non antenne charmine

Contacter l'auteur de la pétition

courrier adressé au directeur réseaux de Bouygues

2021-02-07 20:45:02

A l’attention de Monsieur Arzel, Directeur Réseaux Bouygues Telecom  

Objet : installation d’une antenne relais rue de la Charmine à Metz  

Monsieur Arzel,

Nous vous adressons ce courrier au sujet du projet de Bouygues Télécom d’installer une antenne relais téléphonique dans le quartier Magny à Metz. Nous avons connaissance d’études en cours qui porteraient sur une parcelle, située à l’extrémité de la rue de la charmine, à Metz ; parcelle située à proximité immédiate d’un quartier résidentiel, avec un nombre important de jeunes enfants, et bordé par des champs. Nous savons, par le propriétaire du terrain que vous avez entamé des démarches de location d’une partie de son terrain, et par le service urbanisme de la ville de Metz, que ce projet est effectivement à l’étude par vos équipes. Des visites de la société SNEF Télécom ont d’ailleurs été observées par les riverains.

Nous avons conscience de la nécessité, pour les opérateurs de téléphonie, de mailler le territoire, nous ne nous opposons pas à cette idée, mais demandons simplement le respect des riverains en éloignant les antennes de plusieurs centaines de mètres des habitations : santé, respect du PLU et risque d’inondation, valeur des biens immobiliers, nuisances visuelles et sonores…

Nous tenons à vous informer des démarches que nous entamons pour nous opposer à ce projet d’installation, et dont vous trouverez un résumé dans le courrier récemment transmis au maire de la ville de Metz, rencontré à l’occasion d’une réunion d’information à destination des riverains, ce samedi 23 janvier.

Nous espérons que vous serez à l’écoute des arguments des riverains de ce terrain et aurez le souci d’un déploiement des réseaux téléphoniques respectueux des habitants, et donc de vos potentiels clients.

Nous nous tenons à votre disposition si vous souhaitez en échanger avec le collectif de riverains constitué à cette occasion.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Arzel, l’expression de nos salutations respectueuses.  

Le collectif de riverains « non antenne charmine 57 ».  


Collectif des riverains

quelques nouvelles

2021-02-07 20:42:38

-tout d'abord, vous trouverez ci-dessous un droit de réponse que nous sollicitons auprès du journal La Semaine, en raison de propos que nous jugeons inopportuns.

 

-ensuite, nous avons transmis à la mairie une photo du ruisseau longeant le terrain visé, en crue. Le chemin de promenade longeant ce ruisseau ayant été fermé par la mairie, on constate bien que le terrain est en zone inondable.

 

-nous avons adressé un courrier au directeur réseaux de Bouygues Télécom (cf message suivant)

 

-enfin, nous allons également solliciter le député de notre circonscription, M Lioger, afin qu'il ait connaissance des difficultés posées par le déploiement du réseau 5G lors des débats sur le sujet à l'assemblée.

 

-nous sommes actuellement dans l'attente d'une réponse de Monsieur le Maire à notre courrier pour lequel il a accusé réception. Un Groupe de Travail sur le sujet de la 5G serait programmé par la mairie dès ce mois de février.

 

Le collectif de riverains "non antenne charmine 57"

 





 

Droit de réponse à l'article paru le 28 janvier 2021 dans La Semaine :

 


Bonjour Monsieur Getto,

 

    En tant que membres du collectif "non antenne charmine 57"

(riverains de la rue de la Charmine à Metz Magny) , nous nous permettons

de solliciter un droit de réponse à l'article que vous avez rédigé et

publié dans La Semaine, en date du 28/01.

 

    Cet article avait vocation à relater l'action de citoyens de la

ville de Metz qui entendent protéger leur santé et leur patrimoine

(risques inondation + valeur de l'immobilier), en toute humilité et au

nom du principe de précaution. Vous avez d'ailleurs précisé que nous

n'étions pas contre la 5G, mais demandions simplement une implantation

respectueuse des habitants, en éloignant les antennes de quelques

centaines de mètres des habitations.

    Malheureusement, Mr Vayssieres a jugé opportun de faire un

parallèle douteux avec le conspirationnisme, seul message retenu par

bons nombres de vos lecteurs et de notre entourage. L'association CCARRA

a effectivement été invitée par le collectif pour présenter son action

ainsi que les retours d'expérience d'autres collectifs de citoyens. Nous

ne connaissons pas les raisons pour lesquelles l'association CCARRA a publié un

lien vers le film "hold-up", lien exempt de tout commentaire par

ailleurs et retiré du site internet dès le lendemain, et nous n'adhérons

absolument pas à ces thèses. Notre action est une action apolitique,

bien loin du conspirationnisme! Il est donc fortement dommageable que

vous ayez fait ce choix éditorial, mais l'amalgame que votre article

provoque n'a pour conséquence que de décrédibiliser notre action. C'est

bien dommage....

