Pour une reconnaissance du métier d'éducateur canin par Google et les réseaux sociaux

Bonjour tout le monde, 

Je viens de créer ma page pro facebook ainsi que mon compte google et dans la rubrique sélection de mon activité professionnelle, il n'existe pas le métier d'éducateur canin, je me suis donc vu obligé de sélectionner "Dresseur de chiens".
Or, ces termes ne me semblent pas du tout correspondre à notre activité d'éducation. Pour moi, le dressage n'est pas un « dialogue » entre l’humain et l’animal mais une relation verticale d’autorité visant la soumission du chien. L’état émotionnel du chien n’entre pas forcément en jeu et son obéissance repose sur la crainte de la punition.

L'éducation est à mon sens diamétrallement opposée, c'est une méthode douce et progressive, félicitant les bons comportements, permettant au chien d’être confiant, de s’épanouir non seulement auprès de l'humain, mais aussi de son environnement en général.

Cette pétition concerne les professionnels du métier d'éducateur canin, mais nous avons besoin du soutien du plus grand nombre pour que google, facebook et compagnie prennent en compte notre demande. (j'ai en effet envoyé un mail à ces strucutures qui m'ont très cordialement envoyé bouler...)

Le projet se résume donc à demander de créer la possibilité de choisir "Educateur canin" dans le descriptif de notre activté, pour pouvoir arreter d'utiliser les termes "dresseur de chien".

signez et partagez ! :)

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Xavier Boutin à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...