Pour que le stage de L3 LEA ne soit pas obligatoire

Nous, étudiant.e.s de troisième année de LEA venons d'être mis au courant de la décision prise : laisser le stage obligatoire. Même si certains trouvent des stages c'est souvent par le biais de leurs relations et non grâce à leurs efforts pour démarcher des entreprises. Il y a encore beaucoup d'étudiants qui ne trouvent pas de stage malgré leurs efforts ; même après des dizaines, voire des centaines de demandes, ils n’ont aucune réponse positive (s’ils reçoivent des réponses). 

 

Nous avons fait notre possible pour valider la L1, la L2 alors que les conditions n'étaient pas favorables avec le premier confinement et nous essayons tous de tenir le coup pour la L3. Nous redoublons d'efforts pour réussir cette année inédite et mouvementée. 

 

Malheureusement, après tous nos efforts pour enfin avoir notre licence, le problème du stage se dresse devant nous. Quel que soit le nombre d'élèves sans stage pour le moment, il est sûr qu'un nombre d'entre nous n'en trouverons pas à cause de la situation sanitaire et économique. Surtout avec ce troisième confinement dont on ne peut pas encore affirmer s'il aura lieu ou non.  Cela veut dire que certains n'obtiendrons par leur licence après tous les efforts fait pendant 3 ans si le stage reste obligatoire. La détresse est réelle, les étudiants sont tous très stressés par cette situation et le fait de redoubler à cause d’un stage, d’une matière.

 

 Pour citer l’article du Monde du 21 janvier 2021  : « Sur les douze derniers mois, le nombre d’offres de stages a diminué de 37 % en France selon le site Glassdoor. [...] Selon une enquête réalisée par l’Association des villes universitaires de France (AVUF) en novembre, 47 % des établissements interrogés (universités, grandes écoles) déclarent avoir neutralisé, totalement ou partiellement, les stages cette année, pour se tourner vers d’autres formes d’évaluation. En outre, 89 % des universités et grandes écoles offrent la possibilité de différer les stages au-delà des dates habituelles, sans frais supplémentaires de réinscription, selon cette même enquête.»

https://www.lemonde.fr/campus/article/2021/01/28/une-annee-sans-stage-les-etudiants-en-quete-d-alternatives_6067887_4401467.html

 

Cette situation est  angoissante. Certains n’arrivent plus à suivre les cours, d’autres ont des problèmes financiers, la fatigue morale est plus présente que jamais. 

 

 Nous sommes des étudiants fantômes, oubliés, délaissés, angoissés s’il vous plaît entendez nous. 

 

Les étudiants fantômes de troisième année de LEA

  

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Mathilde Rollin à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.fr à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...