois semaines après..! Comment affirmer après cela que "les gens" n'aiment pas la poésie ?
Le poème est la parole absolue, voilà pourquoi les politiques se trompent en l'ignorant...
Olympia Alberti

Ce message a été supprimé par l'administrateur du site (Montrer les détails)

2012-11-09 10:45


Midi

#25

2012-11-09 12:29

La poésie redonne à la parole son éclat partout où elle a été discréditée, c'est-à-dire presque partout. Elle crée ce lien fraternel qui nous manque tant. Un homme politique qui ne comprendrait pas cela est comme un poisson qui ne comprendrait pas l'utilité de l'eau. Alors de deux choses l'une: soit l'on est parfaitement stupide, soit l'on est parfaitement cynique. Je penche malheureusement pour la deuxième solution. Dans ce cas, soyons un million, un milliard à signer: il y aura bien d'autres échéances électorales! La poésie vivra car elle est à la source même de la vie! Longue vie aux printemps des poètes!