Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande.

Jean-Pierre Potvliege
Visiteur

#176 Re: Parceque

2010-11-12 00:58

#171: Raoul Couche - Parceque

Ras le bol de ces foutus politiciens

N'oublie pas qu'ils sont là parceque nous n'avons pas assez voter pour d'autre.

Si cette lutte fait que nous irons voter chaque fois que possible ce serait déjà une petite victoire.

 

Aux urnes citoyen


Visiteur

#177

2010-11-12 01:30

pour que chacun puisse travailler dans la dignité
stephane tirelli
Visiteur

#178 après la suisse pleure qu elle n as pas d artiste reconnus?

2010-11-12 01:31

bonjour, je suis humoriste amateur, je tourne en café théatre....et franchement je trouve que la reconnaiscance pour les artistes a tout les niveaux est nulle voir innexistante..alors avant qu on ayes tous envie de tout plaquer....que ceux qui doivent nous soutenir le fassent!!!! amitie TIRALLO
Visiteur
Visiteur

#179 Re: Âme

2010-11-12 01:37

#16: Daniel Lytwynuik - Âme

magnifique phrase qui contient l'essence de la raison de vivre de l'art!

Bernard Jaquier
Visiteur

#180

2010-11-12 02:03

Pour que la Suisse conserve des artistes de qualité
Mickaël Viguier
Visiteur

#181 Inquiétant...

2010-11-12 03:12

Que ce soit en France ou en Suisse et dans tous les pays du monde, les artistes sont en danger car le temps de création n'est plus pris en compte. Beaucoup d'entre nous ne veulent pas intégrer de "grosses structures" à temps plein car cela est contre la création artistique. Rencontrer les autres, intégrer de nouvelles équipes créatrices, être toujours en mouvement (physique et intellectuel) c'est ce qui donne lieu à la créativité des artistes. Nous ne voulons pas de C.D.I. Nous voulons essayer de garder un peu de notre liberté...
Jo Sieber
Visiteur

#182

2010-11-12 03:36

C'est des c..neries ! Le domaine "arts et culture" est autant voir plus utile que n'importe lequel des métiers qu'ils soutiennent, et demande autant de travail. Je signe et je re-signerai s'il le faut.

Ce n'est peut-être que mon impression, mais y a un côté génocide dans cette histoire (>_<)

Dominique Naftule
Visiteur

#183

2010-11-12 10:55

Cette pétition est non seulement nécessaire mais essentielle. Les arguments sont bien développés mais je trouve la lettre un peu longue pour l'effet attendu. On se perd un peu dans les détails.

En tous les cas, même si ce courrier est lu ou parcouru par les instances de Berne, j'ai de très forts doutes quant au résultat. Les politiques de notre pays, comme dans le monde entier, se moquent et mentent à leurs concitoyens. Ils ne se préoccupent pas des besoins fondamentaux des "gouvernés"; l'unique intérêt, pour eux, est de FAIRE DE LA POLITIQUE. C'est un sport dont ils raffolent.

Merci pour votre initiative que j'ai signé avec enthousiasme.
Patricia Casays
Visiteur

#184 La culture

2010-11-12 11:33

La culture sous toutes ses formes est essentielle pour un développement harmonieux de l'être humain
Moni Grego
Visiteur

#185 Sans le théâtre le monde EST une ERREUR !

2010-11-12 12:52

Nous ne pouvons saisir un peu de la sensation du RÉEL que part cet écart de l'art, de la poésie, de la représentation : LE THEATRE qui paradoxalement nous rapproche de nos vérités, de nos possibles, de notre avenir le plus essentiellement humain, le plus humainement désirable.
Franck Fedele
Visiteur

#186 Tuer le travail au nom du capital

2010-11-12 14:02

non, non,non
Ana Crespo
Visiteur

#187

2010-11-12 14:31

Avec tout mon soutien... Courage !
Laurent Deblue
Visiteur

#188 Soutien de l'art en Suisse

2010-11-12 14:31

Appel a la reconnaissance des proffession du spectacle en Suisse.
JJ Guenzi
Visiteur

#189 pétition

2010-11-12 14:49

Soutien à l'appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande
Pierre Gauthier
Visiteur

#190 Intermittence...

2010-11-12 15:09

Avec la dégradation constante du droit au travail et la précarisation sociale qui s'en suit, TOUS les travailleurs risquent bientôt de devenir des intermittents du travail. Défendre le droit des professionnels du spectacle c'est donc défendre les droits de tous les travailleurs.
Claude Jourdan
Visiteur

#191 Du théâtre encore et toujours

2010-11-12 15:16

Fortement ébranlé par le succès du cinéma, le théâtre demande à renaître et à se développer.Plus proche de la vie quotidienne,il peut nous aider à découvrir que l'enfer, ce n'est pas de côtoyer les autres (comme dirait Sartre) mais,au contraire,de rompre le contact avec eux. Dans une salle de théâtre, nous devenons nous-mêmes acteurs à notre insu et s'opère alors une lente métamorphose qui enchante notre quotidien.
Lorianne Bertola
Visiteur

#192

2010-11-12 15:24

Sourions à la culture!
valérie liengme
Visiteur

#193 intermitence en suisse romande.