 

    Si toutefois vous souhaitiez en rediscuter avec nous, nous nous

tenons à votre disposition.

Le collectif "non antenne charmine 57"

 





Collectif des riverains

courrier adressé au maire de Metz

2021-01-27 21:04:49

La pétition compte désormais près de 180 signatures (pétition papier complémentaire). Merci à tous!

Samedi 23/01, un rassemblement a réuni une soixantaine de personnes, dont M Grosdidier, maire de Metz.

Vous trouverez ci-dessous, le courrier que le collectif de riverains a rédigé et adressé au maire aujourd'hui. Une copie a également été transmise à Bouygues Telecom.

 

Monsieur le Maire de la ville de Metz,  

Tout d’abord, nous tenons à vous remercier d’être venu à notre rencontre ce samedi 23 janvier 2021 pour écouter nos arguments et entamer la discussion de manière constructive. Comme convenu lors de cette rencontre, nous vous adressons ce courrier afin de renouveler notre opposition concernant l’installation d’une antenne relais téléphonique au pied des habitations du quartier « charmine » à Magny. Vous avez eu l’occasion d’échanger avec une soixantaine de riverains, déterminés à ne pas laisser cette antenne s’implanter à quelques mètres des premières maisons.

Afin de resituer le sujet, nous revenons rapidement sur les événements passés : Nous avons appris, de la bouche même du propriétaire du terrain concerné, qu’il « avait loué une parcelle de 40m² à Bouygues télécom » pour y installer une antenne relais. Le service de l’urbanisme de la mairie, contacté dès le 4 janvier 2021, nous a confirmé que le projet était à l’étude chez l’opérateur, mais qu’aucune demande n’était encore déposée auprès de la mairie. Après avoir échangé avec des avocats spécialisés, nous avons compris qu’il serait plus aisé de s’opposer en amont du dépôt d’une demande d’autorisation. C’est la raison pour laquelle nous avons immédiatement constitué un collectif de riverains et organisé une pétition qui réunit désormais plus de 170 signatures, uniquement aux bornes de notre petit quartier. Vous trouverez en pièce jointe cette pétition, mentionnant notamment le nombre d’enfants présents dans chaque foyer. S’y ajoute une pétition sur papier signée par une dizaine de personnes lors de notre rassemblement de ce samedi 23 janvier. Nous avons ensuite contacté plusieurs médias et, à ce jour, des articles ou reportages ont été diffusés par le Républicain Lorrain, La Semaine (jeudi prochain), France Bleu et France 3. Nous avons également organisé une réunion d’information à l’attention des riverains, réunion à laquelle vous ainsi que Mme Stémart avez participé. A cette réunion, étaient également invités l’association CCARRA, spécialisée dans l’accompagnement de collectif de riverains qui luttent contre l’implantation trop peu réglementée d’antennes relais à proximité des habitations, (à laquelle le collectif de riverains a adhéré) et l’association du rupt Saint-Pierre, qui vise à défendre les riverains contre les inondations dans le quartier.  

A l’occasion de cette réunion, nous vous avons exposé nos motivations :

-en premier lieu, la santé de tous les habitants, et notamment celle des personnes fragiles et des enfants de ce quartier résidentiel. Nous ne sommes pas des « jusqu’au-boutistes » et acceptons le progrès technologique et le déploiement inexorable de la 5G sur le territoire. Nous réclamons humblement l’application du principe de précaution, malheureusement ignoré des opérateurs de téléphonie et de l’état, et pas encore retenu, du point de vue purement juridique, par les instances judiciaires. Nous rappelons ici que l’école de rattachement des enfants du quartier se situe elle-même au pied d’une autre antenne téléphonique de plusieurs dizaines de mètres.

-en second lieu, il s’agit d’une zone inondable (le terrain adjacent commence d’ailleurs à être inondé ce jour, comme quasiment chaque hiver). Des aménagements ont été réalisés ces dernières années pour protéger les habitations, mais la construction d’une antenne, avec l’artificialisation des sols liée à une telle construction, nous fait craindre des risques accrus. Qui en porterait la responsabilité ? l’opérateur de téléphonie ou la mairie qui l’aurait autorisé à s’installer sur ce terrain ?

-enfin, et de manière non exhaustive, des études démontrent que les biens immobiliers situés à proximité de ce type d’antenne perdent jusqu’à 40% de leur valeur. Bon nombre de riverains annoncent vouloir déménager, contraints et forcés. Dans quelles conditions pourront-ils se reloger ? Le bailleur de l’immeuble le plus proche (société INLI) a également entamé des démarches d’opposition, de crainte de voir ses 12 logements inoccupés à l’avenir.  

A l’occasion de notre rencontre, vous avez démontré la préoccupation de la mairie de Metz face au sujet du déploiement de la 5G et des conséquences potentielles en termes de santé des concitoyens, d’impact environnemental et avez estimé nécessaire de trouver un juste équilibre entre la nécessité de déployer la 5G et l’acceptabilité sociale de ses conséquences.