2010-11-12 15:32

je vous écris du bas de la chaîne alimentaire artistique. en effet, en tant que comédienne, je suis dépendante d'un metteur en scène qui lui-même est dépendant d'un théâtre et de divers organismes de subventions. quand j'ai la chance d'être engagée sur un projet je ne suis jamais sûre avant de commencer les répétitions si le projet aura vraiment lieu et combien je serai payée. outre cette insécurité dans mon métier je suis maintenant confrontée à une insécurité liée au chômage, je suis pratiquement sûre que je ne pourrai pas renouveler mon délai-cadre. cela fait 15 ans que je fais ce métier et durant tout ce temps je n'ai travaillé qu'une fois 18 mois sur 24.
ceci pour plusieurs raisons :
1. la particularité structurelle de ce métier. nous avons des contrats à durée déterminée qui oscillent majoritairement entre 1 mois et 4 mois ce qui rend le chômage quasi obligatoire.
2.la structure de l'emploi par projet augmente le chômage frictionnel. je peux être engagée sur 5 contrats durant une année mais ne peux n'en accepter que 2 parce qu'ils sont programmés en même temps dans différents lieux et que je n'ai malheureusement pas encore le don d'ubiquité.
3.pour une question de choix d'interprètes et de qualité des spectacles proposés, la demande doit être toujours largement supérieure à l'offre.
4. l'exigence de qualité de mon travail , formation continue, mise à niveau, dossier, audition, stage etc... nécessite du temps et de l'argent. jusqu'à présent le chômage servait partiellement à soutenir la préparation de spectacle de qualité.
5. les artistes de la scène condensent toutes les fonctions d'une entreprise. ils sont leur propre employé, leur propre produit, leur propre outil, leur équipe de recherche et de développement, de marketing. ce qui amène à un paradoxe, le fait de beaucoup travailler n'est pas seulement lié à la qualité du travail fourni mais aussi à l'entretien et à l'ampleur de son réseau. cela nécessite aussi du temps et de l'argent.

jusqu'à présent les périodes de chômage actif des interprètes assuraient une continuité dans un métier où les emplois sont, eux, discontinus. avec le changement de loi sur le chômage, le peuple suisse et les politiques qui ont proposés cette loi, ont clairement affirmé que la collectivité n'a pas à financer la culture via d'autres lignes budgétaires que celles expressément prévues à cet effet.
alors qui assurera désormais les revenus des artistes au moment où ceux-ci n'apparaissent pas en public mais préparent ces apparitions?
tisteba ♪ ♫ ♫ ♪ ♫
Visiteur

#194 ♪ ♫ ♫ ♪ ♫

2010-11-12 16:01

pour que notre métier sois enfin considéré a sa juste valeur
pierrick porchet
Visiteur

#195

2010-11-12 16:59

le texte ne dit pas comment la révision du chômage va entrainer la paupérisation des travailleurs du spectacle.
Jacqueline Guenzi
Visiteur

#196 Pétition

2010-11-12 17:17

Soutien à l'appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande
Jacqueline Guenzi
Visiteur

#197 Pétition

2010-11-12 17:26

Soutien à l'appel à la reconnaissance des professions du spectacle en Suisse romande
Pâris MARCIANO
Visiteur

#198 Culture et solidarité

2010-11-12 18:12

L'une et l'autre sont nécessaires à chaque individu ; fontamentales pour l'équilibre social; indispensables au bon développement de la démocratie.
Jean-Pierre Potvliege
Visiteur

#199 RE : #195: pierrick porchet

2010-11-12 18:26

#195: pierrick porchet -

le texte ne dit pas comment la révision du chômage va entrainer la paupérisation des travailleurs du spectacle.

A cause des durcissements induits par la nouvelle loi :

La nécessité d'avoir 18 mois de travail afin d'avoir droit à 400 indemnitées (12 mois de travail ne donnant pus droit qu'à 260 indemnitée) réduit à 90 indemnitées pour les moins de 25 ans fait que très rapidement les travailleurs du spectacle n'auront plus d'indemnitées. Beaucoup de monde se retrouvera sans indemnitées dès le 1 avril 2011

Le fait que seul les revenus sur lesquels on a retenu les cotisations à l'assurance chômage ne seront pris en compte dans le calcul, lors de l'ouverture d'un nouveau délais cadre, du nouveau gain assuré fera que le gain assuré chutera drastiquement.

Le risque (par encore avéré : on attends encore l'avis du SECO) que les salaires assurés grace à l'aide du fond intermittents ne soient eux on plus pris en compte dans le calcul du gain assuré .

Pauline Roy
Visiteur

#200 Financement de la culture

2010-11-12 19:03

Souhaitons-nous un retour à une culture dépendante du mécénat privé, soit des grandes fortunes et de leurs intérêts?