Nous avons retenu un certain nombre d’engagements parmi lesquels :

-nous informer lors du dépôt officiel de demande d'autorisation par l'opérateur, si tel devait être le cas

-nous indiquer si le fait que le terrain soit en zone inondable est un argument valable pour rejeter la demande de permis

-vérifier les dispositions du PLU en termes de construction dans la zone à l’étude (zone N)

-étudier d'autres terrains qui permettent de concilier l'intérêt de l'opérateur (distance et puissance de couverture) et l'intérêt des riverains. Nous ajoutons ici que le terrain projeté se trouve à un point bas par rapport au quartier Magny et qu’il serait de bon sens de choisir un emplacement plus adapté, éloigné des habitations, et sur un point haut qui permettrait une diffusion plus efficace des ondes, avec une puissance moindre. Nous sommes convaincus qu’il existe des terrains éloignés des habitations qui réunissent ces critères !

-solliciter le préfet dès le dépôt de la demande d'autorisation afin d'organiser une réunion de concertation avec Bouygues Télécom

-nous communiquer les puissances des différentes antennes déjà installées à Magny (puissance déclarée versus puissance effective)      

Nous réitérons d’ailleurs notre demande de rendez-vous en mairie, afin de réfléchir ensemble aux différentes options possibles pour répondre à l’appel des plus de 170 signataires de cette pétition. Nous espérons qu’avec votre aide une solution alternative sera trouvée, faute de quoi nous serons contraints d’engager un recours en justice à l’encontre de l’opérateur téléphonique.  

Nous sommes également en contact avec Madame Sélima SAADI, conseillère départementale du canton de Metz III, avec qui une rencontre est prévue prochainement.  

Nous transmettons ce même courrier à l’opérateur Bouygues qui, nous l’espérons, aura le souci de son image commerciale.    

Dans l’attente de vos retours sur nos échanges, rappelés ci-dessus, nous vous remercions de l’attention que vous avez portée et porterez à ce dossier.


Collectif des riverains

réunion d'information samedi 23 janvier 2021 à 10h

2021-01-19 20:53:27

A l’initiative du Collectif Non Antenne Charmine 57

Refusons l'implantation de l’antenne relais 5G, rue de la Charmine

Nocivité, Risques pour la santé, Impact environnemental, Dévaluation du Patrimoine...

Une réunion d’information et de soutien pour dire NON à cette antenne,           aura lieu sur le site (Extrémité de la rue de la Charmine à Metz Magny, après le pont à gauche, à l’entrée du chemin menant vers Pouilly)  

Le samedi 23 janvier 2021 à 10h  

avec le représentant de l’association CCARRA Lorraine et les membres fondateurs du collectif.  

Venez nombreux ! un nombre important de participants donnera du poids à notre action.

Port du masque et respect des gestes barrières obligatoires !

Email : collectif-non-antenne-charmine-57@framalistes.org


Collectif des riverains Non Antenne Charmine 57

article dans le républicain lorrain dimanche 17 janvier

2021-01-17 20:18:22

Article_RL_17janv2021_format_journal.jpg


collectif des riverains

report réunion d'information prévue demain samedi 16/01 à 10h

2021-01-15 18:01:26

Bonjour,

En tant que signataire de la pétition, nous nous permettons d’utiliser vos e-mails personnels pour vous informer que la rencontre prévue demain samedi 16/01/21 à 10h00 doit être reportée à une date ultérieure.

En effet la préfecture vient de contacter le collectif de riverains en demandant de déposer une demande préalable pour notre rassemblement, assimilé à une manifestation. Cette demande est inhabituelle pour ce type de rencontre mais nous devons la respecter et faire les choses dans l’ordre.

Nous vous communiquerons très prochainement la date de la prochaine rencontre dès que les démarches administratives auront été accomplies dûment (probablement samedi prochain à la même heure).

Si vous connaissez des voisins qui souhaitaient nous rejoindre demain mais qui n’ont pas laissé leurs coordonnées, merci de leur transmettre le message.  

Bonne soirée et à très bientôt.  

Le collectif-non-antenne-charmine-57.


Alexandra Lalé - collectif des riverains



Partager cette pétition

Aidez cette pétition à récolter plus de signatures.

Comment promouvoir une pétition ?

  • Partagez la pétition sur votre mur Facebook et dans les groupes liés au sujet de votre pétition.
  • Contactez vos amis
    1. Écrivez un message dans lequel vous expliquez pourquoi vous avez signé cette pétition, car les gens seront plus susceptibles de la signer s'ils comprennent l'importance du sujet.
    2. Copiez et collez l'adresse web de la pétition dans votre message.
    3. Envoyez le message par e-mail, SMS, Facebook, WhatsApp, Twitter, Skype, Instagram ou LinkedIn.



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...